Sortie 31 décembre 1986 en VOD
Durée 1h 35min
Genre Epouvante-horreur, Thriller
De Charles E. Sellier Jr.
Par Michael Hickey
Avec Lilyan Chauvin, Linnea Quigley, Toni Nero
Titre original Silent Night, Deadly Night
Nationalité Etats-Unis
Musique

 

 

Synopsis

Traumatisé par le meurtre de ses parents lors d’un réveillon de Noël, le jeune Billy est recueilli dans un orphelinat dirigé par des nonnes sadiques qui vont le brutaliser pendant des années. Devenu adolescent, Billy doit se déguiser en père Noël pour le magasin de jouets où il travaille. Cela va déclencher chez lui une fureur dévastatrice et sanglante.

Rimini éditions ressort aujourd’hui un slasher peu connu de 1984 avec Douce nuit, sanglante nuit le film a subi une remasterisation qui hélas dans certaines séquences passe mal. On verra ces quelques défauts dans la scène du magasin de jouets. Le film est de Charles E. Sellier Jr, qui n’a que deux films à son actif ce qui est très peu si le film a de bonnes idées il reste un peu convenu dans sa dernière partie. Le film raconte l’histoire d’un jeune garçon qui assiste au meurtre de ses parents, par un homme déguisé en père Noël. Quelques années plus tard il est dans un orphelinat avec son petit frère, il vit avec le trauma de la mort de ses parents et la vue d’un père Noël le terrifie. Puis quand il devient un jeune homme, le monstre qui était en sommeil se réveille et se met à commettre d’horribles meurtres. On voit bien qu’il y a du manque de moyens, mais surtout un manque d’expérimentation de la part du réalisateur ce qui en fait un slasher assez basique disposant pourtant d’une écriture assez maîtrisée.

Le jeune Billy et ses parents vont rendre visite à son grand-père, dans un hôpital psychiatrique. Ce dernier ne semble pas parler, mais quand les parents s’absentent pour parler avec le docteur, le grand-père met en garde le jeune garçon. En ville quelques kilomètres plus loin un homme déguisé en père Noël braque une supérette et exécute le vendeur et fuit les lieux. Ce même homme barre la route aux parents de Billy, alors qu’ils sont sur la route du retour. L’homme n’hésite pas à tirer quand le père de Billy tente de fuir, puis Billy fuit et se cache derrière un buisson tandis que son petit frère qui est un bébé est en pleurs. Après avoir tué le père de Billy, il exécute la mère en l’égorgeant sous les yeux horrifiés du jeune garçon. Des années plus tard Billy est dans un orphelinat et vit avec le trauma de la mort de ses parents, et à peur des pères Noël.

La mère supérieure est difficile avec, car très peu compréhensive de son trauma. Quand il devient un jeune homme, il trouve un travail dans un magasin de jouets, ou tout se passe pour le mieux. Un jour le patron demande à Billy de se déguiser en père Noël, car il n’en trouve pas Billy accepte et fait des photos avec les enfants. A la fin de la journée le patron arrose les fêtes à son magasin avec ses employés, c’est ce soir-là que le monstre qui sommeille en Billy se réveille et il se met à massacrer les employés du magasin et ce n’est que le début. Il est toujours intéressant de ressortir des films tels que Douce nuit sanglante nuit car ils sont peu connus. Film de Noël et film d’horreur a la foi, le film fait un mélange des deux ou l’ambiance de Noël se fait moins ressentir. La mise en scène reste assez classique, même si parfois le réalisateur utilise les codes du genre ou il ne maîtrise pas le tout parfaitement bien.

A l’écriture c’est Michael Hickey, c’est d’ailleurs dans cette écriture qu’on a le plus de qualité surtout dans l’évolution du personnage de Billy. On le voit à plusieurs étapes de sa vie, jeune garçon où il assiste à la mort de ses parents, puis en grandissant il devient incontrôlable. Quand il devient un jeune homme, on ne pourrait le soupçonner et pourtant le monstre sommeil en lui. Il aura juste fallu que son patron sorte une phrase, pour que ce dernier se mette à massacrer. Une évolution importante du personnage, ou le trauma du jeune Billy est plutôt bien abordé, car s’il doit surmonter la mort de ses parents il ne peut oublier la façon dont ils sont morts. Pour ce qui est de la réalisation, le réalisateur livre quelques scènes gores on aura le droit à une décapitation d’un homme descendant en luge, puis une jeune femme empalée sur les bois d’un cerf empaillé. Robert Brian Wilson joue Billy, Lilyan Chauvin joue la mère supérieure. Loin d’être le slasher parfait, Douce nuit, sanglante nuit est tout de même à découvrir et il est disponible maintenant en blu-ray et dvd chez Rimini éditions.

Bande annonce

 

 

 

Détails du Blu-ray

Rapport de forme ‏ : ‎ 1.85:1
Classé ‏ : ‎ 16 ans et plus
Dimensions du colis ‏ : ‎ 19 x 14,1 x 1,9 cm; 240 grammes
Réalisateur ‏ : ‎ Charles E. Sellier Jr.
Format ‏ : ‎ Couleur
Durée ‏ : ‎ 1 heure et 22 minutes
Date de sortie ‏ : ‎ 7 décembre 2023
Acteurs ‏ : ‎ Lilyan Chauvin, Gilmer McCormick, Toni Nero, Robert Brian Wilson, Britt Leach
Sous-titres : ‏ : ‎ Français
Langue ‏ : ‎ Anglais (DTS-HD 2.0)
Studio ‏ : ‎ Rimini Editions
ASIN ‏ : ‎ B0CJM93DTP
Pays d’origine ‏ : ‎ France
Nombre de disques ‏ : ‎ 3


Article précédentLes sorties cinéma du 13 décembre
Article suivantDog Soldiers de Neil Marshall
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici