Date de sortie 19/07/2023 Au cinéma
Durée(03h01)
Titre original Oppenheimer
Réalisé par Christopher Nolan
Avec Cillian Murphy , Emily Blunt , Matt Damon , Robert Downey Jr. , Florence Pugh , Benny Safdie , Michael Angarano , Josh Hartnett , Rami Malek , Kenneth Branagh , Dane DeHaan , Dylan Arnold , David Krumholtz , Alden Ehrenreich , Matthew Modine , Gary Oldman , Alex Wolff , Casey Affleck , Jack Quaid …
Genre Biographie
Nationalité États-Unis

 

Synopsis

En 1942, convaincus que l’Allemagne nazie est en train de développer une arme nucléaire, les États-Unis initient, dans le plus grand secret, le « Projet Manhattan » destiné à mettre au point la première bombe atomique de l’histoire. Pour piloter ce dispositif, le gouvernement engage J. Robert Oppenheimer, brillant physicien, qui sera bientôt surnommé « le père de la bombe atomique ». C’est dans le laboratoire ultra-secret de Los Alamos, au cœur du désert du Nouveau-Mexique, que le scientifique et son équipe mettent au point une arme révolutionnaire dont les conséquences, vertigineuses, continuent de peser sur le monde actuel…

L’année, 2021 fut compliquer pour Christopher Nolan en raison du COVID, car son film Tenet était menacé, mais finalement, il fut l’un des rares blockbusters à sortir cet été-là. Cependant, le film divisa pas mal la critique sans être un mauvais film Tenet est un film ou le réalisateur complique inutilement son sujet pourtant simple. Seulement deux ans après ce film Christopher Nolan sort son nouveau long-métrage Oppenheimer ou le film s’intéresse au créateur de la bombe atomique. Il s’agit du film le plus long de sa carrière, car sa durée est de trois heures et disposant d’un casting impressionnant. Un film historique ou le réalisateur dirige une fois de plus Cillian Murphy dans le rôle-titre, c’est-à-dire celui d’Oppenheimer ou le film se déroule sur trois périodes de sa vie l’avant, le pendant et l’après concernant la création de la bombe atomique. Trois heures qu’on ne voit pas passer, car Christopher Nolan nous captive par sa mise en scène et livre un biopic passionnant. Ce qu’on pourra reprocher au film de Nolan en revanche, c’est d’être parfois trop bruyant comme pour c’était le cas pour Tenet mais néanmoins, on ne boudera pas son plaisir devant ce long-métrage qui se hisse dans l’un des meilleurs films de cet été.

 

Un casting pour des retrouvailles

Christopher Nolan a souvent retrouvé certains de ses acteurs fétiches au cours de ses films tout comme Cillian Murphy qu’il avait dirigé auparavant. En effet la première fois qu’il dirigeait le comédien, c’était dans Batman Begins et The Dark Knight Rises puis par la suite, il eut Dunkerque ou encore Inception. Cillian Murphy n’est pas le seul acteur qu’il retrouve dans Oppenheimer puisqu’on n’y retrouve aussi Matt Damon qui était dans Interstellar ainsi que Casey Affleck dans le même long-métrage. Puis il y a également Kenneth Brannagh ou ce dernier avait joué dans Dunkerque et Tenet. Du côté des nouveaux, on retrouve Robert Downey. Jr puis le comédien Josh Hartnett qu’on ne voyait que très peu et qui semble se frayer à nouveau un chemin sur grand écran. Florence Pugh se met à nu dans le film, mais elle n’est pas la seule présence féminine puisqu’on n’y voit aussi Emily Blunt. Il y a des comédiens aussi intéressants, qui ont une courte présence à l’écran comme Gary Oldman dans le rôle du président Truman, Jack Quaid de la série The Boys ou encore Matthew Modine. Si Cillian Murphy ou Matt Damon savent ce qu’est de tourner avec Christopher Nolan, les autres ont pu le découvrir.

Je suis devenu la mort, le destructeur de monde.

Il eut bien des hommes brillants dans le monde et J. Robert Oppenheimer en fit partie, mais peut-être était-il trop brillant justement. Le film de Christopher Nolan nous montre le parcours d’un homme le créateur d’un engin de mort. Le film se déroule sur plusieurs périodes, on y voit l’avant, pendant et l’après en ce qui concerne la création de la bombe A, une période est en noir et blanc elle représente plutôt l’après ou Lewis Strauss est interroger afin de savoir qui était vraiment Oppenheimer. Ce dernier raconte alors, bien que tout ce qu’il dira est loin d’être la vérité. J. Robert Oppenheimer n’était pas américain mais il aimait ce pays par dessus tout car son frère possèdé un ranch a Santa Fe. Il eut deux femmes au cours de sa vie Jean Tatlock, une femme qui n’était jamais satisfaite de leur relation et qui pourtant était amoureuse de lui, mais c’était une relation vouée à l’échec, elle n’avait aucun avenir. Puis il tomba amoureux de celle qui deviendra sa femme Kitty et ils devinrent des parents des piètres parents qui n’arrivaient même pas a gérer l’éducation de leur enfant.

À l’université de Berkeley où il enseignait Robert devint ami avec son collègue Ernest Lawrence qui travaillait comme lui dans cet établissement, mais les actions que menait Robert au sein de l’université ne plaisait guère à Ernest. Le frère de Robert était un communiste et ceux qui ne connaissait pas Robert pensait que ce dernier l’était aussi même s’il disait que non. Le long-métrage nous permet aussi de découvrir que Robert Oppenheimer connaissait bien Albert Einstein, ils étaient souvent en désaccord dans leur discussion portant sur la science, car Robert était un physicien borné. Il eut le premier essai de la bombe A, moment très attendu du film une séquence forte après des essais avec des petites explosions l’essai sur la Bombe A avait toute son importance. Puis vint le jour J suis, un jour, redouté, mais qui porta ses fruits, car cet essai fut un succès puis la bombe fut utilisée au Japon provoquant cette fois-ci la mort. Une partie du film se déroule durant la Seconde Guerre mondiale ou les Etats-Unis sont persuadés que les Allemands, on mit une arme nucléaire au point. Ce fut Leslie Groves qui choisit Robert Oppenheimer pour concevoir la bombe un homme de l’armée doutant du physicien et donc de ses aptitudes a mener un tel projet. Ainsi, le Projet Manhattan vit le jour dans un laboratoire secret de Los Alamos en plein désert ou une véritable petite ville y est construite.

Il y a tant de personnages au cœur de cette histoire qu’il serait compliqué de tous les énumérés même s’ils avaient tous une importance. Après cet essai, Robert Oppenheimer fut acclamé par beaucoup, mais une sorte de regret vint à lui, il y eut la culpabilité surtout, car il avait conçu quelque chose de dévastateur qui allait changer le monde. Quand il rencontra le président Truman, il lui fit savoir qu’il regrettait et fut qualifié de pleurnichard par ce dernier. L’après raconte comment Robert Oppenheimer se voit pointé du doigt par de fausses accusations, ou l’homme tente de se défendre. Il y révèle des éléments importants mais on cherche à comprendre qui a pu remettre un dossier secret concernant Robert afin de le nuire même si tout n’était pas rose dans son dossier. Pour être le plus honnête possible Christopher Nolan et Kai Bird adaptent l’oeuvre de Martin J. Sherwin décédé en 2021, ils y relatent les faits les plus importants concernant la création de la bombe A. Trois heures de film pour comprendre et Christopher Nolan arrive a captivé les spectateurs sur cette durée car il maîtrise sa mise en scène sans y inclure de blabla inutile car chaque détails a son importance. On sait que Nolan est un cinéaste qui divise surtout depuis Dunkerque où il a perdu du public et Tenet ne l’a pas aidé. Cependant, la réalisation du film Oppenheimer possède des scènes spectaculaires comme l’essai de la bombe A. Christopher Nolan et Kai Bird se sont vraiment concentrer sur le personnage qu’était Oppenheimer qui était loin d’être le simple homme créateur de la bombe A. Il a un côté touchant, car il y a de la naïveté en lui surtout quand les retomber de sa création l’assaillit. Mais au sein de cette histoire, il y avait des hommes réellement mauvais comme par exemple le président Truman. Nolan et Bird s’intéressent aussi aux deux femmes de sa vie ou sa relation avec Jean Tatlock n’était que très courte et charnelle. La présence de certains personnages est courte, mais ils avaient de l’importance dans le récit. Si la réalisation de Nolan reste une réussite, le film est parfois trop bruyant tout comme Tenet. Une fois encore Christopher Nolan divisera la critique avec ce film certes parfois trop bruyant mais passionnant puis dans les seconds rôles, on y voit des acteurs comme : Jason Clarke, Alden Ehrenreich, Benny Safdie, Dane DeHaan ou encore Tony Goldwyn. Ludwing Goransson est à la musique du film comme Tenet et le compositeur signe d’excellents scores parfois épique. Oppenheimer est un film qui manque de mots, car il y a tant à dire encore, il est certain que ceux qui ne sont pas friand du travail de Nolan n’apprécieront peut-être pas cependant, les autres devrait y trouver leur compte.

Bande annonce


Article précédentWONKA – Bande annonce officielle
Article suivantAsteroid City de Wes Anderson
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici