Benny Loves You de Karl Holt

De Karl Holt
Le 26 mars 2021 sur OCS
Durée 1h 30min
Genre Comédie, Epouvante-horreur
Avec Claire Cartwright, James Parsons, Anthony Styles, Karl Holt, George Collie,
Titre original Benny Loves You

 

Votre doudou restera votre doudou…

 

Synopsis

Suite au décès accidentel de ses parents, Jack, éternel adolescent, est contraint de vendre la maison familiale. Décidé à enfin devenir un adulte, il décide de se débarrasser de ses jouets et notamment de Benny, son ours en peluche fétiche, qui le rassurait quand il était petit. Ce dernier prend vie et se montre prêt à tout pour protéger Jack. Quitte à assassiner ceux qui s’en sont pris à lui. Le jouet commence par s’attaquer au banquier.

Quand on veut faire un film de genre, et qu’on a peu de moyens jusqu’où peut-on aller ? Karl Holt est un jeune réalisateur Britannique, qui signe son tout premier film avec Benny Loves You. Le premier film pur petit délire, d’un jeune réalisateur qui malgré le manque de moyens semble prendre plaisir à nous faire rire, mélangeant gore et humour. Bourré de références sur les films de genre, puis interprété par des comédiens méconnus le film Karl Holt est un film dont on peut pardonner ses nombreux défauts de débutants. Le film raconte l’histoire de Jack, un homme de 35 ans, qui vit encore chez ses parents et qui doit vendre leur maison après la mort subite de ces derniers. Il décide de se débarrasser de ses jouets, dont Benny son doudou qui prend vit et se met a tuer l’entourage de Jack. Avec peu de moyens, on est carrément dans l’absurde parfois et certains comédiens ont l’air de se demander ce qu’ils foutent là-dedans. Karl Holt est un passionné et cela se voit, et c’est d’ailleurs pour ça qu’il a décidé de se mettre en scène dans son délire en se donnant le rôle principal. Le film était présenté au film festival d’Huez en séance de minuit, ce qui lui a permis quelques vues. Le film est disponible, sur OCS une occasion de découvrir ce petit film sorti de nulle part.

Jack est un adulte de plus de 35 ans, qui vit encore chez ses parents, il bosse dans un magasin qui conçoit des jouets. Il est en rivalité avec Richard, son collègue de boulot qui se prend pour un Français un peu frimeur, mais les idées de Jack a son travail ne plaise pas à son patron. Le jour de son anniversaire, ses parents décèdent accidentellement chez eux et Jack se retrouve seul dans cette grande maison qu’il décide de vendre. Il descend alors ses jouets dans la cave, dont son doudou fétiche Benny. Mais une nuit Benny prend vie, et devient une peluche tueuse redoutable qui commence a s’en prendre à son banquier qui s’occupe de la vente de la maison. Jack d’abord effrayé par sa peluche, fini par s’en servir pour regagner sa place au boulot, après qu’il était déplacé dans un autre service pour son incompétence. Jack fait alors la rencontre, de Dawn a son travail une jolie femme avec qui il se lie d’amitié elle l’aide à concevoir son jouet dont Benny est la mascotte. Mais la peluche devient de plus en plus incontrôlable, car cette dernière veut Jack pour elle toute seule, elle assassine tous ceux qui se mettent en travers de son chemin, même le chien du patron de Jack en fera les frais. Benny Loves You, pourra séduire par son côté amateur qu’on remarque dans les mouvements de la peluche, mais aussi dans la prestation de certains comédiens. La mise en scène est loin d’être extraordinaire, mais pour un premier film, on voit que Karl Hold a voulu s’amuser. Il faut noter que le film dispose d’un petit budget, ce qui lui donne cet aspect amateur parfois. Il est amusant aussi d’y voir quelques références.

Le film est certaines fois absurdes, comme la mort des parents de Jack son père sa tête écrasée par une petite statue et sa mère avec des cure-dents dans le visage, ou quelque chose comme ça. Le film est même assez absurde tout le long, avec cette peluche d’ailleurs, c’est surtout un film délirant que livre Karl Holt. Pour ce qui est du scénario dont il est à l’origine, on ne pourra en retenir grand chose, on voit bien que le réalisateur porte peu d’intérêt à ses personnages et au reste du récit. Avec Benny Loves You, on est dans un film de genre humoristique ou le réalisateur au final ce souci peu de la qualité artistique de son film c’est un gamin qui s’amuse derrière une caméra, et ce n’est pas mauvais pour autant. Karl Holt interprète Jack, Claire Cartwight joue Dawn sa collègue dont il a le béguin ce ne sont pas de grandes prestations, mais ça reste correct. Si un soir, ou en journée, vous ne savez pas quoi regarder Benny Loves You est le film idéal, vous passerez un joyeux moment entre humour et horreur.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :