Date de sortie 22/03/2023 Au cinéma
Durée(02h49)
Titre original John Wick: Chapter 4
Réalisé par Chad Stahelski
Avec Keanu Reeves , Donnie Yen , Ian McShane , Bill Skarsgård , Laurence Fishburne , Clancy Brown , Hiroyuki Sanada , Lance Reddick , Shamier Anderson , Rina Sawayama , Scott Adkins , Kamel El-Torky , Aimée Kwan , Marko Zaror , Natalia Tena , George Georgiou , Vhelma Richardson , Jackey Mishra , Brahim Achabbakhe , Selman Iyi
Genre Action, Thriller
Nationalité États-Unis
Musique Tyler Bates & Joel J. Richard

 

John Wick en balade

 

Synopsis

John Wick découvre un moyen de vaincre l’organisation criminelle connue sous le nom de la Grande Table. Mais avant de gagner sa liberté, Il doit affronter un nouvel ennemi qui a tissé de puissantes alliances à travers le monde et qui transforme les vieux amis de John en ennemis.

Si c’est bien la dernière aventure de John Wick, ce dernier est riche dans sa durée. Le film dur tout de même 2 h 50 presque trois heures pour raconter la suite et peut-être la fin de John Wick, car le baba-yaga peut nous surprendre. Certains diront que le film est peut-être bien trop long et ce n’est pas faux, car effectivement, le film est long et trop pour ce qu’il raconte. Cependant, il faut admettre que le film ne contient aucun temps mort puisque l’action est quasi-omniprésente et nous laisse donc peu de répit, mais c’est ce qu’on demande d’un film comme John Wick. Le film est aussi l’occasion de revoir pour la dernière fois le comédien Lance Reddick qui nous a quittés il y a peu. Il y a déjà presque dix ans, on ne pensait pas que John Wick deviendrait une franchise aussi importante en termes d’action évidemment au fil des épisodes, la franchise a su toujours redoubler d’efforts pour être encore plus au cœur de l’action. La deuxième aventure de John Wick, c’était en 2017 puis le troisième opus, c’était en 2019. On savait qu’il reviendrait pour finir son combat avec la Grande Table et c’est cette année qu’il est de retour pour en finir. Toujours Chad Stahelski a la réalisation avec un Keanu Reeves encore toujours plus investi dans ce rôle qu’il tient depuis bientôt dix ans.

John Wick et bel et bien vivant après que Winston lui a tiré dessus, il est toujours en cavale et fuit la Grande Table qui le veut mort plus que tout. Il désire récupérer la bague, mais il est impossible et continue de tuer tout ceux qu’il croise sur son chemin. Le marquis Vincent de Gramont un Français qui a le pouvoir de convaincre tout le monde pour mettre John Wick hors d’état de nuire arrive à New-York. Ce dernier convoque Winston et fait savoir qu’il est mécontent que John Wick soit toujours en vie en punition, il tue son plus fidèle allié et détruit le Continental dont il était le directeur. Le marquis engage alors Caine pour qu’il élimine Wick ce dernier est aveugle et sa fille est en danger menacé par le marquis, mais John Wick est un ancien ami de Caine et ce combat pourrait le mener à sa mort. D’autres tueurs sont à ses trousses comme Tracker qui le suit jusqu’à Osaka, car ce dernier s’est réfugié à l’hôtel continental d’Osaka afin que son ami Shimazu Koji directeur de l’établissement lui apporte de l’aide.

Mais les hommes du marquis accompagner de Caine débarquent à l’hôtel afin de tuer Wick, mais Shimazu ne veut pas les laisser entrer dans son établissement alors une violente bagarre éclate. D’Osaka a Berlin en passant par Paris John Wick est loin d’en avoir fini avec la Grande Table, mais il sera toujours soutenu par Winston et le roi Bowery. Ce que l’on pourra reprocher a ce nouvel opus, c’est qu’il est beaucoup trop long mais toujours aussi jouissif, car dans sa durée, il y a toujours plus de combat. Puis il faut admettre tout de même que Chad Stahelski s’améliore au fil des épisodes de la franchise et fait preuve de savoir faire alors que c’est un cascadeur à l’origine. Il y a des séquences toujours qui reste marquante comme ce court plan-séquence filmer de haut ce qui permet de voir l’ampleur de ce que provoque Wick dans l’ensemble, séquence qui se déroule d’ailleurs dans un bâtiment. Les scènes à Paris sont réussies avec une longue scène de bagarre dans les escaliers du sacré-cœur. On aura le droit aussi à des confrontations en plein Paris au milieu de la circulation ou les uns et les autres se retrouvent encastrés dans des véhicules. Chad Stahelski surprend donc dans sa mise en scène, car ces scènes-là sont souvent absurdes mais efficaces, mais n’en ferait-il pas trop ?

Un Scott Adkins méconnaissable

Au scénario Michael Finch qui pour la première fois écrit pour un film John Wick quant à l’autre scénariste Shay Hatten, il avait été scénariste sur John Wick Parabellum en 2019. Il faut dire que quand il s’agit d’un film John Wick, il ne faut pas s’attendre à un scénario des plus fou surtout que ce chapitre 4 est encore plus prétexte à la bagarre et donc plus violent. Ou le film est le plus intéressant en termes d’écriture, c’est dans le traitement de certains des personnages comme le marquis si bien écrit qu’il est vraiment détestable puis l’évolution de John Wick durant le récit mérite qu’on s’y intéresse. Si le personnage de Caine est aussi bien écrit, il manque tout de même de développement. L’organisation de la Grande Table manque également de développement, car au final, le film ne montre qu’essentiellement la confrontation de John contre cette organisation sans vraiment rentrer dans les détails.

Mais après tout, c’est ce que le film propose principalement des combats extrêmement violents avec des armes ou des coups. Chad Stahelski semble prendre vraiment plaisir à faire son film comme les précédents ou dans ce chapitre 4 le terrain de jeu est encore plus vaste. Keanu Reeves toujours très a l’aise dans le rôle de John Wick où il officie également en producteur du long-métrage. Bill Skarsgard en marquis Vincent de Gramont assure sa prestation est parfaite et on adore le détester. Laurence Fishburne toujours très bon dans le rôle du roi de Bowery. Le grand Donnie Yen est également a l’affiche et joue Caine, Hiroyuki Sanada quand a lui joue Shimazu directeur du Continental d’Osaka. Shamier Anderson est Tracker tandis que Lance Reddick peu à l’écran interprète Charon. Puis également Scott Adkins méconnaissable en Killa, Ian McShane revient dans le rôle de Winston. John Wick chapitre 4 montre un homme encore plus déterminé afin d’obtenir sa liberté, c’est violent, brutal et plus encore un film long, très long même, mais on ne boudera pas son plaisir.

Bande annonce


Article précédentTHE IDOL Bande Annonce de la nouvelle série HBO
Article suivant[Sortie Blu-ray/DVD] One Dark Night de Tom McLoughlin
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire