Vampire vous avez dit vampire? de Tom Holland (Critique de Liam et Orel)

Date de sortie 10 décembre 2016 en VOD (1h 40min)
De Tom Holland (II)
Avec Chris Sarandon, William Ragsdale, Amanda Bearse, Roddy McDowall, Stephen Geoffreys, Jonathan Stark…
Genres Epouvante-horreur, Fantastique, Comédie
Nationalité Américain
Musique Brad Fiedel

 

 

Synopsis

Charlie Brewster est un adolescent sans histoire. Il partage sa vie entre sa mere, sa petite amie, ses copains et ses series preferees a la television sur les films d’horreur de serie B. Tout va etre bouleverse lorsqu’il va decouvrir que son nouveau et seduisant voisin est un monsieur qui a les dents longues. Qui va croire Charley en 1986?

L’Avis de Liam

Carlotta offre une édition de qualité à une des œuvres de genre les plus divertissantes des années 80.
Charlie Brewster voit son train-train quotidien bouleversé par l’arrivée d’un nouveau voisin, qu’il soupçonne d’être un vampire.

« Vampire, vous avez dit vampire ? » fait clairement partie de ces madeleines de Proust qu’on redécouvre un peu plus à chaque visionnage. C’est ainsi que l’auteur de ces lignes se souvient de sa découverte un vendredi soir à la télévision, à l’époque où l’on pouvait vraiment découvrir des films par ce biais. Au départ, on pourrait juger ce film comme une de ces nombreuses séries B d’époque relativement amusantes et fortement ancrées dans leur époque, pouvant par ce biais le bloquer dans une image qui ne peut que nuire aux qualités du film de Tom Holland.

Pourtant, il y a de quoi raconter dessus, notamment par l’esthétique hyper sensualisée de la figure vampirique, bien aidée par l’interprétation de Chris Sarandon. Ce traitement interroge alors sur le besoin d’avancer par les étapes de l’âge adulte, notamment par les questions sur la sexualité propre à l’âge du public cible. Holland capte le tout avec un certain style, lui qui aura su tirer de son concept son meilleur film avec son autre classique « Child’s play ».

Mais il y a également quelque chose de touchant par le traitement accordé à la place de la fiction, par le biais du personnage de Peter Vincent. Copie peu subtile de Vincent Price, ce protagoniste amène une certaine émotion par ce besoin de s’incarner en tant que figure héroïque de la fiction vers la réalité. Tout cela sans compter la qualité des effets spéciaux, notamment des maquillages toujours aussi éblouissants par leur force visuelle ainsi qu’une intrigue divertissante sans mettre de côté un certain fond.

Carlotta offre un écrin aussi merveilleux que ce film, notamment par le biais d’un steelbook assez joli et de divers suppléments riches en informations, revenant sur l’élaboration du long-métrage avec la même passion qui anime celui-ci.

Clairement, « Vampire, vous avez dit vampire ? » n’a presque pas vieilli et reste toujours aussi éblouissant par son traitement du fantastique et par une certaine envie de divertir sans mettre de côté ses protagonistes ou des pistes visuelles et narratives. Si vous n’avez jamais vu ce film, foncez sur cette superbe édition. Si vous l’avez déjà vu, que ce soit une ou plusieurs fois, faites-le quand même car c’est clairement un immanquable dans le domaine.

L’Avis d’Orel

Tom Holland commença sa carrière de réalisateur avec Vampire vous avez dit…vampire? en 1985. Un film qui mêle comédie et horreur, un film du genre très réussi. Après ça Tom Holland, continuera sa carrière cinématographique avec Jeu d’enfant, le premier Chucky devenu une référence dans le genre horrifique. Il a même réalisé sous forme de téléfilm, des adaptations de Stephen King comme La peau sur les os ou Les Langoliers. Avec Vampire vous avez dit…vampire? Tom Holland raconte l’histoire d’un ado persuadé que son voisin est un vampire, bien que personne ne le croit il s’avère pourtant que le jeune garçon a raison. Dans les années 80, le film de Tom Holland est devenu une référence dans le genre horrifique, horreur et humour font le charme de ce film.

 

Charley Brewster est un ado passionné par les histoires de vampires, ile ne rate pas un seul épisode de son émission Fright Night que présente Peter Vincent qui est un chasseur de vampires du moins dans son émission. Le jeune garçon sort avec Amy Peterson, alors qu’il est avec elle dans sa chambre, il aperçoit son nouveau voisin dans la maison d’en face. Un voisin pas ordinaire, car ce dernier semble être un vampire il y a des signes ne trompe pas, les dents longues et des ongles longs ressemblants à des griffes. Sa copine délaisser, quitte sa chambre en colère il tente de la rattraper, mais reste obsédé par ce qu’il a vu depuis sa chambre. Charley traque alors son voisin, afin de prouver que ce dernier est un vampire mais personne ne le croit. Son obsession en devient inquiétante pour ses proches, le propriétaire des lieux Jerry Dandrige le soi-disant vampire un homme charismatique invite chez lui Charley pour le rassurer. Mais le jeune garçon, n’a toujours pas confiance et se méfie de plus en plus sa copine contact alors Peter Vincent afin d’en finir. Évidemment que Jerry Dandrige est un vampire, on le découvre vite d’ailleurs seul problème c’est que personne ne le croit. La mise en scène de Tom Holland, a une vraie maîtrise qui fait que le genre fonctionne parfaitement. Avec son ambiance le film, arrive à filer quelques moments de frayeur. Si Jerry Dandrige est charismatique, il est aussi inquiétant mais envoûtant également c’est d’ailleurs en envoûtant ses victimes qu’il arrive à ses fins sur les femmes. Le film est aussi drôle, car il ne faut pas l’oublier c’est une comédie horrifique et les moments comiques il y en surtout quand Charley découvre que son voisin est un vampire. Les effets spéciaux apportent un ton comique aussi au film, surtout lorsque l’on découvre la chauve-souris ce en quoi se métamorphose Jerry.

C’est Tom Holland, qui signe le scénario. Il s’intéresse énormément sur l’obsession, qu’a le jeune garçon sur le fait de soupçonner son voisin d’être un vampire. Il décrit des personnages intéressants, le récit est aussi prenant car on ne sait pas de quoi est capable Jerry Dandrige. En voulant prouver, ce qu’il avance, Charley se met en danger mais également ses proches comme Amy et sa propre mère. Il est intéressant de voir, que Carlotta ressorte ce film en Blu-Ray et en 4K dans une édition totalement remastérisée, on a l’impression du coup que le film vieillit plutôt bien. Un casting composé de Chris Sarandon, dans le rôle de Jerry Dandrige, William Ragsdale dans le rôle de Charley ou encore Roddy McDowall qui joue Peter Vincent acteur connu pour ses rôles dans la saga la planète des singes. Avec cette ressortie du film de Tom Holland, il est temps de profiter de le découvrir ou redécouvrir avec une remasterisation réussie qui vaut le détour.

Détails du blu-ray

Acteurs : Chris Sarandon, William Ragsdale, Amanda Bearse, Roddy McDowall, Stephen Geoffreys
Réalisateurs : Tom Holland (I)
Format : Couleur
Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Anglais (DTS-HD 2.0), Français (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 2.0)
Sous-titres : Français
Région : Région B/2 (Plus d’informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
Rapport de forme : 2.35:1
Nombre de disques : 1
Studio : Carlotta Films
Date de sortie du DVD : 30 octobre 2019
Durée : 106 minutes

Bonus

« Vampire, … vous avez dit vampire ?, c’est quoi » : l’équipe technique et artistique parle du film (2016, HD, 10’42 », VOST)
« Tom Holland : l’écrivain de l’horreur » : rencontre avec le réalisateur et l’équipe du film (2016, HD, 5’55 », VOST)
« Roddy McDowall : du singe à la chauve-souris » : l’équipe du film se souvient de Roddy McDowall (2016, HD, 20’53 », VOST)
« T’es tellement cool, Brewster ! » : documentaire détaillé sur le film (2016, HD, 146’42 », VOST)
Galerie photos : diaporama (HD, 3’06 »)
2 bandes-annonces (HD, 2’50 », VOST)

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :