Captain America 2: le Soldat de l’hiver des frères Russo

Captain America 2: le Soldat de l’hiver des frères Russo

264762-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Fiche Technique:

Réalisateur(s): les frères Russo

Casting: Chris Evans, Scarlett Johansson, Samuel L.Jackson, Anthony Mackie, Robert Redford, Cobie Smulders, Frank Grillo et Emily VanCamp

Budget: 170 000 000$

Date de sortie cinéma: 26 mars 2014

Genre: Thriller, Action, Aventure, Science-fiction

Nationalité: Américain

Durée: 2h08 min

capture

14017952_10154495495574802_1217423582_n

Synopsis: Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en faisant face à un nouvel ennemi qui se présente sous les traits du Soldat de l’Hiver.

"Marvel's Captain America: The Winter Soldier" L to R: Captain America/Steve Rogers (Chris Evans) & Winter Soldier/Bucky Barnes (Sebastian Stan) Ph: Film Frame © 2014 Marvel. All Rights Reserved.

Après un Thor 2 vraiment risible, on n’attendait pas forcément cette suite des aventures du boyscout américain, qui plus est après un premier volet vraiment très moyen. Exit Joe Johnston (le réalisateur du premier opus), place aux frères Russo pour réaliser ce long métrage. Force est de constater que c’est un choix étonnant, car les deux frères étaient spécialisés dans les séries télés (ils ont d’ailleurs signés plusieurs épisodes de la série Community). Si Joe Johnston n’avait rien d’un grand réalisateur, il possédait une réalisation correcte, donc quand Marvel Studios a annonçé que deux réalisateurs de séries télés allaient réaliser ce Captain America 2, on se mit à avoir des doutes sur le fait que si les deux frangins étaient aptes à réaliser un tel projet. Au niveau du casting, nous retrouvons Scarlett Johansson dans son rôle de Black Widow, Samuel L.Jackson reprit son rôle de Nick Fury: le directeur du S.H.I.E.L.D. De nouvelles têtes se joignent à la fête. On annonça Monsieur Robert Redford dans le rôle du délégué Pearce, Anthony Mackie pour le rôle de Sam Wilson alias le Faucon ou Falcon dans sa version originale. Un bon casting en somme et une excellente surprise de voir Robert Redford dans ce type de production. L’acteur américain étant plus habitué aux films plus intimistes et pas aux gros blockbusters.

Au final que vaut ce deuxième volet des aventures de Captain America ? Est-il une suite sans saveur ou une bonne suite et est-ce que les Russo sont taillés pour ce genre de grosses productions ?

275700-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx 280075-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Avis rapide: Et bien finalement ce Captain America: le Soldat de l’Hiver est une excellente surprise et se place facilement parmi les meilleurs films du Marvel Cinematic Universe et ce pour plusieurs raisons. Les Russos ont déjoué les pronostics qui les donnaient perdant. Les deux frères nous livrent un long métrage maitrisé sur presque tous les aspects. Les scénaristes Christopher Markus et Stephan McFeely, déjà à l’œuvre sur le premier film nous signent un excellent scénario, aux multiples rebondissements et avec une sous-intrigue politique vraiment bienvenue pour un film Marvel. Seuls quelques petits défauts de scénario et de réalisation viennent entacher un long métrage presque parfait (pour du divertissement bien entendu).

"Marvel's Captain America: The Winter Soldier" Winter Soldier/Bucky Barnes (Sebastian Stan) Ph: Film Frame © 2014 Marvel. All Rights Reserved.

Un scénario vraiment bien écrit et très prenant malgré quelques petites maladresses

Ce que l’on constate, c’est que le scénario est vraiment très intéressant, car il s’inscrit dans notre époque où nous sommes en permanence surveillés par les agences gouvernementales. le scénario montre enfin de vraies répercutions dans l’univers Marvel. Le scénario parle d’une sorte de projet qui vise à détecter plein de menaces potentielles à l’avance, ce qui va à l’encontre des convictions du Captain qui trouve que ce n’est pas de la surveillance, mais de la terreur. Même si ses motivations et son caractère sont un peu old school, elles ne sont pas clichées comme dans le premier film. Le scénario fait écho, à l’affaire Snowden et la NSA survenue à la même époque, ce qui montre la volonté des scénaristes d’ancrer l’univers Marvel dans un univers  » plus ou moins réaliste  ».

Seul le fameux twist du film qui nous montre qu’en réalité l’organisation Nazie: Hydra avait infesté le S.H.I.E.L.D dès sa création à la fin de la 2ème guerre mondiale. Bien entendu l’univers Marvel n’a jamais prétendu être réaliste, mais ce twist n’a absolument aucun sens. Tout comme le fameux algorithme de Zola (l’assistant de Crâne Rouge dans le premier film), qui consiste à découvrir à l’avance les potentiels ennemis d’Hydra grâce à des données numériques, n’a absolument aucun sens. En bref, il s’agit de la seule ombre au tableau sur le scénario qui a été vraiment travaillé de la part des deux scénaristes, les exigences des producteurs pour faire du fan service doivent y être pour quelque chose.

"Marvel's Captain America: The Winter Soldier" Winter Soldier (Sebastian Stan) Ph: Zade Rosenthal © 2014 Marvel. All Rights Reserved.

Des personnages intéressants et correctement développés

Au niveau des personnages, c’est un quasi-sans-faute. L’écriture de Captain America est vraiment soignée, car dans ce film, le personnage ne nous balance pas tous les idéaux et la caricature qui faisait cruellement défaut au personnage. Dans cet opus Steve Rodgers comprend la mesure de la situation et doit appliquer des mesures drastiques pour tenter de battre l’organisation Hydra. Black Widow quant à elle, nous montre une facette différente du personnage comparé à Avengers et Iron Man 2. Au premier abord, on nous montre que c’est une femme forte qui n’a aucun scrupule mais qui cache sous sa carapace, une grande fragilité (sa blessure par le Soldat de l’Hiver en est le parfait exemple, car elle a besoin du soutien émotionnel du Captain). Le personnage de Nick Fury est toujours égal à lui-même: il est manipulateur et cherche toujours à garder certaines choses secrètes  aux yeux de Steve, dommage que sa pseudo mort ne fonctionne pas.

Les nouveaux venus, quant à eux sont eux aussi très bien développés. Le personnage de Sam Wilson aka le Faucon est lui aussi très intéressant, car il est hanté par la mort de son coéquipier lors d’une mission qui a mal tourné. Mais le personnage n’hésite pas à reprendre du service pour aider le Captain. Le personnage joué par Robert Redford est bien écrit, même si le fait qu’il soit l’un des antagonistes du film ne soit pas une réelle surprise, contrairement à ce que la promotion du film essayait de nous vendre. Mais les motivations qui entourent sont personnage du secrétaire Pearce est intéressant et moins cliché que les méchants unidimensionnels à la Malekith.

Le seul petit bémol au niveau des personnages vient du fameux Soldat de l’Hiver qui donne son nom au film. Le titre laissait penser que ce serai ce personnage qui serai l’antagoniste principal du film alors qu’il n’est qu’un personnage secondaire dans l’intrigue. Malgré tout ça, le personnage arrive vraiment à imposer la peur et les scènes de combat le mettant en valeur sont vraiment très dynamiques. Seul son peu de temps à l’écran lui fait défaut malgré le charisme évident de l’acteur Sebastian Stan qui incarne le personnage.

 

"Marvel's Captain America: The Winter Soldier" L to R: Alexander Pierce (Robert Redford) & Captain America/Steve Rogers (Chris Evans) Ph: Zade Rosenthal © 2014 Marvel. All Rights Reserved.

Une réalisation efficace mais trop brouillonne par moments

C’était à craindre, mais niveau réalisation ce n’est pas sans aucun défaut, les deux frères ont quand même rempli le pari. La réalisation est vraiment très énergique, ce qui rend les scènes d’action vraiment impressionnantes (la scène de fin avec les Héloporteurs est vraiment très bien filmée). Seul la surabondance de la Shaky Cam est à déplorer, car lors des scènes de combat rapprochés, la caméra bouge dans tous les sens. On a du mal à comprendre ce qui se passe et tout ça additionné à un montage beaucoup trop épileptique par moments. Bien entendu, ces défauts mineurs n’entachent pas le plaisir de regarder ces scènes d’action.

Au niveau de la photographie du film, c’est malheureusement très impersonnel. Tout est gris, aucun jeu sur les couleurs (comme l’a si bien fait Doctor Strange récemment), les décors sont malheureusement trop banals pour être retenus. En ce qui concerne la musique, ce n’est pas transcendant mais certains thèmes composés par Henry Jackman sont plutôt agréables et collent bien à l’action.

 

le-faucon-captain-america-winter-soldier

conclusion

Captain America 2: le Soldat de l’Hiver des frères Russo n’est donc pas la daube annoncée. C’est même tout le contraire. Le film sait être drôle et sérieux quand il le faut, il y a de la tension, de véritables enjeux. Le casting est sans surprise excellent ainsi que l’action du film. Seuls quelques défauts de réalisation et de scénario viennent parasiter le film. En bref Captain America 2 est une réussite sur presque tous les points.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

valentin pejoux

Bonjour je me présente, je m'appelle Valentin, je suis co-rédacteur en chef sur ce site. Je suis un fan de cinéma de SF et de films de super héros. Ces deux genres ont bercé mon enfance. Avec des longs-métrages tels que les Spiderman de Sam Raimi, les X-Men de Bryan Singer, les Matrix des Wachowski et les Retour vers le futur de Zemeciks. Avant, je ne prenais le cinéma que pour me divertir, mais depuis quelques années, je me rend compte qu'il peut nous divertir autant qu'il peut nous faire réfléchir. C'est pour cela, peu importe le type de film que je regarde, j'essaye de voir si le rélisateur veut nous dire quelque chose à nous spectateur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :