Pearl de Ti West

Date de sortie 16/09/2022 Au cinéma USA
Durée (01h42)

Titre original Pearl
Réalisé par Ti West
Avec Mia Goth , David Corenswet , Tandi Wright , Matthew Sunderland , Emma Jenkins-Purro , Alistair Sewell
Genre Horreur, Thriller, Mystère
Nationalité États-Unis
Musique Tyler Bates & Tim Williams

 

 

Quand la folie l’emporte

 

Synopsis

Piégée dans la ferme isolée de sa famille, Pearl doit s’occuper de son père malade sous le regard autoritaire de sa mère dévote. Désireuse de mener une vie glamour comme elle l’a vu dans les films, Pearl voit ses ambitions limitées… ce qu’elle n’apprécie pas du tout !

Sortie tardivement chez nous, le film X de Ti West avait conquis la critique hommage aux slashers des années 70, ou un groupe de jeunes se rendait dans une ferme afin de tourner un film pornographique. Mais les fermiers qui résidaient dans cette ferme se révélaient être de véritables psychopathes assoiffées de sang, tuant le groupe petit à petit. Pour Ti West avec X comme point de départ, il décide de faire une trilogie avec Pearl puis MaXXine, qui lui sortira cette année même si l’on, n’a pas de date précise. Pour ce qui est de Pearl, Ti West revient sur les origines de Pearl la vieille psychopathe de X, ainsi, on découvre qu’elle est folle depuis son plus jeune âge. C’est Mia Goth qui interprète Pearl, elle l’interprétait déjà dans X cette vieille femme effrayante, elle jouait aussi Maxine unique survivante du film d’ailleurs. Le film MaXXine qui sortira cette année sera la suite directe de X, ou l’on suivra l’ascension de la jeune femme à Hollywood …ou pas. Pearl, qui revient sur les origines de la vieille dame, nous permet de comprendre beaucoup de choses, comme l’identité de Howard son mari qui au final n’était pas fou…du moins au début. Ce préquel de X, est loin du film original est le personnage de Mia Goth est inquiétant car très bien écrit. Sam Levinson et Ashley Levinson sont toujours à la production du film, ainsi que Mia Goth personnage principal du film qui tient l’un des rôles, les plus important de sa carrière.

En 1918, lorsque la Première Guerre mondiale, Pearl vit dans une ferme avec ses parents, elle attend que son mari Howard rentre du combat. Son père est malade, il est en siège roulant, elle doit lui donner à manger, et  le changer également. Sa mère est autoritaire, peut-être un peu trop et elle voit ses sorties limitées, mais la jeune femme a des rêves comme danser et faire carrière en Europe. Lorsque elle doit sortir en ville, pour aller chercher des médicaments, elle en profite pour se faire une séance de cinéma, dans cette ville en proie à une pandémie. Après la séance, elle rencontre le projectionniste du film, avec qui elle sympathise. Cependant, la mère de Pearl, sait que cette dernière n’est pas normale et qu’elle fait des choses, qui ne lui plaise guère. Les jours suivant elle rencontre à plusieurs reprises le projectionniste, dont elle se rapproche de plus en plus. Elle attend avec impatience, le jour où elle doit passer une audition de danse, dont sa meilleure amie lui a parler et qui participe aussi.

Mais au fil des jours, la mère de Pearl l’oppresse de plus en plus, poussant la jeune femme à commettre l’irréparable et faisant surgir sa véritable nature. Pearl sait qu’elle n’est pas comme les autres, et ceux qui s’aventurent, chez elle connaîtront désormais un destin funeste. C’est grâce à ce long-métrage, que l’on connaît donc les origines de Pearl ou cette folie était enfoui en elle depuis longtemps, et sa mère autoritaire n’a fait que sortir ce monstre en elle. Chaque plan du film de Ti West est important, et le film s’ouvre de façon théâtrale avec les portes de la grange qui s’ouvrent donnant sur la maison. Une vue de la maison, premier plan qu’on voyait dans le film X de Ti West. La mise en scène de Ti West est un hommage au vieux cinéma, et on le remarque au début du film et particulièrement au générique de fin. La musique est également un hommage, elle est quasi omniprésente et accompagne chaque scène donnant au film un aspect vraiment unique.

 

On ressent beaucoup de passion, dans l’écriture de Ti West, mais Mia Goth est également à l’écriture du long-métrage. L’interprète de Pearl est très impliqué dans le projet, car en plus d’être à l’écriture, elle est aussi à la production du film. Ici, l’écriture ne s’intéresse qu’au personnage de Pearl, une jeune femme qui est prisonnière d’une certaine manière chez elle, attendant le retour de son bien-aimé. Sa mère est autoritaire, elle est toujours sur son dos, mais la jeune femme rêve de partir, elle a des rêves qu’elle souhaite accomplir. Mais la jeune femme est habitée par la violence, et cette dernière ne tardera pas à sortir. On voit déjà au début une partie de cette folie, quand elle empale une oie avec une fourche, et le donne à manger au crocodile. On voit cette folie monter crescendo, au fur et à mesure, certaines séquences sont malsaines ce qui représente très bien la folie qui habite la jeune femme. Parmi cette mise en scène parfois théâtrale, Ti West sait très bien y inclure l’horreur. On a quelque scène gore, ou Pearl tue à coup de fourche ou de hache, mais les séquences gores sont peu présente, car c’est surtout à la psychologie du personnage que le film s’intéresse.

Le film aborde la folie, ou l’évolution du personnage est intéressante, un film qui permet de découvrir Howard, le vieux tueur qui accompagnait Pearl dans X. On se demandera comment Howard est devenu fou, alors que quand on le découvre, il revient de la guerre et semble sain d’esprit. On supposera donc que Pearl l’a conduit, a cette folie meurtrière. Il y a de la maîtrise dans l’écriture, de ce personnage complexe, mais aussi dans les détails de chaque plan qui révèle un peu plus la folie de cette jeune femme. Mia Goth est sensationnelle, elle est très inquiétante et met bien mal à l’aise, dans de nombreuses séquences. David Corenswet interprète le projectionniste, dont Pearl tombe sous le charme. Tandi Wright joue Ruth la mère de Pearl, Emma Jenkins-Purro quant à elle joue Mitsy l’amie de Pearl. On saluera la musique de Tyler Bates et Tim Williams, qui joue un rôle très important dans le film. Pearl nous laissera, avec le sourire inquiétant de cette jeune femme habité par la folie. C’est un film à voir, et ce n’est pas Martin Scorcese qui vous dira le contraire, car il a été conquis par le film. Bien différent de X, ce préquel aborde la folie de manière différente, un film de Ti West dont on ne peut passer à côté.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :