Date de sortie 29 septembre 2004 (2h 00min)
De Michael Mann
Avec Tom Cruise, Jamie Foxx, Jada Pinkett Smith, Bruce McGill, Peter Berg, Emilio Rivera, Barry Shabaka Henley, Mark Ruffalo …
Genres Policier, Drame, Thriller
Nationalité Américain
Musique : James Newton Howard

Une grande maîtrise de la mise en scène

Synopsis

Max est taxi de nuit à Los Angeles. Un soir, il se lie d’amitié avec une dénommée Annie Farrell, une belle femme procureur montée à l’arrière de son véhicule. Quelques minutes plus tard, c’est au tour d’un homme prénommé Vincent de monter dans le taxi. Un businessman, selon toute apparence, avec un emploi du temps chargé : pas moins de cinq rendez-vous à tenir dans la nuit. Max accepte de lui louer ses services jusqu’au petit matin, en échange de 600 dollars.
Premier arrêt. Vincent entre dans un immeuble. Un coup de feu éclate aussitôt, un corps plonge dans le vide, s’écrasant sur le toit du taxi. Vincent redescend et, sous la menace de son arme, oblige Max à dissimuler le cadavre dans le coffre et à reprendre son mortel périple.
Un chauffeur de taxi, un tueur implacable, cinq « cibles » à éliminer, des agents des stups et une équipe du FBI… Leurs destins se joueront cette nuit…

Michael Mann signe avec Collatéral, sans nul doute, l’un de ses meilleur film, une œuvre brillante en tout point où il [Michael Mann] est à un des plus hauts niveaux en matière de réalisation. Le réalisateur de Heat nous plonge à nouveau dans ce thriller avec le duo Foxx/Cruise qui fonctionne à merveille. Sorti en 2004, le film a 13 ans mais reste toujours aussi éblouissant, un film plus qu’efficace où l’histoire est celle d’un simple chauffeur de taxi qui va vivre une nuit en enfer, pris en otage par un tueur à gage. Un rôle de méchant pour Tom Cruise, ce qui lui va très bien mais un look qui colle parfaitement au personnage qu’il interprète. Disposant d’un récit prenant et de scènes haletantes, sans oublier l’aspect technique du film, Collatéral est bien plus qu’un simple thriller.

Max est un chauffeur de taxi et, un soir, il prend Annie en taxi, une belle femme procureur. Puis ensuite, il prend Vincent et demande à Max de le déposé chez 5 clients, avec 600 $ a la fin de la course. Après hésitation, Max accepte la course. Lors du premier client, un corps s’écrase sur le pare- brise du taxi de Max. Vincent l’a tué, il est un tueur à gage. Alors que la nuit débute, Vincent prend Max en otage et l’oblige à continuer la course pour que Vincent puisse éliminer les quatre cibles restantes. Après le premier meurtre de Vincent, les agents des stups et le FBI enquêtent sur cette affaire et se rapprochent un peu plus près de Max. Fanning, celui qui est chargé de l’enquête et qui est persuadé que Max n’est pas coupable. Pourtant, certains éléments prouvent le contraire dans lesquels il est impliqué et coupable des meurtres. Plus tard dans la nuit, Max découvre que Vincent doit tuer Annie, la jeune femme procureure dont il est tombé sous le charme. Beaucoup de rebondissements se déroulent en une nuit car Max risque sa vie à plusieurs reprises pour pouvoir s’en sortir. Le personnage de Vincent est complètement l’opposé de Max : imprévisible, dangereux et psychopathe calculateur. La mise en scène de Michael Mann est grandiose. Il nous entraîne en une nuit dans la ville de Los-Angeles. Ce qui fait aussi la force du film est le fait que Michael Mann tourne la moitié de son film avec une caméra numérique, ce qui rend la photographie de Dion Beebe et Paul Cameron encore plus fantastique. La lumière de la ville de L.A de nuit a un rendu magnifique. Le film offre une tension tout le long du film qui tient en haleine le spectateur. Le film tient aussi son lot de scènes inoubliables, on retiendra particulièrement celle de la boîte de nuit où l’on voit vraiment jusqu’ où Vincent est capable d’aller. La scène finale est d’une grande maîtrise où Vincent traque la procureure tandis que Max la protège pour une fin dans le métro de L.A. Mann signe un polar nocturne dans une ville de L.A où un tueur implacable exécutera les contrats coûte que coûte.

On doit le scénario à Stuart Beattie, Michael Mann et Frank Darabont, oui rien que ça ! Déjà Frank Darabont ce n’est pas n’importe qui. En plus d’être un formidable réalisateur (Les évadés, The Mist et La ligne verte), il signe des scénarios de qualité. Ici au scénario, il n’est pas seul car Michael Mann (le réalisateur) participe aussi à l’écriture du scénario avec Stuart Beattie, une écriture qui délivre une certaine tension, omniprésente avec plein de bonnes idées et des personnages très bien écrits, que ce soit Max ou Vincent, le bien contre le mal : Max, un homme timide au début, avec un manque de confiance de lui va dépasser ses peurs et va devenir courageux plus qu’il ne l’aurait penser. Pour Vincent, il s’agit d’une écriture différente : il est froid, calculateur, psychopathe, très inquiétant et imprévisible. Avec ce film, Tom Cruise livre ici un de ses meilleurs rôles : celui d’un tueur à gage psychopathe, avec un look qui le change (cheveux gris qui caractérisent le personnage). Jamie Foxx s’en sort très bien également dans le rôle de Max, un chauffeur de Taxi sous le contrôle de Vincent. Au casting également, Jada Pinkett-Smith, Mark Ruffalo ou encore Bruce McGill livrent des prestations impeccables pour un polar, plus qu’efficaces, ce qui prouve que Michael Mann est un metteur en scène qui maîtrise très bien le genre, un film à voir d’urgence car il est presque une référence désormais.

Relecture : Maxime

Bande annonce


Article précédentParis vu par…
Article suivantMes trésors de Pascal Bourdiaux
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici