Avengers: Age of Ultron de Joss  Whedon

avengers_2_affiche_26

Fiche Technique:

Réalisateur: Joss Whedon

Casting: Robert Downey Jr, Chris Evans, Chris Hemmsworth, Scarlett Johansson, Mark Rufallo, Jeremy Renner, Aaron Taylor-Johnson, Elizabeth Olsen, James Spader, Samuel L.Jackson, Cobie Smulders, Don Cheadle et Paul Bettany

Budget: 250 000 000$

Date de sortie cinéma: 22 avril 2015

Genre: Action, Aventure, Science-Fiction

Nationalité: Américain

Durée: 2h20 min

marvel

14081295_10154495495274802_1005739519_n

 

Synopsis: Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.

45ac3aab67444c5fd85d2cb315feb815

Avengers L’ère d’Ultron est donc la suite du premier Avengers sorti en 2012 et qui concluait la Phase 1 du Marvel Cinematic Universe. Cette suite débarque à peine 3 ans après le premier volet. Au travers de sa promotion, le film se vendait comme plus mature, plus sérieux et plus sombre que le premier film, mais sans négliger le second degré: caractéristique typique des productions Marvel/Disney. Comme son titre l’indique, le film met en scène un méchant iconique de l’univers des comics books de Marvel, à savoir le tout puissant Ultron. Joss Whedon avait déclaré qu’il souhait que ce personnage bien connu des fans soit l’antagoniste de la suite, alors qu’à cette époque le premier opus commençait à cartonner dans le monde entier. Et oui il voit les choses en amont le Joss. Le film est de nouveau écrit et réalisé par Joss Whedon. Il commençât l’écriture du film quand Avengers sortait dans les salles du monde entier en 2012. Il présenta un jet de son scénario pendant la première d’Iron Man 3 en 2013. Il a donc eu beaucoup de temps pour peaufiner son scénario. Tout le casting du premier Avengers rempila. Bien entendu, quelques petits nouveaux se sont joints à la fête. Aaron Taylor-Johnson ( Kick-Ass 1 et 2, Godzilla) fut engagé pour jouer Pietro Maximoff alias Vif-Argent, Elizabeth Olsen (Godzilla) prêtât ses traits à Wanda Maximoff alias Scarlett Witch. Pour incarner Ultron, Marvel se tournât vers l’acteur James Spader (série Blacklist) et Paul Bettany (qui faisait la voix de l’assistant de Tony: Jarvis) allait jouer le personnage mystérieux qui se prénomme Vision. Comme d’habitude, Marvel s’entoure d’un casting 5 étoiles, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le long-métrage se déroule après toutes les suites des films solos de nos héros. Les Avengers traquent les dernières cellules de l’organisation Hydra, car comme le dit si bien Nick Fury à la fin de Captain America 2: tous les rats n’ont pas quitté le navire.

Au final que vaut cette suite de la réunion de nos héros ? cette suite est-elle plus mature, plus sérieuse et plus sombre comme le montrait la promotion ? Ou est-ce que cette suite souffre du syndrome des suites ?

avengers_age_of_ultron_2015_movie-wide

 

Avis rapide: Au final, c’est assez dur de parler d’Avengers 2 et ce pour plusieurs raisons. Contrairement au premier film qui adoptait un construction linéaire au niveau du déroulement de son histoire, Acte 1: on réunit les Avengers, Acte2: ils apprennent à se connaitre et acte 3: ils font équipe pour le bien de tous. Et bien dans cette suite le récit ne vas pas simplement d’un point A à un point B. Le long métrage part dans tous les sens pour pouvoir faire rentrer un maximum de choses dans le film et malheureusement cela joue contre le film et cela met un sacré coup au rythme du film. Et c’est un défaut que je ne m’attendais pas à rencontrer, car le premier film avait très bien sut gérer son rythme. La faute à un trop grand nombre de personnages présents à l’écran et du faible développement dont ils disposent et tout particulièrement les nouveaux personnages de Aaron Taylor-Johnson et d’Elizabeth Olsen, ainsi que le grand méchant du film: Ultron. Malgré tous ces défauts, le film reste dans son ensemble un divertissement ultra efficace, servi par un excellent casting, des scènes d’action vraiment impressionnantes rendues possibles par la mise en scène de Joss Whedon et nos héros profitent d’un développement supplémentaire qui est vraiment bien venu dans un film qui manque cruellement de développement.

top-2016-avengers-age-of-ultron-4k-wallpapers  

 

Un scénario fourre-tout et qui va dans tous les sens

Un des plus gros défaut de cet Avengers l’ère d’Ultron est indiscutablement son scénario. Car si il part sur de bonnes intentions, comme le fait d’évoquer l’intelligence artificielle par le biais d’Ultron, force est de constater que ça ne fonctionne pas du tout. Le film cherche à faire rentrer le plus d’informations possibles et cela joue clairement contre lui. Certaines scènes ne sont carrément pas claires, comme celle où Thor se met dans l’eau et ressent une vision. Pourquoi cette fameuse scène est présente ? Malheureusement on ne le sait pas, on ne sait pas comment Thor et le docteur Selvig trouvent ce fameux lieu qui est bien-sûr, sur Terre. Là où le film pouvait tirer son épingle du jeu, c’est dans la traque des dernières cellules de l’Hydra. On nous présente le Baron Wolfgang Von Strucker qui est sensé être le véritable leader de l’organisation. Mais il n’est absolument pas introduit dans le film, il ne sert que de prétexte à la scène d’ouverture et est présent deux minutes à tout casser dans le film (où est l’intérêt de l’avoir introduit dans la scène post-générique de Captain America 2 ?).

avengers-age-of-ultron-arresting-hd-wallpaper-142942208024

 

Un gros manque de développement sur les nouveaux personnages

Autre gros défaut qui plombe le film. Le cruel manque de développement sur les nouveaux personnages, alors que les anciens bénéficient de plus de développement. Cela se voit surtout sur les deux jumeaux Maximoff, ainsi que sur l’antagoniste du film: Ultron. Car si les deux  » optimisés   » comme il est dit dans le film (car Marvel n’a pas le droit d’utiliser le mot  »mutant ») assurent leur lot de divertissement et sont bien joués, on peut se demander si Marvel pensait vraiment à leur donner une personnalité en dehors de leurs pouvoirs. Même si le fait qu’ils soient jumeaux et donc possèdent un certain lien familial, Marvel aurait put leur accorder plus de développement et surtout des scènes où ils sont tous les deux présents. Mais la grosse déception du film restera Ultron, car encore une fois  si l’interprétation de James Spader est excellente ainsi que l’effet spécial qui lui donne vie, on ne peut s’empêcher de penser qu’il aurait dû bénéficier de plus de temps à l’écran. Les motivations de Ultron sont claires: détruire l’humanité pour qu’une nouvelle race émerge. Mais ces fameuses motivations sont énoncées en même pas trois minutes. dès qu’Ultron prend vie, il cherche directement à vouloir détruire l’humanité. Il aurait été intelligent d’intégrer l’IA Ultron dans certaines mini armures de Tony Stark pour qu’il combatte aux cotés des Avengers et ainsi qu’il constate que l’humanité est elle-même son pire ennemi. Mais ces trois nouveaux personnages ne sont pas les seuls introduits dans le film. La Vision fait aussi son arrivée dans le MCU, interprété par Paul Betanny qui faisait la voie de Jarvis dans les précédents long-métrages. Si lui aussi manque de développement, on ne peut pas en revanche critiquer son aspect visuel qui est tout bonnement magnifique. Subtile mélange de maquillage et d’effets visuels, Paul Betanny est vraiment la Vision. Son costume par rapport aux comics a été changé pour qu’il soit modernisé. Le personnage est resplendissant de couleur, en bref good job de la part de Marvel et à l’équipe maquillage du film.

597006

 

Une action toujours aussi jouissive à suivre

Si le film contient malheureusement pas mal de défauts, en revanche il possède une qualité indéniable, c’est bien-sûr ses scènes d’action. Comme pour le premier film, Joss Whedon filme toujours aussi bien ses scènes d’action qui sont pour le coup aussi jouissives que le premier opus. En démontre la scène de baston entre l’armure Hulkbuster de Tony contre le géant vert. Tout y est démesuré, les deux super héros détruisent tout sur leur passage. La scène est extrêmement bien filmée et lisible, avec un montage vraiment bien foutu pour le coup (dommage qu’elle ne dure pas assez longtemps). Autre point positif sur lequel Whedon s’est amélioré, c’est le visuel du film, car le premier opus était bourré de fonds verts. Alors que dans ce film, on sent que l’équipe de tournage a vraiment tourné à Séoul, Johannesburg et Aoste en Italie pour la bataille finale contre Ultron.

avengers2

 

Un casting 5 étoiles

Si il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à cet Avengers 2, c’est bien sûr son casting qui est vraiment irréprochable. C’est simple il n’y a aucune fausse note. Les meilleures interprétations viennent de James Spader en Ultron qui joue très bien le robot maléfique, il a totalement compris le personnage. Sans surprise Robert Downey Jr est toujours impeccable en Iron Man/Tony Stark. Le reste du casting est dans son ensemble vraiment très bon. Scarlett Johansson est toujours aussi voluptueuse en Black Widow, Chris Evans est toujours en phase avec son personnage du Captain et prend de plus en plus d’importance au sein du MCU. Chris Hemmsworth, Jeremy Renner, Mark Ruffalo sont eux aussi très bons dans leurs rôles de: Thor, Hawkeye et Hulk/Bruce Banner. Les petits nouveaux: Aaron Taylor-Johnson et Elizabeth Olsen ont très bien été choisis pour les rôles de Quicksilver et de Scarlett Witch. On sent que leur collaboration sur le tournage de Godzilla a été bénéfique sur le tournage de cet Avengers Age of Ultron, dommage que l’on ne voit pas assez leurs personnages.

hqdefault

conclusion

Au final cet Avengers 2 est une semi-déception dans le sens ou l’on ne s’attendait pas à ce que le rythme soit l’un des défauts qui plombent le film, alors que c’était l’une des principales qualités du premier opus. Le casting fait mouche, aucune fausse note, ainsi qu’au niveau des scènes d’action qui sont dans la veine du premier film et des autres films Marvel en terme de grand spectacle. Seul le développement des nouveaux personnages viennent faire tâche au long métrage. En bref une suite qui aurait mérité une version longue, sachant que Disney a coupé trente minutes du film.

 

 


Article précédentSteve Jobs de Danny Boyle
Article suivantEn décembre sur Netflix
Bonjour je me présente, je m'appelle Valentin, je suis co-rédacteur en chef sur ce site. Je suis un fan de cinéma de SF et de films de super héros. Ces deux genres ont bercé mon enfance. Avec des longs-métrages tels que les Spiderman de Sam Raimi, les X-Men de Bryan Singer, les Matrix des Wachowski et les Retour vers le futur de Zemeciks. Avant, je ne prenais le cinéma que pour me divertir, mais depuis quelques années, je me rend compte qu'il peut nous divertir autant qu'il peut nous faire réfléchir. C'est pour cela, peu importe le type de film que je regarde, j'essaye de voir si le rélisateur veut nous dire quelque chose à nous spectateur.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici