Savages de Oliver Stone avec : Taylor Kitsch, Aaron Taylor-Johnson, Blake Lively Benicio Del Toro, Salma Hayek, John Travolta, Emile Hirsch, Demian Bichir …

Petit trafic entre amis

Synopsis

Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’ »association », Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

Oliver Stone est un réalisateur emblématique, avec une filmographie importante et des films qui ont connu beaucoup de succès. Qui ne connaît pas Platoon, Wallstreet, Les Doors ,World Trade Center…? Une vingtaine de films, plus ou moins marquant. Avec Savages, il signe son 23e film et son film sans doute le plus survitaminé. Oliver Stone met en scène une histoire plutôt intéressante, avec des personnages marquants. Il y a Chon, ancien soldat de la Navy Seal, qui a déjà combattu, et Ben, à la tête d’un business où il fait fortune avec le cannabis. Ils se connaissent depuis qu’ils sont gamins il partagent tout, même l’amour pour la même femme, une relation plus ou moins étrange. Tout cela ne les empêche pas de vivre heureux en vivant de leur business. Mais un jour, un cartel leur propose une association, puis, acceptant au début, ils préfèrent se retirer. Mais le cartel refuse cela, et pour les forcer, ils enlèvent leur petite amie.

Quand Oliver Stone réalise un film qui porte sur le trafic de drogues, ça peut être intéressant et ça l’est. Il nous présente trois personnages qui partagent la même femme, partagent un véritable amour pour elle, et elle aussi est véritablement amoureuse des deux. On pourrait trouver cette relation étrange, au début, mais finalement la relation est tellement sincère et vraie. Quand le cartel l’enlève, la priorité est de la sauver, mais ça s’avère compliqué, car en contrepartie ils doivent faire des choses pour récupérer leur petite-amie. Dennis, l’agent des stups, les soutient dans leurs petits trafics, mais reste une petite crapule. Le film commence assez fort, avec une scène assez violente où l’on découvre le monde du cartel, et encore ce n’est qu’une partie : en effet des hommes se sont fait couper la tête à la tronçonneuse, oui, rien que ça. Chon et Ben, sont donc confrontés au plus dangereux cartel, dans lequel le redoutable Lado a des méthodes radicales quand il veut obtenir quelque chose. La mise en scène d’Oliver Stone est efficace, avec des scènes d’action qui n’en font pas des tonnes. Le film s’intéresse beaucoup au trio et à ce qui les unis. On découvre que ce redoutable cartel, tenu par une femme du nom d’Elena, a finalement un point faible, ce dont les deux jeunes hommes vont tirer profit, pour que cela cesse une fois pour toute. Oliver Stone gère sa réalisation, dans chaque scène, la photographie de Dan Mindel offre de beaux plans sur la Californie. Un long métrage sur le trafic de drogues, qui n’est pas le premier, mais arrive à se différencier des autres avec son histoire plutôt originale.

Au scénario du film, Oliver Stone, Shane Salerno et Don Winslow, où leur écriture se focalise beaucoup sur la relation qui unit le trio sans laisser de côté le trafic. Dans la deuxième partie, on découvre que les personnages principaux ont des capacités sous-estimées par l’ennemi et tout est très bien décrit. On retiendra aussi le casting du film, qui fait la force du film, le trio interprété par Taylor Kitsch, Aaron Taylor-Johnson et la jolie Blake Lively. On retrouve également en agent des stups John Travolta, Salma Hayek en Elena et un Benicio Del Toro, en homme de main d’Elena qui s’avère plus redoutable qu’elle- même. Sans être un grand film, Savages est un film efficace sur le trafic de drogues qui se laisse regarder avec un grand plaisir.

Relecture : David

Bande annonce


Article précédentLa La Land de Damien Chazelle
Article suivantL’échine du diable par Guillermo Del Toro
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire