Chernobyl : Under Fire de Danila Kozlovski

Date de sortie 3O juin 2021 en VOD et Blu-ray par Condor distribution
Titre original Kogda padali aisty
Réalisé par Danila Kozlovski
Avec Danila Kozlovski, Elena Ivanova, Filipp Avdeyev, Ravashana Kurkova, Nikolay Kozak, Igor Chernevich …
Genre Drame, Catastrophe, Historique
Nationalité Russe

 

Au sein du chaos

 

 

 

Synopsis

Aux abords de la cité industrielle de Prypiat, une explosion retentit : la centrale nucléaire voisine est en feu. Dépêchés sur place, les secours constatent que l’incendie ravage un des réacteurs, libérant d’épaisses fumées radioactives. Devant la tournure cataclysmique des événements, les autorités tranchent : un groupe d’intervention devra plonger au cœur du brasier pour stopper la catastrophe. Alex, vaillant soldat du feu, se porte volontaire avec son équipe pour cette mission dans l’abysse qui sonne comme un aller sans retour.

Première réalisation, pour le comédien Russe Danila Kozlovsky déjà vu dans série Vikings. Dans Chernobyl : Under Fire, le réalisateur, revient sur la catastrophe de la centrale nucléaire de Chernobyl. N’ayant pas encore vu la série télé, de HBO, mais qui fut bien reçu elle semble plus complète que le film. Le long-métrage ne se concentre pas sur les vrais coupables, et sur l’enquête puisque ici, les héros qui sont intervenus après l’accident sont mis en avant. Le film d’ailleurs se contente de raconter l’histoire de personnages fictifs, qui n’ont donc pas forcément était confronté a la catastrophe. Le réalisateur tient le rôle principal du film, qui est un pompier travaillant a la centrale de Chernobyl. On découvre ce que cette explosion engendre, dans une ville qui sera évacuée à cause des retombées radioactives. Film imparfait certes, mais qui possède des qualités indéniables.

Alexey est pompier à la centrale nucléaire de Chernobyl, quand il se rend au salon de coiffure, il revoit Olga avec qui il avait eu une relation dans le passé. Il décide alors de reconquérir son cœur, et se rapproche à nouveau d’elle, mais Olga hésite à s’engager avec, car elle est aussi maman d’un jeune garçon. Quand Alexey rencontre le jeune garçon, il a des doutes et pense être le père, car son âge correspond à celui de sa dernière rupture avec Olga. Pour renouer les liens avec elle, Alexey lui propose de passer quelques jours avec lui et lui donne rendez-vous. Mais Alexey manquera à son rendez-vous, et Olga refusera de le revoir, c’est alors qu’Alexey apprend qu’il est muté dans une autre caserne. Mais une nuit, une grande partie de la centrale nucléaire explose, provoquant un gigantesque incendie et libérant des radiations. Alexey, qui devait quitter la ville, se retrouve engagé pour se rendre sur les lieux, il retrouve plusieurs de ses collègues dans un sale état, dont beaucoup sont déjà irradié. À son retour Alexey, est prit en charge a l’hôpital, et ce dernier n’a pas était touché par les radiations. À la centrale le pire, pourrait encore se produire, car si le cœur du réacteur entre en contact, avec l’eau en dessous de cela pourrait produire une explosion pire encore. Alexey se voit contraint de retourner sur les lieux, et que cela se fera en plusieurs étapes. Entre temps, il tentera de se réconcilier avec Olga, celle-ci comme beaucoup doit évacuer la ville à cause des retombées radioactives. De plus, son fils est irradié, car il était sur les lieux lors de l’explosion. Chernobyl : Under Fire rend hommage aux liquidateurs, ceux qui sont intervenus sur les lieux, pour éteindre l’incendie et procédé aux autres interventions encore plus a risque.

La mise en scène parvient parfaitement à nous mettre au sein du chaos, on est face à une catastrophe à grande échelle. C’est assez immersif et le rendu est vraiment impressionnant. Alexey Kazakov et Elena Ivanova sont au scénario du long-métrage, ce qui est dommage, c’est que les scénaristes ne s’attardent pas, sur les vrais responsables. En effet, le film préfère se focaliser, sur les liquidateurs ces héros intervenus sur les lieux de l’explosion et risquant leur vie. Les personnages dans le film, sont fictifs, mais sont très bien écrits comme Alexey et sa relation compliqué avec Olga, qui découvrira que le fils de cette dernière est le sien. Un jeune garçon qui se retrouvera en danger, et qui sera transféré en Suisse ou les personnes touché par les radiations peuvent être guéri. Ce transfert se fera grâce à Alexey qui négocie, ou en contrepartie, il doit intervenir sur les lieux de l’explosion. Ce sont des personnages très attachants au final, ou Alexey risque sa vie à plusieurs reprises en tentant de voir Olga entre chaque intervention. Cependant, on sait que beaucoup de choses, sont passées sous silence pour en faire un film plus divertissant, qu’un film qui dénonce les faits. Il y aura seulement une courte séquence, sur un homme qui semble savoir, mais dont on essaye de le faire taire. Cette séquence est courte, beaucoup trop courte et du coup elle a peu d’intérêt. Chernobyl : Under Fire reste un bon film, néanmoins malgré le fait qu’il manque beaucoup de détails. Danila Kovlozsky interprète Alexey, il est également le réalisateur du long-métrage. Oksana Akinshina joue Olga, une très bonne comédienne aux multiples émotions, elle était déjà splendide, dans le très réussi Sputnik : espèce inconnue. Chernobyl : Under Fire est un film intéressant, qui rend hommage aux héros, mais qui a des allures de simple divertissement bien souvent.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :