Causeway de Lila Neugebauer

Date de sortie 04/11/2022
Sortie Sur Apple TV+ (01h32)
Titre original Causeway
Réalisé par Lila Neugebauer
Avec Jennifer Lawrence , Brian Tyree Henry , Linda Emond , Timothy Carr , Elton LeBlanc , Cynthia LeBlanc , Samira Wiley
Genre Drame
Nationalité Etats-Unis
Musique Alex Somers

 

 

Une amitié, pour une nouvelle vie

Synopsis

Au cours d’une mission en Afghanistan, Lynsey, ingénieure dans l’armée, est blessée par un engin explosif. Souffrant de lésions cérébrales, elle retourne aux États-Unis. Elle entame alors une douloureuse et lente guérison au cours de laquelle elle réapprend à marcher et à faire fonctionner sa mémoire, avec le soutien d’une aide-soignante. Lorsqu’elle retourne chez elle à la Nouvelle-Orléans, elle doit faire face à des souvenirs douloureux. Vivant avec sa mère malgré leurs rapports conflictuels, Lynsey ne souhaite qu’une seule chose : retrouver son poste d’ingénieure. Elle fait alors la rencontre de James Aucoin. Petit à petit, ils se soutiennent l’un et l’autre et se tiennent compagnie. James, lui aussi, refoule son passé.

Cela faisait un petit moment que l’on ne voyait plus Jennifer Lawrence sur les écrans, et c’est dans Causeway qu’elle fait donc son retour diriger par la réalisatrice Lila Neugebauer, qui signe sa première réalisation. Un film indépendant produit par A24, un studio qui produit des merveilles. Le film est seulement disponible sur Apple TV+, mais c’est une découverte ou Jennifer Lawrence livre une de ses meilleures prestations. Elle interprète dans ce film, une ingénieure dans l’armée, qui rentre au pays blessé gravement par un engin explosif. Souffrant de lésions cérébrales, elle doit vivre à nouveau chez sa mère ce qui n’est pas facile, mais une rencontre va tout changer. Causeway parle de la naissance d’une amitié, entre deux âmes blessées, il y a Lynsey revenu de la guerre et James, un homme qui vit avec les blessures du passé et la culpabilité. Beau et touchant Causeway, est une œuvre qui n’a fait que très peu parler d’elle, car son visionnage est limité, mais sa promo fut assez limitée également. Le film permet aussi de découvrir le talent d’une jeune réalisatrice Lila Neugebauer qui signe son tout premier film, en abordant des thèmes très fort, et Jennifer Lawrence porte un rôle qu’elle mérite.

Alors qu’elle était en Afghanistan en tant qu’ingénieure, Lynsey fut blessé par un engin explosif, qui lui a provoqué de graves lésions cérébrales. Elle est reconduite alors, dans son pays. Elle est conduite dans un centre, pour réapprendre à faire fonctionner sa mémoire et marcher avec l’aide d’une aide-soignante. Quelque temps après Lynsey, doit retourner chez elle à la Nouvelle-Orléans, personne ne vient la chercher à la gare routière alors que sa mère devait venir. Elle se rend chez sa mère, par ses propres moyens, il n’y a personne à la maison, mais elle trouve une clé et rentre dans la maison, et s’endort dans ce qui fut sa chambre. À son réveil, sa mère est rentrée, mais cette dernière ne semble que très peu intéresser par la présence de sa fille. Lynsey voit un médecin neurologue régulièrement, pour des contrôles, cette dernière souhaite retourner sur le terrain, mais pour le médecin, il est trop tôt. Lynsey trouve un travail, pour nettoyer les piscines, car elle n’a pas d’argent. Quand sa voiture tombe en panne, c’est James qui prend sa voiture en charge, il lui donne son numéro, afin de la tenir au courant.

Mais au fil des jours elle croisera James à nouveau Lynsey, et ils vont se rapprocher tous les deux les jours suivants. Tout comme Lynsey, James vit avec des blessures du passé qui le hante. Si James tente de cacher à Lynsey, ce qui s’est passé, il finira par lui révéler. Il y a quelques années, il fut victime d’un accident de voiture, alors qu’il conduisait et a perdu l’une de ses jambes. Ce jour-là, il a également perdu, un proche et il avait un peu bu. Rongé par une tristesse et la culpabilité, il tente de se raccrocher à quelque chose. Quant à Lynsey, son retour lui rappelle de mauvais souvenirs, comme son frère en prison, puis la cohabitation, avec sa mère n’est pas évidente. Causeway est le genre de film indépendant, comme on aimerait en voir plus souvent. Il y a une telle sincérité, de la part des acteurs qu’ils nous touchent beaucoup. La mise en scène de Lila Neugebauer, prend son temps où elle filme ses personnages et leurs blessures. Le long-métrage, raconte la naissance d’une amitié entre une femme et un homme, elle ne sait pas comment s’y prendre et lui aussi. Une amitié naissante mais compliquée entre deux êtres, avec des blessures. Pour fuir son passé, Lynsey est prête à repartir au combat, ce n’est pourtant pas la bonne solution. Le film reste souvent touchant, dans de nombreuses séquences et ces deux personnages, y sont pour quelque chose.

Alors que Lila Neugebauer est à la réalisation, Ottessa Moshfegh, Luke Goebel et Elizabeth Sanders sont à l’écriture. C’est dans le traitement des personnages que le film est important, car les scénaristes y décrivent des personnages avec des blessures du passé. James et Lynsey ne se connaissent pas, c’est à cause de la voiture de Lynsey que leur rencontre va avoir lieu, puis par la suite, ils se reverront régulièrement. Deux êtres blessés par le passé, qui vont apprendre à se connaître. Pour Lynsey, elle doit se remettre de ses blessures de guerres, elle doit cohabiter avec sa mère avec qui elle a des relations conflictuelles, puis elle n’oublie pas que son frère est en prison. James quant à lui, vit avec la culpabilité et la tristesse. Leur relation y est décrite de très belle manière, avec des scènes touchante. Le film montre qu’une amitié, peu aider a surmonter des épreuves difficiles. Le développement de ses deux personnages est habilement maîtrisé, et on prend plaisir à les découvrir. On notera les belles notes d’Alex Somers, qui accompagne les séquences du film. Jennifer Lawrence est d’une justesse incroyable, ainsi que Brian Tyree Henry, qui forment un duo très touchant. Jennifer Lawrence est productrice du film, ainsi que la comédienne Patricia Clarkson. Pour son premier film Lila Neugebauer signe une œuvre, servi par un fantastique duo d’acteurs qui ne peuvent que nous émouvoir.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :