Tamara – 2016

Tamara est un film français sorti dans nos salles le 26 Octobre 2016. Réalisé par Alexandre Castagnetti, nous y retrouvons notamment Rayane Bensetti, Héloïse Martin, Sylvie Testud ou encore Cyril Gueï. Ce film est une adaptation de la bade-dessinée éponyme de Zidrou et Darasse. Il a eu droit à une suite sortie il y a peu dans les salles de cinéma. Mais que vaut réellement ce long-métrage?

De quoi ça parle ?

Tamara est une jeune adolescente de 16 ans complexée par ses rondeurs. Avec sa meilleure amie, elles vont chacune choisir un garçon avec qui sortir. Le hasard fait que Tamara tombe sur Diego, le beau-gosse du lycée. Coachée par sa petite-demi-soeur, Tamara va alors tenter de séduire son prince charmant.

Et ça vaut quoi ?

Ce teen-feel-good movie est relativement moyen. Pas génial, il n’est néanmoins pas la purge que laissaient présager affiches, bandes-annonces et résumés. Tout n’est pas à jeter, mais tout n’est pas non plus à prendre. La scène d’introduction, par exemple, est relativement intéressante. Alors que Tamara exécute une chorégraphie, suivie de son lycée, le réalisateur a rajouté des effets d’animations rappelant les procédés utilisés en bande-dessinée. Ces éléments donnent un effet de mouvement, de couleur, mais également le ton du film. Coloré, le film est une adaptation de BD, et c’est ce que l’on voit dans cette scène, qui montre cela plutôt bien et élégamment. Mais passée cette scène, l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard.Très simple, vue et revue, on s’ennuie assez vite. Les 45 premières minutes, notamment, sont remplies de clichés et sont cousues de fil blanc : Tamara va tout faire pour séduire Diego qui est lui-même secrètement (enfin, bof, on le voit venir à des kilomètres) amoureux de la jeune fille. Jusqu’ici, vu et revu. Ensuite, on se demande comment le film va évoluer (il reste encore une heure). Malheureusement quinze minutes plus tard, on revient sur des clichés. ALERTE SPOILER dans les deux prochaines lignes : Oh mon Dieu, Diego trompe Tamara avec la pimbèche du lycée, donc elle va vouloir faire de même, mais en fait il l’a pas trompé, mais heureusement elle non plus, alors ils se re-aiment. Fin. Oui, réchauffé, n’est-ce pas?

Si l’histoire des adolescents n’est pas géniale, l’intrigue de fond entre la mère de Tamara et son beau-père est sympathique. On finit finalement pas plus s’intéresser à leur histoire qu’à celle de la lycéenne… Côté casting, rien à signaler. Les acteurs tiennent leurs rôles, sont sympathiques, attachants, mais pas non plus transcendants. On s’y attache, ils jouent juste, et pour ce genre de films on ne leur en demande pas d’avantage. Néanmoins, j’ai eu pour ma part quelques « problèmes » avec le personnage de Tamara. En effet, je la trouve détestable durant les 30 premières minutes, puis on s’attache ensuite à elle. Mais c’est bien la première dois qu’un personnage principal semble avoir autant de défauts : exécrable avec sa mère durant la première partie du film, narcissique jusqu’au bout (car, oui, seuls les problèmes de Tamara intéressent Tamara), elle est en fait une caricature de l’adolescente moderne, ici portée en héroïne. Je ne saurai expliquer pourquoi, mais j’ai eu beaucoup de mal avec ce personnage. Quant à l’humour du film, il est bien souvent gras, fait bien souvent flop, autant que le personnage interprété par Jimmy Labeeu.

Que dire sur ce film? Bien que décevant sur beaucoup de points, mis en valeur ci-dessus, il n’en reste pas moins sympathique. Les personnages attachants rendent ce teen-feel-gool movie agréable à regarder, malgré les innombrables clichés qui y sont développés. Ni bon, ni mauvais.

David Besingrand
David, 21 ans, à l'accent chantant du sud, libraire en devenir. Mes goûts cinématographiques sont variés, je ne déteste aucun genre. Cinévore, sérivore, ouvert à toutes critiques, mais avis tranché. Au niveau séries, je suis vraiment accro à Grimm, Orange is the new black, How to get away with murder, Friends, HIMYM, et bien d'autre encore. Je lis enfin de plus en plus d'ouvrages à propos du cinéma, de films et de cinéastes. Certains avis à propos de ces livres sont disponibles sur ce site.

Laisser un commentaire