Don’t Look Up : Déni cosmique de Adam McKay

Date de sortie 24/12/2021 Sur Netflix
Durée (02h18)
Titre original Don’t Look Up
Réalisé par Adam McKay
Avec Jennifer Lawrence , Leonardo DiCaprio , Meryl Streep , Cate Blanchett , Rob Morgan , Jonah Hill , Mark Rylance , Tyler Perry , Timothée Chalamet , Ron Perlman , Ariana Grande , Scott Mescudi , Himesh Patel , Melanie Lynskey , Michael Chiklis , Tomer Sisley
Genre Comédie
Nationalité États-Unis

 

Attention pépite cosmique et comique

Synopsis

Deux piètres astronomes s’embarquent dans une gigantesque tournée médiatique pour prévenir l’humanité qu’une comète se dirige vers la Terre et s’apprête à la détruire.

Pour noël voilà qu’Adam McKay nous sort un film, sur la fin du monde alors pas un blockbuster genre Armageddon non loin de là, c’est d’ailleurs tout le contraire. Si vous connaissez Adam McKay, et que vous aimez son humour alors vous aimerez son dernier long-métrage. Après Vice avec un Christian Bale méconnaissable, ou il interprétait le vice-président des Etats-Unis. Il avait aussi réalisé The Big Short : le casse du siècle, trois ans après Vice, il est de retour pour un film sur Netflix, avec un sacré casting. Oui, car le casting, c’est quand même quelque chose, un Léonardo DiCaprio surprenant dans cette comédie, mais aussi une Jennifer Lawrence qui fait son come-back, mais alors quel come-back ! Même Jonah Hill ainsi que Meryl Streep son au casting, et Cate Blanchett qu’il est difficile de reconnaître. Don’t Look Up, c’est l’histoire d’un astronome qui découvre une comète, qui va s’écraser droit sur la terre, tout de suite la jeune femme et son collègue doivent prévenir la présidente, qui ne s’inquiète pas des conséquences alors que dans 6 mois ça sera la fin de ce monde. Le film d’Adam McKay est une farce, sur l’Amérique qui dénonce cette société, représenté par une Meryl Streep drôle mais détestable.

L’astronome Kate Dibiasky, fait la découverte d’une comète alors qu’elle fête ça avec ses collègues, l’un de ses collègues le Dr Randall Mindy, après des calculs découvre que cette dernière va détruire notre planète. En effet, cette comète d’une dizaine de Km, dans 6 mois entrera en collision avec la terre mettant fin à l’humanité. La fête est donc de courte durée, Kate et Randall savent qu’ils doivent immédiatement prévenir le gouvernement et précisément la présidente des Etats-Unis. Cette découverte va amener les deux astronomes, alors a Washington pour prévenir la présidente, puis ensuite effectuer une tournée médiatique au sein d’une grande émission. C’est avec un stress immense que Randall annonce, a la présidente qu’une comète détruira la terre. C’est alors que cette dernière ne s’en souci guère, comme sil s’agissait d’une vulgaire blague, le fils de cette dernière Jason ne prend pas tout ça au sérieux. Lors de l’émission Kate dont la comète porte son nom de famille, pète un plomb en hurlant par rapport à la gravité de la situation, dont les présentateurs prennent aussi tout ça pour une blague. Kate et Randall sont rejoint alors par le Dr Teddy Oglethorpe, qui travaille pour la défense spatiale qui va apporter son aide et ne sera pas plus prit au sérieux.

 

Pour avoir déclaré qu’une comète se dirigeait sur terre au public, Kate est mise à l’écart. La présidente étant a mi-mandat, préfère ne pas entendre parler de cette comète pour se concentrer sur son élection. Mais au fil des jours, les chances s’amenuisent et les chances de s’en sortir sont minimes. C’est alors dans son propre intérêt que la présidente, décide d’agir ou ses décisions ramène des électeurs supplémentaires ou elle et son fils sont prêt à mentir. Quand Peter Isherwell PDG fondateur de BASH cellular, constructeur de téléphone mobile découvre que la comète possède des métaux précieux, il décide d’envoyer des appareils qu’il a conçus qui détruirons la comète en prenant les métaux par la même occasion. Une fois de plus, la présidente y voit du profit et préfère cette solution plutôt que celle des deux astronomes. Randall entraîné dans la tempête médiatique, se laissera entraîner dans une relation sulfureuse avec Brie Evantee la présentatrice d’un show télé, ou Randall est régulièrement l’invité. Pour Kate, sa carrière est fichue, et se retrouve caissière, dans un petit magasin. S’inspirant du changement climatique actuel, dont le gouvernement ne s’inquiète pas, Adam McKay caricature ces événements avec une comète et ça fonctionne parfaitement. Don’t Look Up est une gigantesque farce politique, ou Adam McKay se moque avec une vision assez réaliste du gouvernement et de la société actuelle. La mise en scène, du réalisateur est soignée et tout est parfaitement orchestré, car on reste captivé durant tout le film.

Pour un scénario pareil, ça ne pouvait qu’être Adam McKay qui prouve que quand Netflix distribue des films ce n’est pas forcément mauvais. Le réalisateur n’hésite pas à dénoncer, la politique américaine et ses écarts et à travers cette écriture, on ressent la même chose, que ce qui se passe actuellement, comme le « je m’en foutisme » du changement climatique des politiciens, car si c’est une comète dans le film le « je m’en foutisme » est du même niveau. Forcément, Adam McKay fait ça avec humour et c’est génial. Des dialogues qui font mouche, mais aussi un traitement des personnages très bien écrit comme l’évolution du personnage de Randall qui ira jusqu’à tromper sa femme, en couchant avec la présentatrice télé. Meryl Streep représente parfaitement bien, la politique américaine dans toute son horreur bien qu’on ne soit bien loin, en France. C’est osé, culotté, mais tellement vrai, cette farce politique, est efficace et elle n’est pas sans rappeler le film Idiocracy, car certains personnages sont aussi idiots voir très con. Malgré cet humour absurde et vrai, le réalisateur arrive à intégrer de l’émotion sur la fin du film et c’est très réussi. On aura le droit à deux scènes post-générique, dont une absurde, mais tellement drôle. Léonardo DiCaprio, rare dans le registre de la comédie est très drôle, Jennifer Lawrence rare aussi dans ce registre est très convaincante. Les prestations de Cate Blanchett, Jonah Hill et Meryl Streep sont inoubliables. Don’t Look Up : Déni cosmique, est la surprise de cette fin d’année sur Netflix, et c’est une pépite cosmique à ne pas louper.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :