la-legende-de-tarzan-2016-affiche

Après avoir grandi dans la jungle africaine, Tarzan a renoué avec ses origines aristocratiques, répondant désormais au nom de John Clayton, Lord Greystoke. Il mène une vie paisible auprès de son épouse Jane jusqu’au jour où il est convié au Congo en tant qu’émissaire du Commerce. Mais il est loin de se douter du piège qui l’attend. Car le redoutable belge Leon Rom est bien décidé à l’utiliser pour assouvir sa soif de vengeance et sa cupidité… De: David Yates Avec: Christoph Waltz, Margot Robbie, Samuel L Jackson, Alexander Skarsgard.. Genre: Action/ Aventure Durée: 1h50

 

david-yates-the-hobbit-14-6-10-kc (1)J’aurai du le voir avant ce jour une dizaine de fois, j’ai souvent voulu y aller mais seul au final je me rebutais et repoussait la date jusqu’à ce que je sache qu’il passe dans mon cinéma de campagne et que je finisse par l’attendre tranquillement, j’avais pleins d’a priori sur ce film et au final à la fin de la séance ils se sont pour la plupart tous envolés, ce que je retiens c’est que j’ai passé un excellent moment et que le divertissement est plus qu’à la hauteur. David Yates est le réalisateur des épisodes 5, 6, 7&8 d’Harry Potter, mise à part le final d’Harry Potter que je trouvais décevant au niveau combat spectaculaire, j’ai trouvé les épisodes magnifiques car pleins d’émotions. Avec Tarzan je sentais ce projet casse gueule comme un joli échec je n’en voyais pas l’intérêt et les effets spéciaux des gorilles notamment ne fonctionnaient pas pour moi, ce réalisateur me prouve qu’il maitrîse ce qu’il fait et pour le résultat final s’en tirer aussi bien je lui dis chapeau.

Bien évidemment le film n’est pas sans défauts mais il a tellement de qualités qu’il passe au delà. Pour les défauts je  dirai que ce que je redoutais s’avère réel pour moi les gorilles sont les plus mal réalisés du film les autres animaux sont plutôt bien fait mais j’ai encore beaucoup de mal avec eux, moi qui adorait dans le dessin animé Keurtshak (je ne sais pas comment cela s’écrit ^^) le chef gorille, on ne lui rend pas vraiment hommage, je préférais les gorilles du dessin animé x). Ce n’est qu’un détail car beaucoup les apprécieront en autres principaux défauts, il y a pour moi l’acteur de Tarzan vu dans la série True Blood, qui colle au personnage de Disney mais reste trop lisse dans son jeu pour mon avis personnel. On continue sur les défauts pour finir sur la qualité car il y en a beaucoup plus, les flashbacks sont peu intéressant car l’émotion n’en ressort jamais, trop vite expédié pour qu’on en trouve réellement un intérêt, mais le rendu, le contraste entre passé et présent de l’image reste sublime. Je vais donc pouvoir passer aux qualités du film à présent:

LEGEND OF TARZAN

L’originalité de l’histoire est à souligner ici Tarzan est avant tout un aristocrate qui a vécut dans la jungle et retourne à ses racines, il est distingué, se tient correctement, parle correctement.. L’histoire se mélange à celle de l’abolition de l’esclavage une manière de rassembler l’Histoire et la fiction et d’y amener un personnage qui a réellement existé celui incarné par Samuel L Jackson certains n’ont pas trouvé de sens d’amener ce personnage et l’esclavage à ce film moi je trouve que c’est bien amené et que ça se regarde plutôt bien donc pour le coup je ne suis pas gêné qu’ils aient pu le faire. Il faut souligner les décors du film absolument somptueux du début à la fin il y a une richesse dans ce qui nous est proposé ainsi que les costumes que j’ai trouvé très bons vous devriez en prendre plein la vue. Enfin en ce qui est très bien mis en avant c’est le fils de la jungle, les hommes chantent des chansons en son honneur et il a un rapport sacré avec les animaux il les comprend. L’échange entre les lions et lui ou avec les éléphants font parti des très beaux  passages du film, toutes ses scènes qui montrent la communion qu’il y a entre eux et lui.

5773f8eaa3182 Margot Robbie qui incarne Jane dans le film n’est pas une demoiselle en détresse mais bien une jeune femme avec du caractère et sait se défendre seule, elle apporte beaucoup au film, le personnage est fort et c’est intéressant de l’avoir transposé ainsi. L’ennemi du film est joué par Christoph Waltz je ne sais pas si vous le savez mais j’adore ce type ici j’ai aimé son personnage tout en sobriété c’est un acteur que je suis de très près dans tous ses projets.

 

Le seul petit bémol au niveau des personnages c’est qu’ils n’ont pas vraiment à par un peu Tarzan d’évolution au film du film et ne sont pas vraiment approfondis après ils sont tout à fait cohérent avec l’oeuvre de divertissement qui a réussi à s’armer d’un casting dantesque.

La musique du film quant à elle fait un joli taff car j’ai vraiment apprécié ce qu’il nous était proposé du début à la fin je ne me suis pas renseigné sur le compositeur de cette musique mais c’était vraiment très bien trouvé.

 

 

tarzanParlons à présent de l’action dure et froide du film qui n’essaie pas de faire dans le mélodrame et qui est toujours direct, ca donne un charme en plus au film. On aurait pu craindre Tarzan pour bien des raisons en faire un héros kitsh ce qui n’est pas le cas, faire un ennemi trop imposant alors qu’ici il est juste à sa place, parfaitement interprété par celui que je considère comme l’un des meilleurs.

Jane aurait pu être la demoiselle en détresse par excellence elle ne l’est pas non plus. Le film est sérieux dans son ton d’un bout à l’autre et les scènes dans les arbres sont assez impressionnantes rien que pour tous les mauvais pressentiments que j’avais je vous incite vivement à voir ce film qui est un vrai pur très bon divertissement, un film fait avec tout le sérieux que l’on peut attendre d’un film de David Yates.

Tarzan qui fait un score très moyen au box office n’est donc pas mérité par rapport à ce qu’il offre au spectateur un divertissement qui passe à une vitesse folle et qui ravira ceux qui aime le dessin animé et les plus réticents.

 

 

 

 

 

 

 

 


Article précédentLe prestige de Christopher Nolan
Article suivantPeter&Eliott le dragon
Une passion depuis tout petit, qui a grandi avec les films de De Funès et Bourvil que ma grand-mère me faisait découvrir. J’ai toujours aimé cet univers... Leonardo Dicaprio ou Tom Hanks ont contribué à me faire rêver année après année. J’ai écrit au lycée un court-métrage dans le cadre de l'option "audio-visuel", puis on s’est attelé à le réaliser. Je suis passé par la caméra - devant ou derrière, du casque-son à la perche. Toutes les étapes étaient plaisantes à faire et cela a confirmé que je voulais continuer dans cet univers car c’est le mien tout simplement, c’est la ou je me sens bien. Le futur je ne le vois que dans le cinéma. J’ai toujours voulu être acteur, quand je vois un film, il y a toujours un rôle ou je me dis : "tiens, j’aurais aimé être ce personnage !" Ce sont bizarrement rarement les 1er rôles que je trouve les plus intéressants. J’ai écris un scénario pour un jour, si je perce, pouvoir le réaliser... après avoir passé quelques années à apprendre avant bien évidement ! J'ai tourné dans un court métrage du réalisateur Florian Hessique qui avait pour titre "je ne dirai plus jamais je t'aime" dont la photo est d'ailleurs tirée. J'ai figuré dans la web série"Germains germaines" dont les réalisateurs sont maintenant des amis... Et je suis preneur de tous projets ! Le cinéma, il n’y a pas une journée sans que j’en parle ; ça fait tout simplement partie de moi ! une citation de Marin Scorcese m'aide à avancer chaque jour "Je faisais mon chemin mais le cinéma était une obsession".

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici