Pays Tunisie, Belgique, France
Année 2019
Casting Hend Sabri, Lotfi Abdelli, Hakim Boumsaoudi, …
Genre Drame

Avec son drame sur la pression sociale imposée aux désirs féminins, Hinde Boujemaa émeut.

5 jours, c’est le temps qu’il reste avant que le divorce entre Noura et Jamel, un détenu récidiviste, ne soit prononcé. Noura, qui rêve de liberté, pourra alors vivre pleinement avec son amant Lassad. Mais Jamel est relâché plus tôt que prévu, et la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère : Noura va alors devoir jongler entre son travail, ses enfants, son mari, son amant, et défier la justice…

Il est toujours passionnant de découvrir un premier film de fiction, surtout quand le sujet donne autant envie. Une fois « Noura rêve » terminé, on ne peut que confirmer qu’Hinde Boujemaa frappe fort. Ce portrait de femme écrasée par la loi sur l’adultère mais également par un futur ex-mari aussi étouffant souligne l’hypocrisie d’une certaine justice. Mais au-delà de cela, le long-métrage illustre également la façon dont notre société trouve toujours un moyen de bâillonner les femmes dans ses envies avec un certain poids qui ne fait que détruire et jamais construire.

Très vite, le film s’oriente vers le thriller par la tension qui s’accentue tout au long du récit. La mise en scène de Boujemaa parvient à faire ressortir les doutes de ses protagonistes, notamment lorsque Lassad assiste aux retrouvailles entre Noura et Jamel. Mais « Noura rêve » est également porté par l’écriture passionnante de ses personnages complexes dans leurs questionnements propres et un casting dont l’interprétation juste touche encore plus par l’empathie dégagée. Hend Sabri, dans le rôle-titre, éclate par sa manière d’appréhender un personnage torturé dans ses envies et la manière dont chacun, hommes comme société, ne fait qu’augmenter sa douleur, obligée d’être intériorisée pour mieux subsister.

« Noura rêve » est donc une œuvre qui fait mal par sa représentation d’une femme opprimée jusque dans son intimité et qui ne demande qu’aimer. Voici un beau film fort que l’on ne peut que recommander tant il se trouve important dans son contexte actuel. Quand un drame éclate à ce point sur le grand écran par sa force émotionnelle, il vaut mieux ne pas passer à côté.


Article précédentInsomnia de Christopher Nolan
Article suivantLes sorties cinéma du 29 janvier
Amoureux du cinéma. À la recherche de films de qualités en tout genre,qu'importe la catégorie dans laquelle il faut le ranger. Le cinéma est selon moi un art qui peut changer notre vision du monde ou du moins nous faire voyager quelques heures. Fan notamment de JJ Abrams,Christopher Nolan, Edgar Wright,Fabrice Du Welz,Denis Villeneuve, Steven Spielberg,Alfred Hitchcock,Pascal Laugier, Brad Bird ,Guillermo Del Toro, Tim Burton,Quentin Tarantino et Alexandre Bustillo et julien Maury notamment.Écrit aussi pour les sites Church of nowhere et Le quotidien du cinéma. Je m'occupe également des Sinistres Purges où j'essaie d'aborder avec humour un film que je trouve personnellement mauvais tout en essayant de rester le plus objectif possible :)

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici