Robin des Bois (2018) d’Otto Bathurst

Date de sortie : 20 novembre 2018 (Indonésie), 28 novembre 2018 (France)
Réalisateur : Otto Bathurst
Acteurs principaux : Taron Egerton, Jamie Foxx, Ben Mendelsohn, Eve Hewson
Genre : Aventure
Nationalité : Américain
Compositeur : Joseph Trapanese

Un jeune Robin talentueux.

Huit ans après la vision guerrière de Ridley Scott, une nouvelle adaptation de Robin des Bois voit le jour, conservant l’esprit de préquel guerrier mais sous la forme d’une réécriture du mythe. Interprété par Taron Egerton (Kingsman, Rocketman), il est cette fois-ci un jeune noble de Nottingham vivant une vie très confortable avec son épouse Marianne, jouée par Eve Hewson (Le Pont des Espions, Papillon), qui dévoile ses talents de voleuse dès l’intro du film et tombe rapidement dans les bras de Robin. Appelé à servir dans l’armée pour les croisades en Arabie, ce dernier développe une remarquable maîtrise du tir à l’arc mais découvre aussi la violence des exécutions d’innocents en tentant de sauver le fils de son futur allié Jean, sous les traits de Jamie Foxx (Django Unchained, The Amazing Spider-Man Le Destin d’un Héros).

Un allié précieux et charismatique.
Comment pécho avec un arc 😀

Recadré par Guy de Gisbourne, incarné par Paul Anderson (Sherlock Holmes 2, The Revenant, Brimstone), il est renvoyé en Angleterre et découvre qu’il a été laissé pour mort. Sa maison a été saisie et il découvre sa femme remariée avec Will l’Écarlate, interprété par Jamie Dornan (Cinquante Nuances de Grey). Bien plus sombre et charismatique qu’à l’accoutumée, c’est bien le shérif de Nottingham qui règne en maître et sème la terreur sur la ville avec son armée et ses taxes, Ben Mendelsohn (The Dark Knight Rises, Rogue One, Ready Player One) faisant preuve d’un jeu d’acteur digne des plus grands rôles. /!\ SPOILERS /!\ Formant une alliance avec Jean, Robin cherche alors à gagner la confiance du shérif pour s’infiltrer dans le conseil commandant la ville et à créer une révolte en s’alliant avec les habitants les plus opprimés, tout en leur reversant de l’argent dérobé aux riches.

Ben Mendelsohn magistral !
Will compte bien se venger de cet affront…

Alternant parfaitement action et suspense, le film parvient à réinterpréter l’histoire de Robin des Bois à travers un scénario sombre à l’ambiance pesante, avec une esthétique bercée par les flammes dans la noirceur de la ville. Les personnages sont joués avec conviction et le déroulé des événements est très prenant. Il y a aussi de quoi rire de temps en temps, comme certains clichés consistant à mettre en scène un baiser entre le héros et la fille à peine cachés en plein champ de bataille. La réalisation est suffisamment soutenue pour rendre plus d’une scène marquante. Comme chez Ridley Scott, Robin est déclaré hors-la-loi à la fin par le nouveau shérif, dont l’identité pourrait s’avérer très intéressante pour une éventuelle suite. Un film surprenant par sa qualité !

Emmanuel Delextrat

Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :