Date de sortie 31/05/2023 Au cinéma
Durée(02h20)
Titre original Spider-Man: Across the Spider-Verse
Réalisé par Joaquim Dos Santos , Justin K. Thompson , Kemp Powers
Avec Shameik Moore , Hailee Steinfeld , Jake Johnson , Oscar Isaac , Issa Rae , Daniel Kaluuya , Jason Schwartzman , Brian Tyree Henry , Lauren Vélez , Greta Lee , Rachel Dratch , Jorma Taccone , Shea Whigham
Genre Animation, Super-héros
Nationalité États-Unis
Musique Daniel Pemberton

 

Synopsis

Après avoir retrouvé Gwen Stacy, Spider-Man, le sympathique héros originaire de Brooklyn, est catapulté à travers le Multivers, où il rencontre une équipe de Spider-Héros chargée d’en protéger l’existence. Mais lorsque les héros s’opposent sur la façon de gérer une nouvelle menace, Miles se retrouve confronté à eux et doit redéfinir ce que signifie être un héros afin de sauver les personnes qu’il aime le plus.

S’il y avait bien un film d’animation à retenir en 2023, c’est Spider-man Across the Spider-Verse, puis au vu du succès de Spider-man New Génération ce dernier ne pouvait qu’être réussi. Pour cette suite les réalisateurs changent, mais ils sont toujours trois. On y retrouve tout d’abord Joaquim Dos Santos, Kemp Powers et Justin Thompson. Kemp Powers a été co-réalisateur du film Soul, Joaquim Dos Santos est à l’origine de quelques courts-métrages, quant à Justin Thompson il en est à sa première réalisation. S’atteler à un projet tel que Spider-Man est une lourde tâche, car quand on voit la qualité du premier comment faire mieux ou parvenir à être au même niveau ? Ce qui est sûr c’est que les deux films parviennent à faire mieux que Marvel et son univers avec Tom Holland, car avec cette suite ils arrivent à traiter mieux le multivers. Alors il faut suivre le film et ne pas en perdre une miette, car c’est assez complexe mais c’est ce qui rend le tout intéressant. Miles Morales est encore au coeur du récit, ou ce dernier évolue au milieu de ce multivers.

Le capitaine de la police ignore encore que sa fille Gwen est Spider-Woman, il tient cette dernière responsable pour la mort de Spider-man et veut l’arrêter à tout prix. C’est lors d’une intervention que Spider-woman débarque ou elle affronte une autre version du vautour, venant d’une autre dimension. Après cette confrontation Georges braque son arme sur Spider-woman, elle retire alors son masque pour révéler son identité à son père qui est surpris. Malgré le fait que ce soit sa fille, il n’a pas d’autre choix que de vouloir l’arrêter même s’il s’agit de sa propre fille. C’est dans l’univers terre-1610 qu’on retrouve Miles Morales, qui dans une supérette tombe sur la tache, il tient Miles responsable de son état car lors de l’accident lors de l’explosion du collisionneur les portails ont imprégné son corps.

Peu à peu ce dernier va apprendre de ses capacités comme la possibilité de voyager à travers les différents univers. C’est alors que Gwen est de retour à Brooklyn dans la terre-1610 où elle tente de renouer son amitié avec Miles. Cette dernière pourtant semble cacher des choses, il décide alors de la suivre quand cette dernière emprunte un portail qui l’a conduit vers terre-50101. Miles fait alors équipe avec Gwen et les autres héros dont un Spider-man local, Miles fera ainsi des choix et fera des découvertes sur le futur dont l’éventuelle mort de son père. Tout va très vite dans cette suite, et le multivers et traité d’une très bonne manière, le film passe d’un univers à un autre avec beaucoup de dynamisme. Dans l’animation on est toujours dans de la haute maîtrise, un peu différent du précédent mais le rendu est impressionnant. Le changement de réalisateurs n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire car ils savent quelle direction prendre et conserve la recette qui a fait le succès du premier. Tout s’enchaîne tellement vite, qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Au scénario Phil Lord est de retour ou il s’accompagne de Christopher Miller cette fois-ci, les deux hommes ont souvent travaillé sur des scénarios et des réalisations comme La grande aventure Lego. Alors que Miller n’était pas sur le film précédent, le voici impliqué dans cette suite. Un développement des personnages qui prend beaucoup d’intérêt surtout concernant Miles et Gwen ou leurs personnages évoluent. Gwen révèlera sa véritable identité à son père, quant à Miles il devra faire face à son futur. C’est aussi concernant le multivers que tout est maîtrisé, car les scénaristes parviennent à rendre le tout cohérent ce qui n’est pas évident pourtant. Ils arrivent à maîtriser le mélange de tous ces univers, dans lesquels les personnages se trouvent. L’humour est bien présent mais aussi l’émotion quelquefois, au casting les voix VO de : Shameik Moore, Hailee Steinfield, Oscar Isaac, Daniel Kalluya et Jake Johnson. Pour les voix françaises on y retrouve : Stephane Bak et Mathieu Kassovitz ainsi que Shirine Boutella. Spider-Man Across The Spider-Verse est probablement le meilleur film d’animation de 2023, dirigé par des réalisateurs très talentueux et des scénaristes investis.

Bande annonce


Article précédentSilent Hill : les adaptations ciné par Christophe Gans et MJ Bassett
Article suivantPriscilla de Sofia Coppola
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici