Matrix Révolutions de Lilly et Lana Wachowski

Date de sortie 05/11/2003 Au cinéma
Durée(02h09)
Titre original The Matrix Revolutions
Réalisé par Lilly Wachowski , Lana Wachowski
Avec Keanu Reeves , Laurence Fishburne , Carrie-Anne Moss , Hugo Weaving , Harold Perrineau , Jada Pinkett Smith …
Genre Science-fiction, Action
Nationalité États-Unis
Musique Don Davis

 

Dernière bataille pour Néo ?

Synopsis

La longue quête de liberté des rebelles culmine en une bataille finale explosive. Tandis que l’armée des Machines sème la désolation sur Zion, ses citoyens organisent une défense acharnée. Mais pourront-ils retenir les nuées implacables des Sentinelles en attendant que Neo s’approprie l’ensemble de ses pouvoirs et mette fin à la guerre ? L’agent Smith est quant à lui parvenu à prendre possession de l’esprit de Bane, l’un des membres de l’équipage de l’aéroglisseur. De plus en plus puissant, il est désormais incontrôlable et n’obéit plus aux Machines : il menace de détruire leur empire ainsi que le monde réel et la Matrice…

 

Matrix Révolutions dernier volet, d’une trilogie mémorable, qui aura connu de nombreuses critiques négatives à son encontre a sa sortie. Trop confiant les fans, espèrent mieux … bien mieux de ce final, qui reste tout de même épique. Matrix premier du nom, au vu de son succès ne pouvait en rester là, et Matrix Reloaded vu donc le jour, le succès ne fut pas aussi grand que le premier, mais reste une œuvre qui laisse une empreinte importante. Les sœurs Wachowski décident donc, de mettre un terme avec Matrix Révolutions, qui fut tourné dans la foulée avec le deuxième volet. Dans la dernière séquence de Matrix Reloaded, nous laissions Bane inconscient à bord du vaisseau, mais dont Smith a intégré son corps. Quant à Néo, lui est dans un monde, ou il semble perdu. Si cette suite et fin, a déplu autant, c’est que la majorité des scènes se déroule dans le monde réel, car en effet, les scènes dans la matrice sont peu nombreuses. Le film se focalise également sur la guerre des humains contre les machines, dont l’ampleur grandissait dans le film précédent, ici la guerre fait rage et les résidents de Zion feront tout pour défendre là où ils vivent. Niobé est bien plus présente, dans ce dernier film, car elle est une pilote chevronée qui se battra contre les machines, aux côtés de Morpheus. En regardant Matrix Révolutions, on voit que les sœurs Wachowski, ont tout misé sur le spectacle en laissant le scénario un peu de côté. Cependant, le récit de Matrix possède tout de même, de très bonne choses dont on porte vraiment de l’intérêt.

L’agent Smith a intégré le corps de Bane, mais pour le moment personne n’est au courant pas même Néo. La guerre contre les machines est prête à envahir Zion, et tout le monde se prépare pour la bataille. Néo quant à lui est prisonnier, dans un monde qu’il ne connaît pas quand il se réveille, il fait la rencontre d’un homme, sa femme et leur petite fille, l’homme explique à Néo qu’ils ne sont que des programmes, ils attendent l’homme du train. L’homme du train est un homme du Mérovingien, a son arrivée à la station d’embarquement, il refuse que Néo embarque. Néo est donc bel et bien bloqué dans ce monde, Trinity et Morpheus se rendent alors dans la matrice a la rencontre de l’Oracle, qui leur apportera de l’aide sur l’emplacement où se trouve Néo. C’est alors que pour eux, une rencontre avec le Mérovingien s’impose ou ce dernier leur propose un marché que Trinity refuse et elle déclenche une bataille, ou le Mérovingien n’aura d’autres choix que de céder. Morpheus et Trinity finissent par retrouver Néo, dans ce monde intermédiaire et le ramènent, dans le monde réel ou règne une lutte contre les machines.

 

Néo sait désormais que son destin doit s’accomplir maintenant, il rencontre une dernière fois l’Oracle qui explique qu’il doit se rendre à la ville des machines, et elle lui apprend également que Smith est la clé qui mettra un terme à cette guerre. Néo et Trinity partent tous les deux à bord du vaisseau le Logos, ou Bane est à bord en tant que passager clandestin, qui se bat avec Néo une violente bagarre a lieu entre eux. Un violent affrontement ou Bane brûle les yeux de Néo, avec un câble electrique. Désormais, Néo est aveugle ce qui réduit ses chances de remporter la bataille, contre les machines. L’autre vaisseau le Hammer, quant à lui se dirige vers Zion, avec a bord Morpheus, Niobé et Link et quelques autres courageux hommes et femmes. Sur Zion, la femme de Link et une alliée tentent de détruire les foreuses des machines, qui détruisent peu à peu Zion. Matrix Révolutions met un terme à une trilogie lancer en 1999, de ce qui ne devait pas être une trilogie à l’origine. Dans Matrix Révolutions les sœurs Wachowski mise l’essentiel, sur le spectacle parce que c’est tout simplement, c’est le grand final. Très peu de scènes dans la matrice, seulement quelques courtes séquences dont la bataille finale entre Smith et Néo. Le reste du long-métrage, se déroule dans le monde réel on assiste à la bataille gigantesque des humains contre les machines.

La violence de la guerre est bien retranscrite, car on y voit les blessures que cette dernière inflige qu’elle soit physique ou psychologique. À la différence des films précédents, le film se concentre sur l’aspect guerre du long-métrage, il y a beaucoup plus de scènes violentes. Le duel Bane contre Néo, montre d’ailleurs cette violence que possède ce personnage et c’est normal vu qu’il s’agit de Smith en réalité. La mort du commandant Mifune est aussi brutale, et les blessures qu’il subit sont violentes. Les sœurs Wachowski avaient clairement l’intention pour clore la trilogie, de ne pas la mettre sous tous les yeux. Une guerre telle que celle des machines contre les humains, provoque de nombreuses morts, et ça le film le montre très bien. Tout comme les volets précédents, ce sont les sœurs Wachowski qui sont a l’écriture du scénario du film. On remarque alors que c’est moins maîtrisé, sans être mauvais pour autant. Pour la mise en scène, il n’y a rien à redire, car pour ça la maîtrise est bien présente les sœurs Wachowski savent nous impressionner. Chaque plan reste grandiose, d’ailleurs Bill Pope le directeur de la photographie livre un travail remarquable. Pour en revenir à l’écriture, elle est moins développée, mais s’attarde sur des points importants. Les liens qui unissent Néo et Trinity sont toujours très bien aborder, et le contexte de la guerre aussi. C’est d’ailleurs le contexte de la guerre, que l’on retiendra sur l’impact qu’elle provoque sur les habitants de Zion. Le désarroi, la perte de l’espoir, les blessures physiques et psychologiques. Il y a aussi le fait que Néo, doit affronter son destin. Les sœurs Wachowski laisse cependant le développement de certains personnages de côté, et c’est dommage, car elles se concentrent davantage sur l’aspect spectaculaire. On regrette également le trop peu de séquence, dans la matrice qui méritait plus de développement également, mais les scènes hors matrice reste intéressante. Un final qui reste épique à tout point de vue, que ce soit la bataille des humains contre les machines, avec toutes ces sentinelles. On retiendra ce combat final entre Néo et Smith, très impressionnant qui mettra un terme à la trilogie. Matrix Révolutions est une conclusion imparfaite, mais qui a le mérite d’aborder de nombreux points importants dont on ne pouvait passer à côté.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :