Desierto de Jonás Cuarón

Desierto de Jonás Cuarón avec : Gael García Bernal, Jeffrey Dean Morgan, Alondra Hidalgo, Diego Cataño, Marco Pérez, Oscar Flores, David Lorenzo, Butch McCain …

excellent

Dans la ligne de mire

Synopsis

Désert de Sonora, Sud de la Californie. Au cœur des étendues hostiles, emmené par un père de famille déterminé, un groupe de mexicains progresse vers la liberté. La chaleur, les serpents et l’immensité les épuisent et les accablent… Soudain des balles se mettent à siffler. On cherche à les abattre, un à un.

172254 209701

Jonás Cuarón, fils d’Alfonso, signe avec Dieserto son tout premier film en tant que réalisateur. Un thriller tendu avec Jeffrey Dean Morgan dans le rôle d’un tueur de Mexicains implacable. Jonás Cuarón n’en est pas à sa première expérience cinématographique, car ce dernier s’est illustré en tant que scénariste dans le film Gravity qu’a réalisé son père. Puis avant tout ça, quelques court-métrages. C’est en 2016 donc, qu’il se lance officiellement dans la réalisation d’un long-métrage. Pour un premier film, Jonás Cuarón assure, avec à ses côté son père qui est producteur du film. Durant 1h30, Jonás Cuarón nous tient en haleine avec son film, filmé entièrement en extérieur dans le désert. Un exercice de style réussi où l’on voit que le jeune réalisateur a tout pour devenir un grand.

desierto-2016-2016-films-complets-1024x478-1 desierto-gael-garcia-bernal-trailer-stx

Dans le désert de Sonora, dans le sud de la Californie, des Mexicains fuient leur pays, pleins d’espoirs pour vivre en Amérique. Ils sont peut-être une quinzaine. Alors que le véhicule qui doit les conduire jusqu’à la barrière tombe en panne, ils doivent continuer à pied sous la chaleur écrasante. Après avoir passé la longue barrière séparant le Mexique des Etats-Unis, ils ont encore de longue heure de marche. Ils sont accompagnés par un guide un peu trop pressé, car le danger rôde dans le désert : il peut venir de tous les côtés. Puis pas loin d’eux, Sam, un pur Américain raciste ne supportant pas les Mexicains qui passent dans son pays, se met en tête de les éliminer lorsqu’il les aperçoit dans le désert. Armé d’un sniper et avec un chien dangereux a ses côtés, ils se mets a les éliminer un par un. Heureusement, Moïse et son groupe, un peu en recul, a échappé au tir de l’homme qui ne les a pas encore aperçus. Alors que ce dernier quittait les lieux il aperçoit donc Moïse et le reste du groupe et se met de nouveau en chasse. Jonás Cuarón tient avec ce film un sujet d’actualité, en incluant un tueur de Mexicains. Jonás Cuarón nous tient en haleine durant tout le film, quand Moïse et ses amis tente de lui échapper. La mise en scène est grandiose et Jonás Cuarón offre de grands moments. Le chien de Sam est d’une sauvagerie saisissante, il va jusqu’à choper les fuyards sur les ordres de Sam pour lui faciliter la tâche. Alors qu’il a tué le premier groupe, avec une grande facilité, Moïse va lui donner beaucoup du fil à retordre car le jeune Mexicain est très dégourdi. Jonás Cuarón filme des Mexicains déterminés à fuir leur pays, et qui en paieront le prix fort. Une première réalisation intelligente, où le réalisateur, avec une grande maîtrise de la mise en scène, nous captive du début à la fin.

desierto-jonas-cuaron-film-critique-2 Desierto

Jonás Cuarón et Mateo Garcia signent le scénario de ce film. D’ailleurs, même s’il s’agit de la première réalisation de Jonás Cuarón, ce n’est en aucun cas son premier scénario. En effet, il avait signé celui de Gravity pour son père. En partant d’un sujet simple mais d’actualité, le scénario de Jonás Cuarón est truffé de bonnes idées. Les personnages sont très bien écrits, dont celui de Sam qui exécute les Mexicains, un personnage froid, déterminé et dangereux, accompagné de son chien aussi redoutable que lui. Une écriture sans maladresse de la part des scénaristes, qui livrent une admirable écriture dans l’ensemble. Le casting s’offre Jeffrey Dean Morgan en Sam le tueur, un rôle qui lui va comme un gant, on l’aura remarqué déjà en grand méchant de The Walking Dead (il interprète Negan). Gael García Bernal, le comédien Mexicain, livre une prestation impeccable, il est accompagné aussi de : Alondra Hidalgo, Diego Cataño et d’autres comédiens Mexicains tout aussi talentueux. Pour son premier film en tant que réalisateur, Jonás Cuarón signe une oeuvre plus que réussie, et pour la suite de sa carrière on a confiance en lui : le meilleur est sans doute à venir.

Relecture : David

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :