Scandale de Jay Roach

Date de sortie : 22 janvier 2020 (1h49min)
Réalisateur : Jay Roach
Acteurs principaux : Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie, John Lithgow
Genre: Biopic, Drame
Nationalité : Américaine

Compositeur : Theodore Shapiro

Après l’affaire Harvey Weinstein, voici le premier film qui reprend une histoire vraie traitant du harcèlement sexuel, il était donc forcément un peu attendu au tournant, qu’en est-il donc de cette réalisation? Jay Roach qui s’attaque ici à un sujet très sensible, loin de ses précédentes réalisations comiques (Mon beau-père et moi, Austin Powers), mais beaucoup plus proche de Dalton Trumbo qui racontait aussi une histoire vraie.

Le film raconte les événements qui ont eu lieu pendant l’élection présidentielle américaine de 2016, et plus précisément sur la chaîne Fox News, en effet plusieurs journalistes très célèbres aux États-Unis ont décidées de briser « la loi du silence » et de dénoncer leur patron pour harcèlement sexuel.

Tout d’abord notons le choix judicieux du réalisateur de nous faire suivre dès le début la présentatrice Megyn Kelly (Charlize Theron), le film commence par une de ses émissions TV, puis pendant que nous la suivons dans les studios de Fox News, elle nous fait la présentation des lieux et de ce que l’on peut y trouver. Cela permet aux spectateurs de comprendre un petit peu (je dit bien un petit peu) le fonctionnement d’une chaîne de TV et surtout de se mettre dès les 5 premières minutes pleinement dans le film.

Puis tout au long du film, on suit le quotidien et les combats croisés de 3 journalistes qui, finalement, ne se croisent qu’une seule fois, dans l’ascenseur menant chez Roger Ailes (le patron de la Fox News).

 

La première, comme cité précédemment c’est Megyn Kelly, nous la suivons notamment lors d’une scène où la présentatrice avait interrogé le candidat Donald Trump sur ses propos orduriers envers les femmes lors d’un débat républicain. Pour rendre cela au plus proche de l’histoire vraie, le réalisateur a fait le très bon choix de mélanger des images réelles avec des images tournées pour le film.
La seconde c’est sa collègue Gretchen Carlson (interprétée par Nicole Kidman), qui anime seule une émission, en effet elle a été rétrogradée après refusé les avances de Roger Ailes. Mais la présentatrice avait tout consigné depuis des années, car elle avait conscience qu tout ce qu’elle subissait n’était pas légal ni moral.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La troisième présentatrice, interprété par Margot Robbie, est un personnage fictif, elle sert en grande partie à nous montrer l’ambition d’une jeune femme qui va se heurter à un patron obscène et sans scrupules.

La chute de Roger Ailes va alors commencer par la plainte de Gretchen Carlson suite à son licenciement, va s’en suivre une série de plainte, dont celle de la présentatrice phares de la chaîne : Megyn Kelly.

Jay Roach maîtrise son film de bout en bout, en passant par différentes étapes, présentation de la chaîne, des femmes qui font vivre son journal et de comment toutes ces personnes vivent le côté «pervers», narcissique et sans scrupules de leur patron.

Mais néanmoins, même si le film dure « seulement » 1h49, nous subissons quelques faille dans le scénario, beaucoup de longueurs et de lenteurs, ce qui est fort dommage car avec un film sur un tel sujet (la chute du patron de fox news pour harcèlement, ce qui n’ai pas rien) le réalisateur avait de quoi nous tenir en haleine pendant longtemps, il n’a malheureusement pas su prendre les bonnes directions, nous aurions préférer voir l’envers décors, comprendre comment il a fait pour faire en sorte qu’aucune femme ne portent plainte, comment arrivait-il à obtenir leur silence.

A l’issue de ce film nous avons l’impression que c’est un film plutôt banale, alors qu’on s’attendait à un véritable film coup de poing.

A noter néanmoins une scène très forte du film, quand plusieurs victimes de Roger Ailes font un cameo vocal en racontant rapidement ce qu’il leur à fait subir, avec des photos de leurs visages.

Bande annonce :

Pierre

Bonjour à tous, Comme toutes les personnes présentes sur ce site, je suis un passionné de cinéma. Cela a commencé très jeune pour moi, bercé dans les cinémas et les VHS, j’y ai découvert un univers passionnant. Ouvert à tous les genres de films, des blockbusters américains aux cinémas d’auteurs en passant par la case MARVEL/DC. J’ai une petite préférence quand même pour les films qui arrivent à nous surprendre et ceux qui mettent nos cerveaux en ébullition (comme les films psychologiques). Voilà en bref, je suis un cinéphile amateur qui adore aussi les séries et surtout discuter, échanger sur le 7ème art.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :