Armageddon Time de James Gray

Date de sortie 09/11/2022 Au cinéma
Durée(01h55)
Titre original Armageddon Time
Réalisé par James Gray
Avec Michael Banks Repeta , Anne Hathaway , Jeremy Strong , Anthony Hopkins , Jaylin Webb , Ryan Sell , Teddy Coluca , Tovah Feldshuh , Marcia Jean Kurtz , Andrew Polk , Lauren Yaffe , Dane West , Dupree Francois Porter , Griffin Wallace Henkel , Jessica Chastain , Stephanie Groves …
Genre Drame
Nationalité États-Unis

 

Le temps des copains

Synopsis

L’histoire très personnelle du passage à l’âge adulte d’un garçon du Queens dans les années 80, de la force de la famille et de la quête générationnelle du rêve américain.

Un film de James Gray retient toujours l’attention, après Ad Astra en 2019 ou le réalisateur emmenait Brad Pitt dans l’espace à la recherche de son père. Le réalisateur revient cette année, dans un drame qui se situe en 1980, ou un jeune garçon et son meilleur ami, font tourner les profs en bourrique dans leur école. Mais les parents de Paul décident de le changer d’école, pour un établissement plus strict. Ainsi, il s’éloigne de son ami, mais ils décident de voir leur avenir autrement. Armageddon Time touche, par cette amitié entre ces deux jeunes garçons, qui ont d’autre rêves surtout Paul, car ses parents veulent qu’il aille à l’Université, mais lui ne voit pas l’avenir comme eux. Un film qui fait découvrir de jeunes talents, comme Banks Répeta qui joue Paul qui est clairement la révélation de ce long-métrage. Comme d’habitude, on remarquera, une photographie soignée dans ce nouveau film du réalisateur qui donne un très bel aspect a ce film qui dégage beaucoup d’émotion. Une fois de plus, le réalisateur raconte une belle histoire, sur un jeune garçon, du passage difficile à l’âge adulte qui veut accomplir son avenir comme il l’entend.

Paul et Johnny sont dans la même école du Queens, ce sont aussi les plus indisciplinés de leur classe dès leur premier jour de classe, avec leur nouveau professeur, ils sont déjà insupportables. Paul ne suit pas le cours, tandis que Johnny répond à son professeur, en n’ayant aucunement peur des conséquences. Mais un jour Johnny et Paul se retrouvent dans les toilettes, de l’établissement pour fumer un joint et ils sont surpris par leur professeur. Les parents de Paul en colère décident de changer Paul d’école, et ainsi, il intègre une école plus stricte ou est déjà son grand frère et où l’uniforme est obligatoire. Ce sont ses grands-parents qui paieront cette prestigieuse école, Paul est aussi très proche de son grand-père avec qui il passe beaucoup de temps, ils jouent ensemble et discutent. Tandis qu’avec son père, les relations, sont plus compliquées et il ne l’aime pas vraiment. Paul essaie tant bien que mal, de s’intégrer a cette nouvelle école, puis il ne voit plus Johnny, il a honte de dire aux autres qu’il a un ami noir.

Quand Paul et Johnny se revoient, tous deux décident de quitter le Queens, pour la Floride. Car depuis que son grand-père est mort, plus rien ne retient Paul ici. Armageddon Time se déroule en 1980, une amitié entre deux jeunes garçons, mais le film se concentre plus sur Paul. On y voit ces deux amis faire les 400 coups, au sein de école mais Johnny est toujours celui qui est le plus puni, à cause de sa couleur de peau. Le film de James Gray s’inspire de sa propre vie, de sa jeunesse particulièrement un film donc important pour le réalisateur. L’époque Reagan est bien représentée, puis dans la nouvelle école qu’intègre Paul cette dernière est administré par Fred Trump, le père de Donald Trump. Si le film se présente, comme une histoire d’amitié, il s’en éloigne, par la suite où l’on suit l’évolution de Paul au sein de sa nouvelle école, puis sa famille. Comme d’habitude James Gray, dispose d’une mise en scène, qui retranscrit très bien les années 80, puis il filme ses personnages avec beaucoup d’intérêt.


C’est James Gray au scénario, puis comme le film s’inspire de sa jeunesse, c’est logique aussi. On y suit durant le film principalement le jeune Paul Graff, un jeune garçon indiscipliné a l’école, mais aussi ailleurs et reste trop lent pour suivre les cours. Si Paul et son ami Johnny sont proches, le jeune garçon est aussi très proche de son grand-père, qui a connu une enfance difficile. On y découvre des parents, ayant du mal a géré leurs deux fils surtout Paul au comportement parfois difficile. Les relations avec son père sont compliquées, car tous les deux ne se comprennent pas, mais le traitement les concernant est intéressant. Si le film aborde l’amitié entre Paul et Johnny, la complicité entre le jeune garçon et son grand-père est très bien aborder. Un passage à l’âge adulte ou Paul, souhaite devenir un artiste et il s’imagine souvent ayant accompli ce rêve. Seulement les parents de Paul souhaitent un autre avenir pour lui, ou ils visent l’université et cette école qu’il intègre est-elle la solution ? Mais quand Paul et Johnny commettent un acte grave, il ne sera pas sans conséquence.

Quand James Gray aborde tout ça, c’est souvent de façon très touchante. Le jeune Banks Répeta joue Paul, avec beaucoup de talent. Jeremy Strong joue le père de Paul, Irving qui tente d’être un bon père, mais qui ne semble pas trop savoir comment s’y prendre. Paul le craint car parfois, il le frappe. Anne Hathaway joue Esther la mère de Paul, qui veut se présenter comme présidente des parents d’élèves, mais ses chances s’amenuisent à cause du comportement de son fils. Jessica Chastain fera une courte apparition, dans le rôle de Maryanne Trump mère de Donald Trump, John Dielh joue Fred Trump. Le grand Anthony Hopkins, joue le grand-père avec une prestation touchante. Avec Armageddon Time James Gray, signe un film plus personnel que son précédent, mais il signe aussi l’un des films les plus intéressants de l’année 2022.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :