Inherent Vice de Paul Thomas Anderson

Inherent Vice de Paul Thomas Anderson avec : Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Owen Wilson ,Katherine Waterston,Reese Witherspoon,Benicio Del Toro,Jena Malone…

bof

Trop complexe pour être bon

Synopsis

L’ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple…
C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme « trip » ou « démentiel », « amour » est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.

051240.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 120119.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Il est certain que Paul Thomas Anderson,est un grand cinéaste avec beaucoup de courts métrages et aussi sept longs-métrages
Dernier film en date avant Inherent Vice le film The Master de 2012 où il mettait en tête d’affiche Joaquin Phoenix.Il a tourné avec des grands comme par exemple Tom Cruise,Joaquin Phoenix ou encore Daniel Day Lewis dans There Will Be Blood en 2007.Le réalisateur a son propre style on adhère ou pas,mais il est certain qu’il est bon dans ce qu’il fait, aucun doute là- dessus.Sa façon de filmer est unique et ça fait le charme de tous ses films ,que ce soit Magnolia ou There Will be Blood.Chaque sortie de ses films est comme un évènement,et son petit dernier sorti en mars 2015 divise les spectateurs.Bien qu’il reste dans son style habituel ,a filmé ses personnages de manière grandiose,il adapte ici un livre qui n’est peut être pas si évident que ça pour que le spectateur accroche ,un risque que le réalisateur a pris. Tout n’est pas raté ,loin de là, mais il est assez difficile de rester captivé.

321492.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 334940.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avec un tel casting ,déjà Paul Thomas Anderson avait de quoi attirer les foules,avec sa mise en scène si particulière Inhérent Vice,marque des points avec des plans magnifiques une impressinonante photographie :c’est beau, coloré,tous les acteurs sont a l’aise dans leurs rôles, il y a des moments drôles ,des moments plus sérieux
Avec cette réalisation et cette mise en scène maîtrisées, on regarde ce film sans vraiment comprendre ce que l’on regarde, et c’est assez déconcertant,cette envie de vouloir couper le film et en mettre un autre en lecture ; mais malgré tout ,on veut continuer de voir si une évolution scénaristique est possible. Mais c’est peine perdue, il n’y a pas d’évolution.Sur l’ensemble ,on reste impressionné par la beauté de la photographie.Le film débute sur cette jeune femme belle comme tout,qui raconte au doc ,qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier. Donc jusque ici tout va bien,les scènes suivantes ,on s’y perd mais tellement, un deuxième visionnage est peut être indispensable .Mais faut-il avoir encore le courage ? Il n’y a aucun élément auquel on puisse s’accrocher pour essayer de suivre, tellement c’est brouillon. On rit à certains passages et des scènes bien fichues,mais hélas sans rien comprendre ,difficile d’apprécier le reste de ce long métrage.Ce n’est pas mauvais,ce n’est pas nul ,Paul Thomas Anderson veut faire simple sans doute,mais il nous embrouille tellement,c’est dur de suivre.

346646.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 367223.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le scénario si complexe soit -il est de Paul Thomas Anderson adaptant l’oeuvre de Thomas Pynchon,et si le livre est aussi complexe, le film l’est aussi .Peut être les lecteurs auront-il eu plus de facilité à comprendre ;et ce scénario est _il fidèle au livre ?
Au synopsis simple ,mais à l’image finalement compliquée et quel dommage ! On comprend pourquoi le film divise beaucoup les spectateurs.Quand vient la fin du film on en ressort bizarrement ,en se demandant ce qu’on vient de voir et si on n’a pas loupé quelque chose.Mais y a-t-il quelque chose à comprendre surtout? Le réalisateur nous perd dans un scénario peut être bien écrit, mais dur d’être captivant.On pardonnera cela , surtout à un réalisateur comme lui,mais ce n’est pas de sa faute peut être.En tous cas le film dispose d’un casting fabuleux avec Joaquin Phoenix,Owen Wilson,Benico Del Toro la jolie Katherine Waterstone .Tous ont des prestations exceptionnelles et la présence de ces comédiens, nous fait rester.Difficile de comprendre cependant le film dans l’ensemble,une réalisation qui veut faire bien en en faisant trop ,en dépit de nombreuses qualités, le film s’enlise dans son scénario et donc on ne pourra pas dire grand chose de cette histoire ,hélas.Mais le film reste à voir quand même ,car il attire la curiosité et si vous êtes friands des films Paul Thomas Anderson, allez-y.

Bande Annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :