Date de sortie 05/04/2023 Au cinéma
Durée(01h57)
Titre original À mon seul désir
Réalisé par Lucie Borleteau
Avec Zita Hanrot , Louise Chevillotte , Sieme Miladi , Laure Giappiconi , Pedro Casablanc , Yuliya Abiss , Tokou Bogui , Céline Fuhrer , Sipan Mouradian , Thimotée Robart , Melvil Poupaud
Genre Drame
Nationalité France
Musique Pierre Desprats

 

Synopsis

Interdit aux moins de 12 ans
Vous n’avez jamais été dans un club de strip-tease ? Mais vous en avez déjà eu envie … au moins une fois… vous n’avez pas osé, c’est tout. Ce film raconte l’histoire de quelqu’un qui a osé.

La réalisatrice Lucie Borleteau revient quatre ans après Chanson Douce, avec à mon seul désir où elle nous fait découvrir l’envers du décor d’un club de strip-tease. Le film raconte l’histoire d’une jeune femme ayant plaqué ses études et qui décide d’intégrer un club de strip-tease. Pour quelle raison ? On ne sait pas trop mais c’est ce qu’elle souhaite. Elle fera alors la rencontre de Mia, une jeune femme qui travaille aussi au club. Elles finissent par se rapprocher tandis que Mia est en couple elle se retrouve dans un triangle amoureux compliqué dont son compagnon n’est évidemment pas au courant. Le film est une histoire d’amour entre deux femmes, mais c’est aussi un film qui parle aux femmes et d’ailleurs la narratrice s’adresse principalement à elles surtout à la fin. Avec un tel sujet le film n’échappe aux scènes érotiques, mais ce n’est qu’un détail.

Manon vit en colocation elle est étudiante, mais elle ne va plus en cours depuis quelque temps. La jeune femme veut autre chose, elle entre alors dans un club de strip-tease où elle fait savoir au gérant qu’elle est intéressée, il lui propose alors de regarder un spectacle et ensuite elle prendra sa décision. Après avoir vu le spectacle elle confirme au gérant son intérêt qui lui propose de faire un essai si elle veut immédiatement. Elle se prépare et se rend sur la scène et se dénude devant des inconnus sans complexe. Après la représentation elle fait la rencontre dans les loges de Mia qui travaille aussi dans le club, elles sympathisent toutes les deux. Puis un homme qui fréquente le club souvent est attiré par Manon qui porte le surnom d’Aurore, il lui fait savoir qu’il désire couché avec elle chez lui car c’est interdit dans le club et elle accepte. Elle raconte sa nuit à Mia qui semble jalouse, car cette dernière est attirée par Aurore et elle commence à s’embrasser et débute alors une relation torride et sulfureuse.

Cependant, Mia a un copain qui s’appelle Benjamin dont elle est aussi amoureuse, puis la jeune femme est aussi maman d’une petite fille et si elle peut la voir encore c’est grâce à Benjamin qui lui a apporté beaucoup d’aide. La relation entre Aurore et Mia devient de plus en plus sérieuse et Benjamin commence à le comprendre. Mia a aussi des projets elle souhaite devenir comédienne et Aurore approche le comédien Melvil Poupaud, qui va réaliser son premier film et elle lui parle de Mia et son souhait de devenir comédienne. Le comédien va alors voir une représentation de Mia au club et semble intéresser. Mais Aurore voit sa relation avec Mia prendre de la distance, mais les sentiments sont toujours présents. Dans son film Lucie Borleteau nous invite à entrer dans un club de strip-tease, et on y suit Manon une jeune femme qui intègre l’établissement. Cette dernière a plaqué ses études et intégré un club de strip-tease, ce qui semble être la meilleure chose pour elle. Aurore qui est son surnom découvre l’envers du décor de ce genre d’endroit, comme les relations entre ces femmes ou encore découvrir le genre de personne qui fréquente ces établissements. La mise en scène de Lucie Borleteau est réussie, et nous fait découvrir comment se passent les représentations dans ces clubs. Certains des spectacles sont sous forme de théâtre mais finissent toujours dans quelque chose de sexuel. C’est durant l’une de ses représentations que Aurore et Mia se rapproche aussi.

Une écriture que l’on doit a un trio féminin tout d’abord la réalisatrice Lucie Borleteau, puis Laure Giappiconi et Clara Boureau. C’est aussi pour ça que le film parle aux femmes, les trois scénaristes savent de quoi elles parlent. Le traitement des personnages a une grande importance, à commencer par Aurore qui change de vie radicalement en devenant strip-teaseuse et c’est dans ce club qu’elle rencontre Mia. Une relation torride débute entre les deux femmes, ou l’évolution de leur relation prend de l’importance. En plus d’être strip-teaseuse Aurore fait des extras ou elle se prostitue d’une certaine manière. L’évolution de la relation entre Mia et Aurore est parfaitement abordée, car beaucoup de choses compliquent cette relation. Néanmoins avec ces nombreuses qualités le film est trop long, car il s’attarde sur des séquences inutiles. Zita Hanrot joue Mia, Louise Chevillotte interprète Aurore, quant à Laure Giappiconi elle joue Elody une collègue du club qui se lance dans une affaire avec Aurore la comédienne est aussi l’une des scénaristes. Melvil Poupaud joue son propre rôle. Le film de Lucie Borleteau est plein de bonnes idées, c’est un film qui raconte avant tout une histoire d’amour avec beaucoup de sensibilité.

Bande annonce


Article précédentJohnny English, Le retour d’Oliver Parker
Article suivantL’émission volume #3 : Man on Fire/Déjà vu
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici