Date de sortie 08/05/2024 Au cinéma
Durée 2h15
Titre original Kingdom of the Planet of the Apes
Réalisé par
Wes Ball Avec Owen Teague , Freya Allan , Peter Macon , Kevin Durand , William H. Macy , Eka Darville , Travis Jeffery , Neil Sandilands , Sara Wiseman , Ras-Samuel Welda’abzgi , Lydia Peckham , Dichen Lachman
Genre Science-fiction, Action
Nationalité États-Unis

Synopsis

Plusieurs générations après le règne de César, les singes ont définitivement pris le pouvoir. Les humains, quant à eux, ont régressé à l’état sauvage et vivent en retrait. Alors qu’un nouveau chef tyrannique construit peu à peu son empire, un jeune singe entreprend un périlleux voyage qui l’amènera à questionner tout ce qu’il sait du passé et à faire des choix qui définiront l’avenir des singes et des humains…

Avec le rachat de la Fox, on se doutait bien que Disney n’en resterait pas là avec la franchise La planète des singes. La dernière trilogie, qu’avait clôturée Matt Reeves avait été un succès et la fin du règne de César, c’était terminé sur une bonne note. Disney donc reprend la franchise en main, et fait appel à un autre cinéaste pour démarrer une nouvelle trilogie qui reste la suite de la précédente car elle prend en compte César, encore heureux … C’est Wes Ball à la réalisation cette fois-ci, le gars a déjà bossé avec le studio quand ce n’était pas encore Disney pour sa trilogie Le Labyrinthe, une trilogie imparfaite mais plutôt réussie sur certains aspects. Mais pour beaucoup confier la franchise La planète des singes a ce réalisateur est un risque, car peut-être encore trop inexpérimenté. Puis même pour le réalisateur c’est une lourde tâche de se voir confier la responsabilité d’une telle franchise. Passé après Matt Reeves ce n’est pas forcément évident, si ce nouvel opus n’est pas parfait on est ravi de revoir cet univers tout de même.

Noa est un jeune singe, qui dans un village avec ses parents ses journées il les passe avec Soona et Anaya avec qui il a grandi. Noa accomplit des actes comme chercher des oeufs, pour que son père soit fier de lui. Il y a plusieurs générations de ça, César était celui qui était a l’origine du soulèvement des singes, car l’humain avait créé un virus mettant fin à l’humanité … ou presque. Car malgré tout, il reste encore quelques humains en vie qui tente de lutter pour leur survie. Certains vivent comme des animaux privés de la parole, comme les singes il y a quelques décennies. Un jour le village de Noa est attaqué par le tyrannique roi Proximus qui se fait nommait également César en l’honneur de celui qui a fait ce que sont les singes aujourd’hui. Lors de cette attaque le père de Noa perd la vie, et les amis du jeune singe sont kidnappés par l’armée de Proximus. Noa est désormais seul et sans espoir, il décide alors de partir retrouver les siens, mais il sent bien qu’il est suivi par quelqu’un depuis bien longtemps même avant l’attaque.

Il commence alors son voyage avec son cheval, lors d’une excursion à pied il tombe dans un piège tendu par Raka, un vieux singe avec qui il se lie d’amitié. Ce dernier lui présente, celle qui le suit qui se révèle être une humaine. Si Noa ne souhaite pas vraiment d’elle pour poursuivre son voyage, Raka le persuade de la prendre et tous les trois reprennent la route où ils seront attaqués par l’armée de Proximus. Cependant, la route est encore longue, et la jeune fille se révèle bien plus intelligente qu’elle n’y paraît. On pouvait avoir quelques craintes, avec Wes Ball bien qu’il ne soit pas mauvais, au final le résultat de ce nouvel opus est plutôt satisfaisant. On voit bien que des années ont passé, depuis la fin de la trilogie précédente. Wes Ball apporte un nouveau visuel, à cet opus et le rendu est réussi. La mise en scène est propre, ou l’on sent que bien que l’on est dans le début d’une nouvelle trilogie.

Ce que l’on pourra reprocher à cet opus, c’est qu’il est peut-être bien trop long. Le film s’attarde sur des détails, sans grande importance cependant il y a de bonnes idées. Rick Jaffa et Amanda Silver les scénaristes de la trilogie précédente sont à l’écriture du long-métrage et savent apporter de nouvelles idées où cette fois-ci la place des singes est encore plus importante. Pour ce nouvel opus Josh Friedman est aussi à l’écriture, moins expérimenté que ses collègues. Dans ce film, les humains sont beaucoup plus en retrait ce qui est parfaitement normal, puisque nous sommes des générations bien plus tard. Il est intéressant de voir de la manière dont sont traités les humains, car cette fois-ci ce sont eux les singes en quelque sorte.

D’ailleurs certains vivent a l’état sauvage et sont donc chassés, par l’armée de Proximus qui siège au royaume qui est un gigantesque édifice construit jadis par les humains. Le personnage humain qui tient une place importante est Mae, une jeune femme qui n’aime pas les singes et souhaite récupérer le monde qui était aux humains autrefois. Mae reste une menace en quelque sorte, du moins pour les singes car elle trahira Noa. Le jeune singe Noa est le nouveau héros, alors que César était à l’origine de tout, Noa quant à lui est une sorte de guide pour son peuple et devrait tenir une place encore plus importante. Owen Teague joue Noa, Freya Allan interprète Mae la jeune femme humaine. Peter Macon est Raka, Lydia Peckhamn joue Soona. William H. Macy lui n’est pas un singe, il est Trevathan un survivant recueilli par Proximus. Kevin Durand quant à lui joue Proximus. Moins maîtrisé que les deux volets de Matt Reeves, ou même le premier, cette nouvelle trilogie que débute Wes Ball a tout pour devenir une nouvelle trilogie importante.

 

Bande annonce


Article précédentMortal Kombat Legends Cage Match, d’Ethan Spaulding
Article suivantTWISTERS | Bande annonce officielle
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire