Date de sortie 17/04/2000 Au cinéma
Durée(01h56)
Titre original Scream 3
Réalisé par Wes Craven
Avec Neve Campbell , Courteney Cox , David Arquette , Patrick Dempsey , Scott Foley , Lance Henriksen , Matt Keeslar , Jenny McCarthy , Emily Mortimer , Parker Posey , Deon Richmond , Kelly Rutherford , Liev Schreiber , Patrick Warburton , Jamie Kennedy , Roger L. Jackson …
Genre Horreur, Thriller
Nationalité États-Unis
Musique Marco Beltrami

 

 

Le faux final

 

 

Synopsis

Interdit aux moins de 12 ans
Cotton Weary, l’un des survivants de la tuerie de la fac de Windsor, rentre tranquillement chez lui après avoir terminé le tournage de l’émission quotidienne qu’il anime. Le téléphone sonne. Au bout du fil, une fan… qui s’avère être un dangereux tueur, prêt à tout pour retrouver la trace de Sydney Prescott.
La jeune femme reste terrée dans une maison surprotégée, afin d’effacer les souvenirs traumatisants dont elle a été précédemment l’héroïne malheureuse lors des massacres perpétrés à Woodsboroo et à Windsor. Le sujet semble quant à lui à la mode, puisque John Milton a décidé de produire un troisième film , « Stab 3 », relatant les agissements du mystérieux tueur masqué.
Mais la réalité rattrape à nouveau la fiction lorsque l’une des actrices principales est sauvagement assassinée sur le plateau. L’inspecteur Kincaid décide de faire appel aux survivants des premiers évènements, l’ex policier Dewey Riley, devenu consultant sur « Stab 3 », la journaliste Gale Weathers et Sydney. Mais bientôt la vague de meurtres continue. Qui s’acharne à vouloir détruire Sydney ? La clé du mystère ne remonte-t-elle pas aux origines de toute cette histoire ?

  Scream 3 3

La recette est la même et pourquoi changer une formule qui semble fonctionner ?

Deux ans après Scream 2, Wes Craven remet le couvert en 2000, en reprenant les mêmes comédiens pour la plupart . Avec ce troisième opus Wes Craven veut clôturer la saga, ce qui ne sera pas le cas finalement, car un quatrième films verra le jour, mais à l’époque, le 3 devait être le dernier, donc on fait « comme si » .Les coups de téléphone, des victimes, le masque de Ghostface, tout est là, mais hélas le résultat de ce chapitre soi-disant final est pitoyable. Le sentiment quand on regarde le film, c’est que ce dernier a été bâclé ,histoire d’en finir rapidement. Wes Craven était sans doute content du résultat final, mais les spectateurs, pas tant que ça. Où sont passés les éléments qui avaient fait les succès du premier ? avec ce troisième volet, la saga s’enlise pour nous sortir un film d’épouvante d’une banalité effarante .

Après une scène d’ouverture où le personnage de Cotton Weary est tué ainsi, que sa petite amie piégée par le tueur masqué. Ensuite on revoit Sydney recluse chez elle dans une maison en pleine campagne. Le monde du cinéma a Hollywood est le théâtre de nouveaux meurtres. Gale et Dewey se retrouvent et se font la « gueule, on ne sait pas pourquoi ,alors qu’ils ne s’étaient pas forcément quittés en mauvais termes dans le 2 .La cible du film est Sydney, mais aussi les acteurs du films « Stab 3″sont aussi visés .Les comédiens de « Stab 3 » sont d’ailleurs assez ridicules et bourrés de nunuche pas très futées. Ainsi donc cette fois, Wes Craven fait vraiment fausse route, avec une mise en scène ridicule, en voulant faire mieux que le premier, il fait dix fois pire, des meurtres bâclés, pas de gore, du moins très peu .Si Craven a voulu une fois de plus jouer avec le suspense dans sa mise en scène, c’est aussi raté, car tout est prévisible, et les personnages sont carrément clichés par rapport aux précédents et surtout les nouveaux personnages. Si Craven arrive à inclure quelques notes d’humour qui font sourire, sa réalisation n’offre aucune surprise .Rien de nouveau qui aurait pu innover la licence. Non… aucune originalité. Parlons un peu d’ailleurs de la présence de Sydney dans ce film, car elle interprète une fois de plus la jeune femme traumatisée qui découvre dans ce film qu’elle a un demi-frère…ben voyons. Après avoir vécu deux vagues de meurtres a Woodsboro et Windsor  on la découvre reclue dans une maison dans un coin perdu prenant des appels de personnes en détresse, son personnage semble fatigué et nous fatigue nous aussi. Comme il y a des meurtres à Hollywood, elle s’y rend et retrouve Dewey et Gale qui aurait du faire un procès à son coiffeur avec cette horrible coiffure. On a beau regretter Wes Craven mais Scream 3 fait partie des pires film de sa carrière.

Scream-3-scream-18085819-852-480

Scream-3-scream-18091545-852-480

Des incohérences aussi, vagues mais présentes, où comment un tueur peut obtenir autant de voix sur son changeur de voix . Tout bonnement ridicule sans compter un tueur qui se change plus vite que son ombre ! Le pire que l’on pourra retenir de ce film est son final, genre on oublie le premier film et on ne retient que ce que dit le meurtrier ici. Mais non.. ça ne tient pas la route. Du coup que devons-nous penser de la fin du premier et de ses tueurs ? Wes Craven nous prendrait-il pour des girouettes prêtes à tout gober ? il faut croire que oui . En terme de mise en scène Wes Craven nous avait surpris dans Scream même le deuxième opus mais alors là si quelques scènes fonctionnent on est a la limite du ridicule. Le dernier acte du film se déroule dans cette maison ou tout ce qui s’y passe est grotesque Roman fait bien le mort avant sa grande révélation genre « oui haha, c’est moi le tueur surprise Sydney » hélas ça ne prend pas, car le comédien en fait des tonnes et on est loin d’être convaincu. Gale et Dewey sont mal écrits pourquoi ne s’entendent-ils plus ? On se demande comment l’ex gentil flic s’est retrouvé à Hollywood ou comme par hasard, il y aura le retour de Ghostface. Parlons donc de Ghostface qui en impose beaucoup moins il avait beaucoup de prestance dans le premier même dans la suite à part sa première apparition dans la scène d’ouverture chez Cotton il est moins impressionnant par la suite.

Si ce troisième opus nous livre un scénario grostesque, c’est peut être parce que Kevin Williamson n’est plus à l’écriture, et que ce dernier a été remplacé par Ehren Kruger, et on comprend alors pourquoi tout est aussi mauvais. Le scénariste n’a pas tenu compte des volets précédents de l’essentiel et on se demande comment Craven a pu laisser un scénario pareil se faire. Une écriture donc bâclée qui ne tient compte de rien. Au casting Neve Campbell rempile pour le rôle de Sydney plus traumatisée que jamais et s’en sort bien, autant que David Arquette ou Courteney Cox avec en nouveau Patrick Dempsey, à l’époque future star de la série Greys Anatomy .On a aussi Lance Henriksen, Jenny McCarthy, Emily Mortimer et même l’apparition de Carrie Fisher .A la musique toujours Marco Beltrami qui signe de très bons scores . Pour conclure, hormis sa scène d’ouverture assez bonne, Scream 3 est un « foutage de gueule scénaristique  » ainsi que dans sa réalisation assez grotesque et bâclé .Quel dommage .

Bande annonce


Article précédentAstérix & Obélix L’Empire du Milieu, de Guillaume Canet
Article suivant[Sortie Blu-ray/DVD] L’Epée Sauvage d’Akbert Pyun
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici