Date de sortie 03/04/2024 Au cinéma
Durée 1h54
Titre original
Godzilla x Kong: The New Empire
Réalisé par Adam Wingard
Avec Rebecca Hall , Brian Tyree Henry , Dan Stevens , Kaylee Hottle , Alex Ferns , Fala Chen , Rachel House , Mercy Cornwall
Genre Fantastique, aventure
Nationalité États-Unis
Musique Junkie XL

 

Synopsis

Après leur confrontation explosive, Godzilla et Kong doivent se réunir pour affronter une menace colossale cachée dans notre monde, qui remet en question leur existence même – et la nôtre. Plongez dans l’histoire de ces Titans, leurs origines et les mystères de l’île du Crâne et au-delà, et découvrez la bataille mythique qui a contribué à forger ces êtres extraordinaires et les a liés à l’humanité pour toujours.

Après s’être mis sur la gueule en 2021, Godzilla v Kong avait eu une sortie limitée dans les salles a cause du COVID cette année ils reviennent et sont plus des alliés. En a-t-on fini avec le MonsterVerse ? Nous n’en savons rien, car pas de scène post-générique pour lancer une éventuelle suite. A savoir que cet univers étendu est aussi présent a la télévision dans la série Monarch qui complète un peu plus l’univers. A la réalisation de ce nouveau film du MonsterVerse, c’est toujours Adam Wingard qui était a l’origine du premier film, qui reste assez débilos mais amusant parfois. Après avoir affronté Mechagodzilla dans le précédent film cette fois-ci l’ennemi est un singe l’alter ego de Kong qui s’avère être hyper-puissant et qui qui domine un peuple de gorilles. Le film se déroule majoritairement dans la terre creuse, ce monde que l’on avait découvert dans Godzilla v Kong, ici ce monde est plus développé même si on l’avait un peu plus découvert tout de même dans la série Monarch. On découvrira un monde encore plus enfoui, ou vit un peuple lié à la petite fille. Cette suite veut bien faire les choses, mais fait à peu près tout de travers.

Dans la terre creuse Kong vit heureux, il chasse se bat mais surtout il est libre. L’avant post de Monarch basé a Skull Island le surveille toujours, et le Dr Ilene Andrews en est toujours responsable elle est aussi la mère de la petite Jia qu’elle a adoptée. Cette dernière a d’ailleurs beaucoup de mal à s’intégrer à son école, elle fait des dessins et des rêves étranges qui sont liés quelque part a un monde proche de celui de Kong. C’est en Italie que Godzilla se bat contre un monstre, pour ensuite entrer dans un sommeil profond dans le Colisée de Rome. Pendant ce temps Kong refait surface sur terre, afin de se faire soigner une dent que soigne Trapper le vétérinaire des Titans. A son retour en terre creuse, Kong s’enfonce dans une zone inexplorée de la terre creuse où il est attaqué par un groupe de singe, dont parmi eux un jeune singe.

Si Kong en vient à bout, il sera accompagné par le jeune singe pour la suite de son périple ou il affrontera un redoutable ennemi. Sur terre le Dr Ilene Andrews a besoin d’aide et va a la rencontre de Bernie Hayes, qui était a Hong-Kong lors de l’affrontement de Godzilla et Kong contre Mechagodzilla. Ce dernier toujours podcasteur souhaite voyager dans la terre creuse, un souhait qui sera exaucé car il sera présent pour la prochaine mission ou il accompagnera le Dr Andrews, Trapper et la jeune Jia. La jeune fille découvrira ses origines, puis on assistera au retour de Mothra la plus fidèle alliée de Godzilla, car ce dernier doit se joindre à Kong afin de mener un combat de titans contre un ennemi caché jusqu’à maintenant dans les profondeurs. La mise en scène est donc sans surprise, sans originalité ne surprenant jamais, des couleurs criardes et même trop ou ça dégueule de fond vert, qui donnerait presque la nausée. Un Godzilla rose bonbon gorgé de puissance venu d’un autre monstre qu’il a vaincue, avec en plus des tonnes de radiations. Si le film reste divertissant sur certains aspects, il en fait beaucoup trop.

Pour l’écriture du scénario Terry Rossio, déjà présent dans l’écriture du film précédent est accompagnée par Adam Wingard, Simon Barrett et Jeremy Slater. Un long-métrage censé mettre en scène deux monstres sacré, qui ne sont jamais ensemble sauf a la fin pour le combat final. Le film développe plutôt bien Kong, le film s’attarde beaucoup sur lui, moins sur Godzilla qui a eu deux films sur lui. L’écriture remet sur le devant de la scène Mothra l’alliée fidèle de Godzilla. Beaucoup de choses sont abordées mais souvent maladroitement, car en effet à vouloir trop en faire le scénario devient trop foutraque, il y a trop choses si bien que ça ne veut plus rien dire. Si les origines de Jia semblent intéressantes, il manque toutefois des choses, qui auraient mérité encore plus de développement. Rebecca Hall reprend son rôle du Dr Ilene Andews, Bryan Tyree Henry lui reprend le rôle de Bernie. Dan Stevens joue Trapper le vétérinaire. Si Godzilla x Kong Le Nouvel Empire, se veut ambitieux il en est loin déjà les deux monstres sont peu ensemble, mais il n’apporte que très peu de nouveautés. La réalisation quant à elle reste sans saveur, mais le film a le mérite de divertir même si certaines séquences laissent à désirer.

Bande annonce


Article précédentEn avril sur Netflix
Article suivantS.O.S. Fantômes : La Menace de Glace de Gil Kenan
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici