Date de sortie 22/12/2023 Au cinéma
Durée(02h11)
Titre original Saltburn
Réalisé par Emerald Fennell
Avec Barry Keoghan , Jacob Elordi , Rosamund Pike , Richard E. Grant , Alison Oliver , Archie Madekwe , Carey Mulligan , Paul Rhys , Ewan Mitchell , Reece Shearsmith , Dorothy Atkinson , Shaun Dooley , Sadie Soverall …
Genre Drame, Comédie, Thriller
Nationalité États-Unis

Synopsis

Luttant pour trouver sa place à l’Université d’Oxford, l’étudiant Oliver Quick se retrouve entraîné dans le monde du charmant et aristocratique Felix Catton, qui l’invite à Saltburn, le vaste domaine de sa famille excentrique, pour un été inoubliable.

Si Saltburn a connu une sortie dans les salles aux Etats-Unis ce n’est pas le cas partout, en France le film est disponible sur Prime Vidéo. Mais on ne va pas se plaindre, car on aurait manqué quelque chose sans avoir de distribution. A la réalisation de ce film Emerald Fennell, qui nous avait livré le très réussi Promising Young Woman en 2022 avec Carey Mulligan qu’on retrouve d’ailleurs aussi dans Saltburn mais dans un rôle moins important. Au casting Barry Keoghan et Jacob Elordi deux comédiens qui commencent a faire leur marque, Jacob Elordi sera a l’affiche du nouveau Sofia Coppola ce mois-ci, puis Barry Keoghan quant à lui a des rôles prometteurs qui l’attendent dont celui du Joker chez Matt Reeves. Il faut admettre que Saltburn est tout de même le film auquel on ne s’attendait pas en cette fin d’année, puis Amazon n’a pas vraiment fait de pub pour le film voire même pas du tout. Le film raconte l’histoire de deux jeunes hommes a la prestigieuse université d’Oxford, Félix est un jeune homme riche et séduisant et il propose a Oliver de venir vivre a Saltburn sa grande demeure. C’est en s’installant là-bas que Oliver va semé le trouble, au sein de cette richissime famille. C’est lentement qu’on découvre le personnage d’Oliver, qui se révèle bien plus toxique qu’il n’y paraît.

Oliver Quick est un jeune homme qui entre a Oxford la prestigieuse université, s’il a du mal a s’intégrer il arrive tout de même a se faire un ami qui se prend pour un génie. Il aperçoit alors Félix un jeune homme riche et séduisant qui a toutes les filles qu’il veut. Les deux jeunes hommes finissent par se rencontrer alors que le vélo de Félix a crevé, et il est retard pour un cours. Oliver lui propose de prêter son vélo pour qu’il puisse se rendre a son cours. Plus tard dans la soirée pour le remercier Félix invite Oliver a boire un verre avec ses amis. C’est à partir de là que Félix et Oliver deviennent des amis, ou Oliver lui confie que ses parents sont des accros a la drogue, et que son enfance ne fut pas facile étant plus jeune. À la fin des examens Félix propose a Oliver de venir vivre a Saltburn, la grande demeure ou il vit avec ses parents et ses soeurs dont Farleigh un ami de Félix.

Félix a réservé une chambre pour Oliver, mais la venue de d’Oliver dans la demeure attise la jalousie de Farleigh. Oliver commence alors a séduire Venetia l’une des soeurs de Félix et Farleigh les surprend. Peu a peu Oliver commence a semer le trouble au sein de cette famille, quand Félix apprend que Oliver lui a menti sur quelque chose leur relation s’aggrave. Si Félix lui demande de quitter les lieux, Oliver n’en a pas fini avec cette famille et ne quittera pas Félix si facilement. Saltburn est une expérience cinématographique particulière, surtout quand on découvre le personnage d’Oliver qu’on tente de décrypter dès le début du film. Emerald Fennell nous avait prouvé son talent dans la mise en scène, avec son film précédent film et le prouve une fois de plus avec un sujet totalement différent. Si le film fait parfois sourire avec ce ton particulier, le long-métrage est surtout dérangeant grâce au personnage d’Oliver qui représente une menace plus qu’autre chose.

On retrouve la maîtrise de l’écriture d’Emerald Fennell, qui avait su nous surprendre dans Promising Young Woman, avec Saltburn on suit un jeune homme qui se révèle inquiétant. C’est dans le traitement du personnage d’Oliver que le long-métrage brille le plus, car l’écriture reste discrète sur ce qu’est vraiment le jeune homme. Mais on sait qu’il y a quelque chose qui ne va pas, les soupçons se confirment quand Oliver vient habiter a Saltburn la demeure ou vit Félix et sa famille. Le jeune homme est traité comme un membre de la famille, qui a limite plus d’importance que les autres enfants de la famille si bien qu’on lui organise un anniversaire. Petit a petit le film scrute l’esprit tordu de ce jeune homme, qui compte bien plus que s’intégrer dans cette famille.

De l’autre côté nous avons Félix jeune homme riche et séduisant, qui semble assez fragile. Si Oliver ne veut pas l’admettre, il a une réelle attirance pour Félix, car si Oliver ressent une attirance pour ce dernier ils sont totalement opposés. Félix possède un tempérament calme, tandis que Oliver est tordu et malsain. Afin de mieux comprendre l’esprit tordu de ce personnage, il y a des images assez dérangeantes qui confirment ce que l’on en pense. On apprécie plus Félix, car il est vraiment différent et ne renvoi pas d’image d’inquiétude car il n’y a pas de quoi. Le récit évolue avec ces personnages perdus comme Félix, qui s’aperçoit qu’il ne connaît pas si bien Oliver que ça. Barry Keoghan est stupéfiant, dans le rôle d’Oliver, Jacob Elordi joue Félix. Rosamund Pike joue la mère de Félix, Archie Madekwe joue Farleigh. Alison Oliver interprète quant à elle Venetia. Saltburn est un film surprenant, inattendu et sacrément tordu.

Bande annonce


Article précédentVermines de Sébastien Vaniček
Article suivantLOVE LIES BLEEDING Bande Annonce VF
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici