Date de sortie 01/02/2023 Au cinéma
Durée(02h06)
Titre original A Man Called Otto
Réalisé par Marc Forster
Avec Tom Hanks , Mariana Treviño , Rachel Keller , Manuel Garcia-Rulfo , Cameron Britton , Kailey Hyman , Mike Birbiglia , Elle Chapman , Joe Fishel , Truman Hanks
Genre Comédie dramatique, Comédie
Nationalité États-Unis
Musique Thomas Newman

 

Le pire gentil voisin au monde

Synopsis

LE PIRE VOISIN AU MONDE raconte l’histoire d’Otto Anderson, vieux bougon qui n’a plus aucune raison de vivre depuis la mort de sa femme. Alors qu’il s’apprête à en finir, il est dérangé dans ses plans par une famille, jeune et pleine d’énergie, qui s’installe dans la maison voisine : il fait alors la connaissance de Marisol, douée d’un sacré sens de la répartie, et comprend qu’il a trouvé une adversaire à sa hauteur ! Tandis qu’elle le pousse à porter un autre regard sur la vie, une amitié improbable se noue entre eux qui bouleverse totalement les repères d’Otto…

La carrière de Marc Forster est assez bancale, il a signé de très bons films, mais aussi des moyens, c’était lui qui avait réaliser le film World War Z qui avait beaucoup divisé la critique. Mais Marc Forster, c’est aussi Jean-Christophe & Winnie peut-être bien son meilleur film, mais il ne faut pas oublier qu’il a livré le pire James Bond de l’ère Daniel Craig avec Quantum of Solace, mais pour ça ce n’est pas entièrement sa faute. Cette année, le réalisateur revient avec une comédie dramatique avec Tom Hanks en tête d’affiche. Ce qui est dommage, c’est que le film est passé quasi inaperçu dans les salles à cause d’une très mauvaise distribution et pourtant, ce n’est pas un petit studio derrière le long-métrage. Le film de Marc Forster est une adaptation de Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove un livre de Frederik Backman paru en 2012. Une adaptation avait déjà vu le jour en 2015 portant le titre de Mr Ove film réalisé par Hannes Holmes un réalisateur Suédois tout comme l’œuvre d’origine suédoise. Avec son nouveau film Marc Forster, signe une œuvre touchante et sincère, c’est là qu’on remarque que le réalisateur maîtrise le genre comédie dramatique avec un certain talent.

Otto Anderson est un vieil homme grincheux qui vit dans une résidence qu’il tente de gérer au mieux, sa femme Sonya est décédée il y a six mois et depuis ce jour-là il se sent seul et plus rien ne compte. Cela fait de nombreuses années qu’Otto vit dans cette résidence qui est menacée par des promoteurs immobiliers. Par le passé Otto et Reuben son ancien ami géré la résidence, mais ces derniers se sont éloignés pour des différents. Désormais, Otto vit seul et ne se remet pas de la mort de sa femme, il tente de se suicider, mais à chaque fois ses tentatives se solde par un échec. C’est alors qu’un couple de résidents aménage dans la maison en face de chez lui, ils ont deux petites filles et un troisième enfant est en route. Otto se met en colère contre eux, car le mari n’arrive pas à garer sa voiture qui tracte une remorque correctement. Marisol et Tommy le jeune couple rencontre alors Otto qui n’est pas vraiment agréable, mais la jeune femme a du caractère et s’oppose à Otto en ayant du répondant. Au fil des jours, une amitié semble naître entre Marisol et Otto qui lui confie ce qu’il a vécu avec sa femme. Car avant la mort de Sonya dans leur jeunesse elle et Otto ont vécu un terrible drame, mais ils ont continué à vivre ensemble jusqu’à ce que Sonya meure d’un cancer. Peu à peu, Otto va se rapprocher des résidents et renouer une amitié avec certains, dont Anita et Ruben menacé par les promoteurs immobiliers. Il viendra en aide à Malcolm un jeune homme rejeté par son père car il est transgenre. Otto va finir par comprendre qu’il faut vivre et que les personnes qui l’entourent ont bien plus d’importance qu’il ne le pensait. C’est avec tous ces personnages haut en couleur que le film est fabuleux. Marc Forster met parfaitement ses personnages en valeur grâce à une mise en scène soignée. Puis on ne regrettera certainement pas la présence de Tom Hanks qui une fois de plus livre une prestation grandiose.

C’est le scénariste David Magee qui est a l’écriture qui adapte l’œuvre de Frederik Backman où il prend le temps de bien développer ses personnages. En plus d’un développement important des personnages, il inclut des thèmes intéressants comme le deuil, mais aussi l’amitié. Car si Otto est ainsi, c’est qu’il vit seul et vit très mal la mort de sa femme jusqu’à vouloir se suicider, mais se rate à chaque fois ou alors il est interrompu et quand c’est le cas, ce sont des gens qui ont besoin de lui. Au début on n’en sais très peu sur cet homme et pour quelle raison il est désagréable puis des flash-back nous révèle son passé et sa rencontre avec Sonya, ses moments passés avec elle puis la perte de leur enfant alors qu’elle le portait. Malgré le fait qu’il soit ainsi, on ne peut qu’avoir de la compassion et puis il est bien plus humain qu’il n’y paraît. Cette amitié entre Otto et Marisol est intéressante, car c’est surtout grâce à elle qu’Otto va rencontrer des gens importants, il finira même par adopter un chat. Le film au final livre un très beau message très bien retranscrit par la caméra de Marc Forster. Si le côté dramatique prend une place importante, la comédie prend une place aussi, mais reste assez discrète, car Otto est parfois drôle sans le vouloir puis les autres personnages apportent leur part. Tous les personnages restent touchants et drôles, on apprécie beaucoup Marisol qui va changer Otto et en faire quelqu’un de plus agréable. Tom Hanks est toujours impeccable, Mariana Trevino joue Marisol. Manuel Garcia-Rulfo joue Tommy le mari de Marisol, tandis que Rachel Keller joue Sonya. Truman Hanks, le fils de Tom Hanks, interprète Otto quand il était jeune. Tom Hanks est d’ailleurs l’un des producteurs du film, car c’est un film important pour lui. Marc Forster livre un film avec beaucoup d’émotion avec des acteurs investi au service d’une grande histoire d’amitié.

 

Bande annonce


Article précédentLes sorties cinéma du 26 avril
Article suivantGoldenEye de Martin Campbell
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire