Encounter de Michael Pearce

Date de sortie 10/12/2021 Sur Amazon Prime
Durée (01h48)
Titre original Encounter
Réalisé par Michael Pearce
Avec Riz Ahmed , Octavia Spencer , Lucian-River Mirage Chauhan , Rory Cochrane , Aditya Geddada …
Genre Science-fiction, Thriller
Nationalité États-Unis
Musique Jed Kurzel

 

Un père et ses fils

Synopsis

Deux jeunes frères partent en fuite avec leur père, un Marine décoré, qui tente de les protéger d’une menace inhumaine. Alors que le voyage les emmène dans des directions de plus en plus dangereuses et inattendues, les garçons devront affronter des vérités dures et laisser leur enfance derrière eux.

Il y a trois ans de ça Michael Pearce, réalisé son premier long-métrage avec le thriller Jersey Affair, c’est fin d’année 2021 sur Amazon Prime que le réalisateur présente son second film « Encounter » avec un Riz Ahmed saisissant. On ne peut être que surpris par le tournant que prend le film, grâce à une écriture du long-métrage extrêmement bien maîtrisé. L’histoire d’un père de famille, qui prend avec lui ses deux fils pour les protéger d’une menace extraterrestre. Il ne dira rien à ses deux garçons, juste qu’ils entament un voyage entre eux. Riz Ahmed aura été à l’affiche cette année de « Sound of Métal« , un acteur qui depuis quelques années ne cesse de surprendre, on avait pu le remarquer la première fois aux côtés de Jake Gyllenhaal dans le thriller « Nightcrawler » de Tony Gilroy. On l’avait vu en méchant dans le très mauvais Venom de Ruben Fleischer, mais Riz Ahmed n’était pas en cause, il était aussi à l’affiche du film les frères Sisters. Un comédien qui ne cesse de nous éblouir, et c’est encore le cas dans le film Encounter, ou il livre l’un des meilleurs films de cette fin d’année.

Alerte Spoilers

Ancien Militaire décoré Malik Khan, n’a pas vu ses fils depuis bien longtemps occupés par son travail qui lui prend beaucoup de temps. Il est divorcé également et son ex-femme, est remariée avec un autre homme. Travaillant dans une base militaire, Malik fait de la recherche sur une invasion extraterrestre, ou ces derniers en tant que sorte de parasite prennent le corps humain comme hôte afin de nous envahir. Ces parasites sont transmis, par les insectes n’importes lesquels. Ce dernier décide de fuir avec ses fils, et les réveils en pleine nuit en s’introduisant ou ils vivent et part avec eux. Ses deux fils sont heureux de revoir leur père, qu’il n’avait pas vu depuis si longtemps. Ils entament leur voyage à travers le pays, ou le danger peut être partout, sur la route, il sera arrêté par un policier qui semble contaminer et l’élimine sous les yeux de ses enfants. Mais plus le voyage éloigne les enfants de chez eux, plus le fils aîné a des doutes sur son père, car ce dernier semble voir des choses que les autres ne voient pas. Sa mère serait-elle malade, comme lui a dit son père ?

On découvre par la suite, dans la deuxième partie du long-métrage, que le F.B.I. et Hattie Hayes (son agent de libération) sont à la recherche de Malik. Car en réalité, Malik est un ancien détenu, libéré il y a peu de temps, mais le trauma d’après-guerre lui a fait perdre la raison et il commet des crimes. L’enlèvement de ses enfants est donc un délit, de plus il a ligoté son ex-femme et son conjoint. Mais Malik, est cependant persuadé qu’un parasite extraterrestre, envahi la planète. L’esprit d’un homme torturé, peut-il le pousser à commettre des crimes irréparables ? Dans sa première partie Encounter, nous plonge dans un film de science-fiction, ou l’on nous fait croire que nous sommes dans un film de science-fiction. Puis c’est dans sa deuxième partie, qu’on découvre qu’il en est rien en réalité. Sortie à peine de prison, l’homme enlève ses deux fils pour un road-trip, afin de les sauver d’un soi-disant parasite extraterrestre, qui a déjà contaminé une partie de la population. Michael Pearce livre une mise en scène avec une telle maîtrise. La photographie Benjamin Kracun, est fabuleuse avec des plans contemplatifs parfois. Le tournant que prend le film, reste une surprise et s’il n’arrive pas en toute fin du film, c’est pour mieux nous monter l’esprit de cet homme tourmenté.

C’est le réalisateur Michael Pearce qui au scénario du film, avec Joe Barton qui co-écrit. Si au début, ils nous font croire, a une invasion extraterrestre par un parasite, le film prend vraiment un tournant intéressant dans sa deuxième partie. La tension est présente dès le début du film, quand on pense que les parasites ont contaminé les humains, mais cette dernière s’accentue quand le père est en réalité poursuivi par les autorités. Le film se penchera sur les relations entre Malik et ses fils, et de quelle manière il les met en danger. Malik est un homme qui a vécu la guerre, c’est un ancien Marine qui a commis un crime ce qui l’a conduit en prison. L’esprit de Malik est en défaillance, et ne sait plus faire la différence entre la réalité et ce que son esprit lui fait croire, car il lui montre des choses que les autres ne voient pas. Le trauma d’après-guerre est abordé, avec l’esprit de cet homme affecté par ce qu’il a pu vivre. Le film est un road-trip, ou un homme entame un voyage et qui pense que ce monde est envahi par un parasite. Il y a un aspect poétique qui s’en dégage parfois, et de sa caméra Michael Pearce sublime encore plus son long-métrage. On verra aussi qu’il y a une part de violence, qui habite ce père de famille, qui commettra des crimes graves malgré ça, il prendra conscience que tout ça n’est que dans sa tête. Riz Ahmed est fabuleux, dans le rôle de Malik le père de famille. Les prestations de Lucian-River Chauchan et Aditya Geddada, dans les rôles des fils de Malik sont convaincantes. Octavia Spencer joue Hattie l’agent de libération de Malik, très touchante particulièrement à la fin. Le film se termine de manière très belle d’ailleurs, ou l’on découvre un homme qui retrouve la raison.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :