Donnie Darko de Richard Kelly

Date de reprise 11 novembre 2009 (1h 44min)
Date de sortie 30 janvier 2002 (1h 44min)
De Richard Kelly
Avec Jake Gyllenhaal, Maggie Gyllenhaal, Drew Barrymore, Patrick Swayze…
Genres Drame, Thriller
Nationalité Américain

« Un air de fin du monde et voyage dans le temps »

Synopsis

Donnie Darko est un adolescent de seize ans pas comme les autres. Intelligent et doté d’une grande imagination, il a pour ami Frank, une créature que lui seul peut voir et entendre.
Lorsque Donnie survit par miracle à un accident, Frank lui propose un étrange marché. La fin du monde approche et ce dernier doit accomplir sa destinée. Des événements bizarres surviennent dans la petite ville tranquille, mais Donnie sait que derrière tout cela se cachent d’inavouables secrets. Frank l’aidera à les mettre à jour, semant ainsi le trouble au sein de la communauté.

dd1

Premier film de Richard Kelly datant de 2001, un film ambitieux plein d’ingéniosité .Un film à voir et à revoir, pour sa complexité ,même l’ayant vu plusieurs fois , au cinéma la première fois, il me reste des points d’interrogation en suspens . Un O.V.N.I cinématographique qui restera dans les annales. L’histoire de Donnie Darko jeune ado malade en proie à des visions d’un lapin géant effrayant, qui lui annonce la fin du monde, ainsi le compte à rebours commence. Donnie est un ado difficile a comprendre, un jour une aile d’avion s’écrase sur sa maison. Puis il a des visions celle d’un lapin de taille humaine qui lui annonce la fin du monde. Ce lapin l’accompagne, presque partout tous le temps ou qu’il aille même quand il va au cinéma avec sa petite amie. On peut perçevoir chez Donnie, une sorte de mal être, son comportement le prouve. Il se révolte contre les adultes, ou il balance sur une scène particulièrement mémorable entre lui et Patrick Swayze. Donnie a une destinée a accomplir, il est temps de dire les secrets qui régne au sein de la communauté.

dd3 donnie darko donnie darko 2001 real : Richard Kelly Jake Gyllenhaal Jena Malone COLLECTION CHRISTOPHEL

La mise en scène de Richard Kelly, complexe nous mène dans un univers qui s’avère être un immense puzzle difficile à cerner .Bien mené on se laisse entraîner dans cette mise en scène , bien fichue, mais malgré ça on s’y perd même en s’accrochant, donc on tente de se raccrocher à l’essentiel en espérant de ne pas perdre le film .La fin du film, nous laisse avec pas mal des points d’interrogation mais certains points sont éclaircis, tout de même avec un mélange fin du monde et voyage dans le temps. Personne n’a dit que Donnie Darko,  était une expérience simple bien au contraire. C’est le premier film du réalisateur,  c’est une expérience certes particulière où il aborde des thèmes forts. La fin du monde, le voyage dans le temps, mais au fond de tout ça un ado torturé qui se retrouve face a des visions. Donnie Darko est le genre de films, où plusieurs interprétations sont possibles. La fin du film, nous laisse perplexe. L’écriture est évidemment de Richard Kelly, qui décrit un univers quelque peu angoissant il instaure une ambiance particulière à son film. Le développement de ses personnages est très intéressant, et bien entendu surtout celui de Donnie. Un personnage qui au final, reste assez complexe l’écriture nous conduit sur plusieurs pistes, qui nous pousse à la réflexion. Le film est donc surprenant, dans le récit qu’il entreprend le long du film. Un film expérimental, qu’il faut vraiment découvrir.

donnie darko donnie darko 2001 real : Richard Kelly Jake Gyllenhaal collection christophe L         donnie darko donnie darko 2001 real : Richard Kelly Jake Gyllenhaal Drew Barrymore collection christophe L

Comme je disais déjà, chacun interprète le film comme il veut mais il reste difficile de se faire un avis définitif. Pour son premier film, Richard Kelly tente des choses, et réussi. Donnie Darko est une expérience cinématographique unique, qui ne cesse de nous questionner à chaque visionnage. Mais pour moi il s’agit plus de monde parallèle, ce qui concorde plus aux éléments vus, à mon propre avis .Difficile de faire une analyse claire sur ce film, tellement il est complexe .Quant au casting le premier rôle de Jake Gylenhaal ainsi que sa soeur Maggie, des débuts prometteurs pour leur rôle réussi dans ce premier film . On voit également le premier rôle de Seth Rogen qui alors débute dans ce thriller fantastique .Richard Kelly qui par la suite a réalisé « Southland Tales« , film très peu reconnu et pourtant très bon et puis « The Box« , le dernier en date .Pour la bande originale elle se révèle très bonne, excellente même : des titres où on se laisse entraîner avec plaisir .Pour conclure Donnie Darko reste complexe mais intéressant, ou l’on reste dubitatif sur de nombreux points.

Il aura fallu attendre dix-huit ans, pour que Donnie Darko dispose d’une version collector. Une version est pas n’importe laquelle. En effet Carlotta, ne fait pas semblant avec un tas de bonus que contient le coffret dont un entretien entre Richard Kelly et Fabrice du Welz. Entretien où Richard Kelly évoque les difficultés qu’il a fallu pour que Donnie Darko soit distribué. Richard Kelly évoque aussi les échecs de ses films suivants Southland Tales et The Box on apprend ainsi que 45 minutes du film The Box manquent au film, car le réalisateur ne devait pas dépasser 1h55 de durée du film. Cette édition exclusive contient un livret sur le film, mais surtout une version director’s cut du film avec 21 minutes du film supplémentaires le film dur donc un peu plus de deux heures. Une version inédite, qui nous permet de découvrir de nouvelles scènes, ce qui n’est pas pour déplaire. Le ressenti est cependant le même, avec ces 21 minutes le plaisir est rallongé et je ne peux que vous conseiller de la regarder.

Détails du produit

Acteurs : Jake Gyllenhaal, Patrick Swayze, Seth Rogen, Katharine Ross, Mary McDonnell
Réalisateurs : Richard Kelly
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope
Audio : Anglais (DTS-HD 5.1)
Sous-titres : Français
Région : Région B/2 (Plus d’informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
Rapport de forme : 2.35:1
Nombre de disques : 4
Studio : Carlotta Films
Date de sortie du DVD : 13 novembre 2019
Durée : 113 minutes

Bonus

Blu-ray 1 (film en version cinéma) (HD)
2 commentaires audio :
– Richard Kelly et Jake Gyllenhaal (2002, VOST)
– Richard Kelly et l’équipe du film (2002, VO)
« Deus Ex Machina : la philosophie de Donnie Darko » : documentaire fleuve sur le film et ses secrets (2016, 85’23 », VOST)
« The Goodbye Place » : le 1er court-métrage de Richard Kelly (1996, N&B, 8’43 », VOST)
20 scènes coupées et alternatives avec commentaire audio optionnel de Richard Kelly (33’34 », VOST)
« Un espace-temps avec Richard Kelly » : entretien exclusif avec Richard Kelly (2019, 65’51 », VOST)
Bande-annonce (2001, 2’28 », VOST)
Bande-annonce 2019 (1’38 », VOST)

Blu-ray 2 (film en version Director’s Cut) (HD)
Commentaire audio de Richard Kelly et Kevin Smith (2005, VOST)
Journal de bord de « Donnie Darko », avec ou sans commentaire audio (VO) de Steven Poster (2004, 52’54 », VOST)
15 entretiens d’archives avec l’équipe du film (2001, 15’35 », VOST)
Comparaison film / storyboard (2004, 7’58 », VOST)
« Home Cinema » : discussion inédite entre Richard Kelly et Fabrice du Welz (2019, 26’11 », VOST)
« L’envers du décor » (2001, 4’37 », VOST)
Publi-reportages Cunning Visions, avec ou sans faux commentaire audio (VO) Linda Connie et du réalisateur (5’42 », VOST)
Clip vidéo : « Mad World » par Gary Jules (2001, 3’18 »)
Bande-annonce du Director’s Cut (2004, 0’55 », VOST)
5 spots TV (2001, 2’11 », VOST)

DVD 1 (film en version cinéma)
2 commentaires audio :
– Richard Kelly et Jake Gyllenhaal (2002, VOST)
– Richard Kelly et l’équipe du film (2002, VO)
« Deus Ex Machina : la philosophie de Donnie Darko » : documentaire fleuve sur le film et ses secrets (2016, 85’23 », VOST)
20 scènes coupées et alternatives avec commentaire audio optionnel de Richard Kelly (33’34 », VOST)
Bande-annonce (2001, 2’28 », VOST)
Bande-annonce 2019 (1’38 », VOST)

DVD 2 (film en version Director’s Cut)
Commentaire audio de Richard Kelly et Kevin Smith (2005, VOST)
Journal de bord de « Donnie Darko », avec ou sans commentaire audio (VO) de Steven Poster (2004, 52’54 », VOST)
15 entretiens d’archives avec l’équipe du film (2001, 15’35 », VOST)
Comparaison film / storyboard (2004, 7’58 », VOST)
« L’envers du décor » (2001, 4’37 », VOST)
Publi-reportages Cunning Visions, avec ou sans faux commentaire audio (VO) Linda Connie et du réalisateur (5’42 », VOST)
Clip vidéo : « Mad World » par Gary Jules (2001, 3’18 »)
Bande-annonce du Director’s Cut (2004, 0’55 », VOST)
5 spots TV (2001, 2’11 », VOST)
Réduire
Description du produit
Description du produit
Nouvelle restauration 4K
Collection Coffrets Ultra Collector n° 14
Édition limitée et numérotée (3 500 exemplaires)
Visuel exclusif créé par Olivier Cartheret
Contient :
– le Blu-ray du film en version cinéma (113’11 », VOST)
– le Blu-ray du film en version Director’s Cut (133’50 », VOST)
– le DVD du film en version cinéma (113’15, NTSC, VOST)
– le DVD du film en version Director’s Cut (133’53 », NTSC, VOST)
– le livre « Wake Up Donnie » avec le scénario de tournage dans son intégralité et de nombreuses photos de tournage et de plateau (200 pages)

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire