Date de sortie 17/04/2024 Au cinéma
Durée 2h00
Titre original Monkey Man
Réalisé par Dev Patel
Avec Sharlto Copley , Dev Patel , Sobhita Dhulipala , Brahim Achabbakhe , Sikandar Kher , Pitobash , Vipin Sharma , Jino A. Samuel , Nagesh Bhonsle , Adithi Kalkunte , Joseph J.U. Taylor , Reva Marchellin , Alona Vykydanets , Dayangku Zyana , Anup J. Patel , Andres Levi , Jeremy Tauziac , Pehan Abdul , Fahad Scale
Genre Drame, Thriller
Nationalité États-Unis, Canada
Musique Jed Kurzel

 

Synopsis
Ce film aborde la quête initiatique d’un homme qui cherche à se venger des dirigeants corrompus qui ont assassiné sa mère et maintiennent les pauvres et les plus vulnérables de la société dans une constante précarité.

Inspiré de la légende d’Hanuman, l’homme singe, personnage mythique et véritable incarnation de la force et du courage en Inde, le film met en vedette Dev Patel lui-même, dans le rôle de Kid, un gamin des rues qui, après l’horrible massacre de son village natal, a grandi orphelin dans les bas fonds de la ville fictive de Yatana. Il finit par gagner sa vie dans un club qui organise des combats clandestins où dissimulé derrière un masque de gorille, il se laisse battre au sang par des adversaires pour de l’argent.

Après toutes ces années à contenir sa rage le jeune homme trouve le moyen d’accéder à la sinistre élite de la ville. Subitement submergé par son traumatisme d’enfance il va se retourner violemment contre ceux qui lui ont tout pris et trouver ce que les mystérieuses cicatrices de ses mains cachent en vérité.

Dev Patel est un jeune homme, qui a fait ses preuves et probablement celui issu de la série Skins qui a le plus beau parcours. Après la série ce dernier a joué dans le film Slumdog Millionaire de Danny Boyle puis il eut Lion. Le jeune homme poursuit son parcours cinématographique avec Monkey Man, dont il est le réalisateur mais aussi producteur. Pour son premier film en tant que réalisateur Jordan Peele est producteur du film, une pointure quand même qui l’accompagne dans ses débuts derrière la caméra. Le film se situe en Inde dans la ville de Yatana, qui est une ville fictive. Dev Patel tient le rôle principal du film, ou il joue un jeune homme qui vit avec le trauma de sa mère assassiné sous ses yeux et depuis vit avec une haine contre celui qui l’a tué. On est loin d’un John Wick, car il y a beaucoup moins de bagarre mais il y a une petite référence au personnage à un moment. Pour un premier film Dev Patel est brillant, ce qu’on pourrait reprocher au long-métrage c’est que son scénario manque de travail, mais peut-on-lui en vouloir ?

Kid est un jeune homme qui participe a des combats clandestins, ou il se laisse battre pour de l’argent. Il porte un masque de gorille, en hommage a la légende d’Hanuman l’homme singe histoire que lui avait lu sa mère alors n’était qu’un enfant. Il tente de contenir en lui une immense rage, due à la mort de sa mère quand il était enfant. Il postule auprès de Queenie, une femme puissante qui prostitue de jeunes femmes proches des ennemis de Kid. Il se retrouve alors à travailler dans les cuisines, que gère également Queenie. Le jeune homme se procure un revolver afin de mettre sa vengeance à exécution. Il entraîne avec lui Alphonso qui travaille auprès de Queenie, mais qui ignore ce que prépare Kid. C’est une nuit que Kid décide de passer à l’action, et se rend à l’accès VIP où se trouvent tous les pourris de la ville, dont Rana le policier corrompu qui a tué sa mère.

Quand il est seul dans les toilettes prêt a le tué, une violente confrontation débute entre les deux hommes mais Kid manque d’entraînement et se retrouve rapidement blessé. Il arrive à fuir en s’emparant du véhicule d’Alphonso, mais il sera neutralisé par les hommes de Baba Shakti figure inquiétante du pays qui pourrait devenir le dirigeant. Malgré ses blessures, le jeune homme arrive à s’échapper et affronte un autre homme, après cette confrontation et gravement blesser il est secouru par Alpha. Cet homme dirige un temple dans la ville, un étrange endroit où personne n’est jugé pour ce qu’il est, Alpha montre à Kid la voie à suivre. Il s’entraîne durement pour devenir puissant, durant de nombreux jours et quand il sera prêt il pourra assouvir sa soif de vengeance. Pour un premier long-métrage Dev Patel maîtrise beaucoup de choses, l’esthétique du film reste vraiment intéressante grâce à une photographie de Sharone Meir qui reste un des gros atouts du long-métrage. La mise en scène reste aussi l’une des choses intéressantes du film, car il en ressort une maîtrise indéniable ce qui est surprenant pour un premier long-métrage, venant d’un jeune cinéaste.

A l’écriture du film Dev Patel, Paul Agunawela et John Collee, ce n’est pas la première fois que Dev Patel et John Collee travaillent ensemble car le scénariste avait travaillé sur le film Attaque à Mumbai ou joué Dev Patel. Le récit de Monkey Man reste assez simple, voire assez classique il y a surtout un travail sur le personnage de Kid. La première partie du film est peu violente, cette dernière reste assez soutenue il y a la séquence dans le club qui reste la plus brutale. C’est pour la fin que l’explosion de violence se montre réellement, quand Kid est prêt et assez fort et la façon dont est montré le personnage est intéressante.

Le film s’intéresse au passé de Kid, à travers des flashbacks on le voit enfant avec sa mère dont il était très proche on voit aussi l’attaque de son village par la police. Une attaque qu’a ordonnée Baba Shaki un homme puissant, qui pourrait devenir un dirigeant du pays. Rana policier corrompu a tué la mère de Kid, sous ses yeux alors qu’il était caché. Monkey Man est clairement une histoire de vengeance, qui prend son temps en survolant le passé de son personnage avec des flashbacks. Il manque au film des thèmes qui aurait pu être abordé de manière intéressante, mais le personnage de Kid reste touchant au travers de ses souvenirs avec sa mère. Dev Patel interprète Kid, et reste très convaincant. Sharlto Copley joue Tiger, l’homme qui anime les combats clandestins. Sikandar Kher joue Rana, le flic corrompu. Pitobash interprète quant à lui Alphonso. Monkey Man est un premier film qui n’est pas parfait, mais qui reste efficace sur de nombreux points.

Bande annonce


Article précédentChallengers de Luca Guadagnino
Article suivantLes sorties cinéma du 1er mai
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire