Babylon de Damien Chazelle

Date de sortie 18/01/2023 Au cinéma
Durée (03h09)
Titre original Babylon
Réalisé par Damien Chazelle
Avec Brad Pitt , Margot Robbie , Diego Calva , Tobey Maguire , Li Jun Li , Jovan Adepo , Max Minghella , Jean Smart , Katherine Waterston , Flea , Samara Weaving , Lukas Haas , Rory Scovel , I Eric Roberts
Genre Drame
Nationalité États-Unis
Musique Justin Hurwitz

 

 

Le cinéma dans tous ses états

Synopsis

Los Angeles des années 1920. Récit d’une ambition démesurée et d’excès les plus fous, BABYLON retrace l’ascension et la chute de différents personnages lors de la création d’Hollywood, une ère de décadence et de dépravation sans limites.

Il est certain que Damien Chazelle est un cinéaste reconnu, qui a fait ses preuves depuis quelques années on a pu le remarquer à travers ses quelques œuvres comme Whiplash avec un J.K Simmons détestable. Plus tard il eut First Man, ou La la Land, c’est cette année que Chazelle revient avec Babylon où il divisera la critique. C’est un style très différent qu’il livre avec ce nouveau film mais il dispose aussi d’un casting des plus brillant. Margot Robbie y livre probablement l’une de ses meilleures prestations, au côté de Brad Pitt. Un film qui rend hommage au cinéma des 20/30 dans des décors somptueux. Babylon est un film qu’on attendait, parce que Damien Chazelle est derrière la caméra mais aussi parce que il y aborde des thèmes intéressants sur le cinéma, comme les acteurs, ou encore les dérive du cinéma Hollywoodien. Le film surprendra dès ses premières minutes, avec tout d’abord une séquence avec un éléphant et c’est extrêmement drôle. Puis ensuite on aura le droit, a une orgie gigantesque dans une maison, c’est dans cette soirée folle que s’invite Nellie LaRoy, qui trouvera ce qu’elle a toujours voulu. Le film le plus long de la carrière du réalisateur, car plus de 3 h tout de même mais une durée que l’on ne voit pas passer tellement il se passe des choses. Car dans Babylon on n’y suit un tas de personnage, tout aussi intéressant les uns que les autres.

Nous sommes dans les années 20, en pleine période des films muet, et Jack Connor est la grande star de cinéma tous les réalisateurs le veulent. Ce soir-là le comédien participe à une soirée, ou l’alcool coule à flots et l’acteur en consomme beaucoup trop comme d’habitude. À cette soirée débarque Nellie LaRoy une parfaite inconnue, elle entre à cette soirée grâce à Manny Torres. Ce dernier travail le temps d’une soirée, pour l’homme qui organise cette grande fête. C’est une soirée d’orgie, ou Nellie LaRoy se fait remarquer en faisant une danse remarquée au milieu de tout ça. Son show est remarqué, puisqu’un producteur la veut dans son prochain film. Cette femme qui était sans argent, se retrouve sous les feux de la rampe, c’est dans un désert ou se tourne plusieurs films, que Nellie tourne pour la première fois. Très vite elle enchaînera, les rôles, et deviendra une star. Manny qui jusque-là n’était qu’un homme à tout faire, pour les stars du cinéma va évoluer, il deviendra quelqu’un d’important dans le milieu du cinéma. Jack Connor est LA star du cinéma muet, il enchaîne les mariages raté, mais ses films sont des succès il fait beaucoup d’entrée.

Le cinéma au fil des années évolue, Nellie LaRoy connue pour des rôles ou elle était vulgaire ont moins de succès et elle doit se renouveler, mais elle a des dettes de jeu. Le comédien Jack Connor doit faire face, a cette évolution constante du cinéma, et le cinéma parlant s’impose peu à peu, et Jack va devoir jouer dans ces films. Mais cette évolution ont raison de lui, Jack a moins de propositions et elles sont moins intéressantes aussi et Jack va devoir se faire une raison. Sur les plus de trois heures du film, on ne s’ennuie pas une seconde Babylon rend hommage au cinéma des années 20/30 fin du cinéma muet et début du cinéma parlant. Damien Chazelle met parfaitement bien en avant le cinéma d’époque, avec des acteurs haut en couleur. C’est une mise en scène spectaculaire que livre Damien Chazelle, et la scène d’ouverture est complètement folle très loin de ce qu’a pu réaliser Damien Chazelle auparavant. Le film oscille entre drame et comédie, car en effet le film sais faire rire de nombreuses fois, comme au début du film avec l’éléphant. À retenir aussi que Tobey Maguire est producteur du long-métrage, il tient un petit rôle dans le film mais on le remarque car il est plutôt surprenant.

Damien Chazelle est une fois de plus à l’écriture de son long-métrage, il y décrit des personnages très intéressants. Nellie LaRoy qui n’est pas son véritable nom, veut s’imposer à Hollywood et devenir une grande star, il suffira d’une folle soirée pour se faire remarquer. Quant à Jack Connor il représente parfaitement bien le grand acteur à succès du cinéma muet, qui se retrouve oublié avec la venue du cinéma parlant. Celui qu’on retiendra particulièrement est Manny Torres, un Mexicain qui espère travailler dans le monde du cinéma, il est au service des producteurs et sera même au service Jack Connor. Un homme qui a réussi à s’imposer, en devenant important, qui n’a pourtant cesser d’avoir des sentiments pour Nellie depuis le premier jour. Par amour pour elle Manny fera tout, il ira même jusqu’à payer une énorme dette pour elle alors qu’elle est menacée par un homme dangereux. Cependant, jusque ou pourra-t-il aller ?

Si le film est un fervent hommage au cinéma, il montre les dérives d’Hollywood à cause de ses acteurs qui en demande toujours trop. L’alcool, la drogue et le sexe sont les représentations de cette dérive, que Chazelle décrit parfaitement bien, Jack Connor et Nellie sont les représentations parfaites de tout ça. À la fin du film Chazelle, n’hésite pas à mettre en lumière des films, qui ont eu du succès des années plus tard comme Jurassic Park, Avatar ou encore Matrix. Ce qui est aussi surprenant dans son film, c’est que Damien Chazelle ose tout … Ou presque contrairement à ses films précédents, on le remarque avec le personnage de Tobey Maguire un personnage totalement fou, ou l’on aura droit à des séquences violentes, certes courtes mais surprenantes surtout chez Chazelle. Quel casting ! Brad Pitt en Jack Connor, Margot Robbie interprète Nellie McRoy, Tobey Maguire dans le rôle de James McKay, petit rôle mais que l’on remarque. La révélation Diego Calva, dans le rôle de Manny une prestation incroyable. Max Minghella, Samara Weaving et Katherine Waterston complètent ce riche casting, avec Babylon Damien Chazelle divise et surprend c’est un film plus que remarquable qu’on n’oubliera pas.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :