Mon nom est clitoris de Daphné Leblond et Lisa Billuart Monet

Pays Belgique
Année 2019
Genre Documentaire

Et si l’on parlait d’un documentaire sur un sujet bien trop tabou ?

Douze jeunes femmes de 20 à 25 ans racontent le parcours de leur sexualité depuis l’enfance.

On a beau être dans une société hyper sexualisée, le sexe reste un tabou, encore plus quand il touche aux corps féminins. Il suffit de jeter un œil sur l’omerta des réseaux sociaux envers tout ce qui dépasse leur convenu du physique des femmes là où l’on peut plus s’exhiber en tant qu’homme. Laisser la parole à plusieurs jeunes femmes à propos de leur sexualité s’avère donc, plus qu’intéressant, essentiel dans une époque où la parole féminine s’ouvre plus tout en étant rabaissée en permanence par d’autres.

Daphné Leblond et Lisa Billuart Monet concentrent donc leur mise en scène sur leurs intervenantes, permettant par leur propos de s’adresser à divers cas et inscrivant leur intimité dans un questionnement plus global sur certains non-dits dans la sexualité générale. La mise en avant du clitoris dans le titre mais aussi quelques séquences vont dans ce sens tant les informations dessus, pourtant existantes, ne sont pas réellement partagées à un large public.

Dès lors, les deux réalisatrices permettent une ouverture de dialogue sur la sexualité féminine et ses tabous inscrits socialement (notamment au niveau de la masturbation) avec une certaine assurance qui permettra à certaines de s’affirmer dans leur existence sexuelle et à d’autres d’en savoir plus sur le plaisir féminin et comprendre un corps dont la dissimulation par certains lorsqu’il s’agit d’orgasme s’avère à contre courant du regard sexualisé que perpétuent beaucoup de personnes ancrées dans une réflexion rétrograde des femmes.

Informant et interrogeant sur la sexualité féminine et son apprentissage à un plus large public, le tout animé par une certaine énergie, « Mon nom est clitoris » est un documentaire important quant aux tabous bien trop étouffants sur le corps des femmes et leur intimité personnelle ainsi que leurs envies. De quoi donner quelques leçons à certains…

Liam Debruel
Amoureux du cinéma. À la recherche de films de qualités en tout genre,qu'importe la catégorie dans laquelle il faut le ranger. Le cinéma est selon moi un art qui peut changer notre vision du monde ou du moins nous faire voyager quelques heures. Fan notamment de JJ Abrams,Christopher Nolan, Edgar Wright,Fabrice Du Welz,Denis Villeneuve, Steven Spielberg,Alfred Hitchcock,Pascal Laugier, Brad Bird ,Guillermo Del Toro, Tim Burton,Quentin Tarantino et Alexandre Bustillo et julien Maury notamment.Écrit aussi pour les sites Church of nowhere et Le quotidien du cinéma. Je m'occupe également des Sinistres Purges où j'essaie d'aborder avec humour un film que je trouve personnellement mauvais tout en essayant de rester le plus objectif possible :)

Laisser un commentaire