Sortie : 2006, 25 mai 2023 en physique
Durée : 1h31 
Genre : Epouvante/horreur 
De Lucky McKee 
Avec  Lauren Birkell, Agnes Bruckner, Jane Gilchrist, Bruce Campbell, Patricia Clarkson

 

 

 

Dans les bois, la bête rôde, le mal se cache derrière les arbres comme dans les contes de fées. Les figures du conte ne cessent de traverser le temps. La forêt et ses caractéristiques magiques sont toujours représentées de nos jours. Cet archétype de la forêt enchantée ou magique se retrouve par exemple dans Le Village de M Night Shyamalan dans lequel les bois renferment des créatures qui terrorisent une communauté isolée.

 

Avec The Woods, de Lucky McKee, les bois renferment un mystère qui contamine le quotidien d’un pensionnat pour jeunes filles proche d’une forêt. On y suit les pérégrinations d’une nouvelle pensionnaire, Heather, qui va faire face à l’ordre de l’institution enseignante et au mystère du lieu.

Dès son arrivée la battisse semble hantée par quelque chose. L’aura fantaisiste enveloppe déjà le film et plonge le spectateur dans un conte qui mélange film d’adolescent et horreur viscérale.

Cet enchaînement de plans d’arbres accompagné d’une musique très douce nous plonge dans un climat rassurant pourtant brisé par l’apparition en surimpression de l’oreille d’Heather qui perçoit des chuchotements alors qu’elle dort. Des flashs backs se succèdent et nous arrivons ensuite dans la voiture avec le visage de la jeune adolescente derrière la vitre où l’on aperçoit dans un reflet le défilement des arbres. Le lieu cache quelque chose de menaçant.

 

C’est cette géographie fantasmagorique que convoque le cinéaste avec cette introduction et qu’il ne cessera de développer pendant tout le film. Le lieu, l’espace, est indissociable du ressort magique. Tout se construit autour du rapport qu’entretien Heather avec le pensionnat et la forêt. Lucky McKee s’inscrit dans la démarche d’Argento qui avait réussi à maîtriser avec une grande réussite cette approche dans son Suspiria en réinventant le conte avec les codes du Giallo. Et The Woods s’inspire de Suspiria avec cette histoire d’un groupe de sorcières qui opèrent secrètement dans un lieu donné. Lucky McKee revient vers les origines païenne des sorcières en faisant prendre place le film dans des bois magiques et dangereux.

The Woods est donc un film qui s’inscrit dans une démarche de renouveau du fantastique dans le cinéma du début des années 2000 tout en reprenant des codes et approches très ancrées dans le conte classique.

 

Le film est ressorti chez BQHL le 25 mai 2023 en Blu-ray et DVD accompagné par une présentation du film par le journaliste Stéphane Moïssakis. 


LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici