Date de sortie 07/12/2023 Au cinéma
Durée(02h05)
Titre original Gojira : 1.0
Réalisé par Takashi Yamazaki
Avec Ryûnosuke Kamiki , Minami Hamabe , Yuki Yamada , Munetaka Aoki , Hidetaka Yoshioka , Sakura Andô , Kuranosuke Sasaki , Mio Tanaka , Yuya Endo , Kisuke Iida , Saki Nagatani
Genre Action, Fantastique
Nationalité Japon
Musique Naoki Sato

 

Synopsis

Le Japon se remet à grand peine de la Seconde Guerre mondiale qu’un péril gigantesque émerge au large de Tokyo. Koichi, un kamikaze déserteur traumatisé par sa première confrontation avec Godzilla, voit là l’occasion de racheter sa conduite pendant la guerre.

Godzilla Minus One est un film évènement, et le film a bien failli ne pas connaître de sortie en France et encore même si on a le droit a une distribution ça reste assez limité. Le film a eu donc le droit a une sortie en décembre dernier, pour quelques jours seulement et vu que ce n’était pas suffisant le film est ressorti pour le mois de janvier pour seulement quelques jours aussi. Ce sont quelques salles qui projettent le film, car évidemment ce ne sont pas tous les cinémas qui diffusent le film. La bande-annonce de ce Minus One avait de quoi susciter de l’intérêt, car ça envoyait du lourd avec à l’image un Godzilla bien méchant bien loin de celui du MonsterVerse du côté des américains. Le dernier film Godzilla Japonais c’était en 2016 avec Shin Godzilla, qui était une belle réussite qui a bénéficié d’une sortie Blu-Ray en France, il y a peu mais dont il n’y a déjà plus de stock. Godzilla Minus One nous conduit à la fin de la deuxième guerre Mondiale, ou Koichi un jeune aviateur kamikaze déserteur va faire sa première et terrifiante rencontre avec le roi des monstres.

C’est sur l’île d’Odo que le jeune aviateur kamikaze Koichi atterrit, cette île abrite des mécaniciens en charge de réparer les avions. Sauf que l’avion de Koichi n’a rien et il sème le doute, ce dernier a tout simplement déserté le combat par peur. Dans la soirée tous sont alertés, par un son pensant à une attaque ennemie il s’agit d’un autre ennemi bien plus redoutable. Godzilla se met alors à attaquer les hommes sur l’île, et beaucoup seront tués. Là encore Koichi trop effrayé n’aura pas le courage d’éliminer le monstre, avec son avion. Le lendemain matin a son réveil tout le monde est mort, après une longue confrontation avec Godzilla, Koichi et Tachibana l’un des mécaniciens ont survécu, mais ce dernier tient Koichi pour responsable de la mort des autres car il n’a pas eu le courage de tiré.

Quelque temps plus tard Koichi revient chez lui, dans une ville détruite par la guerre, il fait alors la rencontre de Noriko une jeune femme, qui a recueillit un bébé, il décide de l’héberger elle et le bébé avec ce qui reste d’habitable dans les décombres. Cependant, non loin de là Godzilla prépare son retour, tandis que Koichi a décroché un boulot en mer où il sait qu’il devra affronter la créature. Godzilla Minus One est l’un de ces rares blockbusters qui est proche de ses personnages, c’est ce qui en fait le charme d’ailleurs. Le personnage de Koichi est le personnage qu’on suivra, qui devra faire face à Godzilla. Le réalisateur Takashi Yamazaki, est à la réalisation de cette nouvelle version de Godzilla se situant, pendant la fin de la deuxième guerre Mondiale. Un réalisateur qui a compris ce qu’était le cinéma de divertissement, avec un budget réduit il met à genoux la plupart des derniers blockbusters américains surtout quand on voit la qualité de ceux sorti l’année dernière. Dès les premières minutes du film, la mise en scène nous en mettra plein les yeux.

Takaski Yamazaki est aussi a l’écriture du film, on voit ici la maîtrise également mais le bonhomme a de l’expérience donc … Il fait de Godzilla un véritable monstre méchant, qui veut du mal aux humains la séquence sur Odo le montre très bien quand Godzilla attaque. On voit la sauvagerie de la créature quand cette dernière attrape avec sa gueule certains pour les projeter violemment. On peut y voir un aspect horrifique dans cette séquence, on remarque que Godzilla est alors une réelle menace. Le traitement des personnages reste l’une des grandes qualités du film, Koichi est un jeune homme qui vit avec la culpabilité d’avoir fui le combat et cela le ronge, la menace que représente Godzilla est une occasion de se racheter en le combattant. Sa relation avec Noriko est aussi intéressante, ils finiront par être très proches au fil du temps. Au final le film aborde la culpabilité que ressent Koichi, mais aussi ce que la guerre nous pousse à faire. Ryunosuke Kamiki joue Koichi, Minami Hamabe joue Noriko quant à Yuki Yamada il interprète Shiro. Godzilla Minus One prouve qu’avec un budget comme le sien, on peut faire des blockbusters de qualité, certains donc devrait se remettre en question.

Bande annonce


Article précédentDAAAAAALÍ ! – Bande-annonce
Article suivantLes sorties cinéma du 31 janvier
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici