Date de sortie : 1er février 2023 (1h 51min)
Réalisateur : Guillaume Canet
Acteurs principaux : Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Vincent Cassel, Jonathan Cohen, Marion Cotillard, Pierre Richard
Genre : Comédie, aventure
Nationalité : Français
Compositeur : Matthieu « M » Chedid

L’incontournable chasse au sanglier !

Quatre ans après Astérix Le Secret de la Potion Magique, la saga de René Goscinny et Albert Uderzo effectue son retour au cinéma avec un cinquième film en prises de vue réelles, le tout premier à ne pas être directement adapté d’un album. Réalisé par Guillaume Canet (La Plage, Un Ticket pour l’Espace, Ne le dis à Personne) qui assure également le premier rôle, Astérix & Obélix L’Empire du Milieu prend place lors de l’arrivée en Gaule de la princesse Fu Yi, fille unique de l’impératrice de Chine interprétée par Julie Chen, venue chercher de l’aide suite à l’emprisonnement de sa mère. Elle est accompagnée de sa garde du corps Tat Han, jouée par Leanna Chea, véritable caricature de la pratiquante de kung-fu.

Les deux comiques de service, puisqu’il en faut bien !
« Ne raconte pas de salades à César ! »

Plus de dix ans après Astérix & Obélix au Service de Sa Majesté, le casting est entièrement renouvelé avec Gilles Lellouche (Jeux d’Enfants, Les Aventures Extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, BAC Nord) qui incarne un Obélix convaincant et Vincent Cassel (Black Swan, La Belle et la Bête, L’Empereur de Paris) dans le rôle d’un César qui se ridiculise tout sens en faisant le signe du rappeur Jul entre deux blagues sur son patronyme (« Tu veux le césar de la meilleure actrice ? »). On trouve aussi Jonathan Cohen, Ramzy Bedia et Pierre Richard respectivement pour Graindemaïs, Épidemaïs et Panoramix ainsi qu’une Cléopâtre tout aussi caricaturée sous les traits de Marion Cotillard (La Môme, The Dark Knight Rises, Alliés).

Des plans vraiment bien fichus.
Antivirus, le Chuck Norris de la Gaule !

Enchaînant les situations burlesques et les gags plus ou moins réussis, Astérix & Obélix L’Empire du Milieu parvient à mettre en place un humour correct dans la lignée de ses prédécesseurs sans pour autant atteindre la pertinence d’un Nicky Larson et le Parfum de Cupidon. Truffé d’anachronismes et de jeux de mots sur les noms asiatiques (le coup d’États du prince Deng Tsin Qin), il multiplie aussi les caméos de personnalités comme Zlatan Ibrahimović, mais aussi les rappeurs Orelsan, Bigflo et Oli ou encore le chanteur M, qui compose les musiques du film. Une adaptation perfectible au budget discutable mais qui peut tout à fait convenir aux amateurs d’Astérix et de comédie française.

« Ah là ça sent plus trop le laurier, ça sent même plutôt le sapin ! »


Article précédentScream 2 de Wes Craven
Article suivantScream 3 de Wes Craven
Emmanuel Delextrat
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j’ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La Soupe aux Choux, mais avec aussi de nombreux dessins animés comme les courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo, les longs métrages Disney avec Alice au Pays des Merveilles en tête, les animés japonais comme Sailor Moon et Dragon Ball Z ainsi que d’autres séries comme Batman et Tintin. Mes années 90 ont été bercées par les comédies avec Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête) ou d’autres films que j’adore comme Les Valeurs de la Famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à Tout Prix. C’est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par Casino Royale, Et Pour Quelques Dollars de Plus, Kill Bill ou encore Rambo. Collectionneur, j’attache de l’importance au matériel et j’ai réuni trois étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Et plus on découvre de nouveaux films, plus on se rend compte qu’il nous en reste en fait énormément à voir…

Laisser un commentaire