Date de sortie 01/06/2022 Au cinéma (01h34)
Titre original Firestarter
Réalisé par Keith Thomas
Avec Ryan Kiera Armstrong , Zac Efron , Sydney Lemmon , Kurtwood Smith , Michael Greyeyes , Gloria Reuben …
Genre Fantastique
Nationalité États-Unis
Musique John Carpenter et Cody Carpenter

 

La petite flambeuse

 

Synopsis

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Depuis plus de dix ans, Andy et Vicky sont constamment entre deux déménagements pour échapper à une agence fédérale obscure qui cherche à capturer leur fille Charlie. En effet, celle-ci dispose d’une faculté extraordinaire de pyrokinésie dont l’agence aimerait se servir pour créer une arme de destruction massive… Andy a appris à sa fille à maîtriser sa colère ou sa douleur qui déclenchent son pouvoir. Mais Charlie a désormais 11 ans et elle a de plus en plus de mal à maîtriser ses émotions – et donc le déclenchement du feu. Lorsque l’agence découvre le lieu où elle et ses parents séjournent, un mystérieux agent est envoyé en mission pour traquer la famille et s’emparer de Charlie. Mais la jeune fille ne compte pas se laisser faire…

Les adaptations des romans de Stephen King, ont souvent du mal à convaincre le public il y a eu plus d’échec que de succès, même les téléfilms sont souvent très médiocre. Les deux parties de « ça » avaient plutôt convaincu, grâce à une mise en scène maîtrisée, et un formidable casting. Firestarter est l’adaptation de Charlie, un des plus célèbres romans de Stephen King, qui avait déjà eu le droit a une adaptation dans les années 80 avec Drew Barrymore, ce dernier ne rencontra pas le succès. Pour cette nouvelle version, Keith Thomas est le réalisateur qui en est seulement à son deuxième long-métrage, après The Vigil un film d’épouvante qui lui avait été bien reçu. Avec Firestarter, le réalisateur, déçois, car il ne prend pas de risque et livre un film plat et avec peu d’intérêt.

 

Depuis sa naissance, Charlie McGee est doté de pouvoirs surnaturels, sous le coup de la colère, elle met le feu. Lorsqu’elle était bébé, elle avait déjà commencé à mettre le feu dans sa chambre. Ses parents savent que c’est elle, qui déclenche ces feux, et c’est à cause d’eux. Étant plus jeunes alors qu’ils étaient à l’université, ils ont participé à des tests effectuer par une étrange entreprise, et depuis, ils sont dotés de pouvoirs surnaturels. Andy, le père de Charlie, lit dans les pensées, tandis que Vicky la mère de la jeune fille, avec sa télékinésie envoi tout valsé. Charlie a du mal à s’intégrer a l’école, les autres se moque d’elle. Charlie est recherché cependant par une agence fédérale, également responsable des pouvoirs de ses parents, cette agence souhaite se servir de ses pouvoirs de pyrokinésie comme arme de destruction massive. Un tueur qui travaillait, dans le temps pour cette agence reprend du service afin d’éliminer les parents de la petite, et de la ramener à l’agence. Lorsqu’il s’introduit dans la maison, il n’y a que la mère de présente, au retour du père et de sa fille, ils font face au tueur qui a tué Vicky. Andy et sa fille fuient, alors la ville toujours poursuivie, tandis que les pouvoirs de Charlie évoluent et qu’elle tente de les contrôler. Keith Thomas ne prend pas le temps, dans son film, il enchaîne bien trop vite les situations et c’est dommage. Une mise en scène sans surprises, est assez plate, ou le réalisateur ne semble pas vraiment s’investir.

Le scénario est de Scott Teems, à qui l’on doit la réalisation du thriller The Quarry. L’écriture reste très classique, ou le développement des personnages reste très basique, sans se concentrer davantage sur les origines des parents, car cette partie est trop rapidement expédié et c’est regrettable. Même Charlie manque de développement, le traitement de son personnage manque de travail. Le récit lui-même manque de développement, tout s’enchaîne trop rapidement et l’issue est tellement prévisible. Quelques effets-spéciaux s’en sortent bien, et la musique de John Carpenter reste très appréciable où il est accompagné de son fils Cody Carpenter. Zac Efron malgré tout, s’en tire bien, Ryan Kiera Armstrong qui joue Charlie même si elle s’en sort, ne semble pas toujours à l’aise. Gloria Reuben est peu convaincante, dans son rôle. Firestater dispose de séquences réussies, mais ce n’est pas suffisant pour que le film soit bon. Keith Thomas en adaptant l’œuvre de Stephen King, n’arrive pas suffisamment à convaincre ce qui prouve aussi, que tout n’est pas adaptable.

 

Bande annonce


Article précédent[Sortie Blu-ray/DVD] My Kid de Nir Bergman
Article suivantLE VISITEUR DU FUTUR Bande Annonce (2022)
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire