The Accountant

016798-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

L’histoire de Christian Wolff, un expert-comptable dans le civil qui est en réalité à la solde de la mafia.
Petit génie des mathématiques, Christian Wolff est plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde. Lorsque la brigade anti-criminalité du ministère des Finances s’intéresse d’un peu trop près à ses affaires, Christian cherche à faire diversion : il accepte de vérifier les comptes d’une entreprise de robotique ayant pignon sur rue. Problème : la comptable de la société a décelé un détournement de fonds de plusieurs millions de dollars. Tandis que Christian épluche les comptes et découvre les rouages de l’escroquerie, les cadavres s’accumulent… De: Gavin O Connor Avec: Ben Affleck, Anna Kendrick, Rhys Ifan, Cynthia Addai Robinson, John Bernthal, John Lithgow Genre: Action, Thriller Durée: 2h10

19813551

Voilà un film que je ne m’attendais absolument pas a aimé autant que je l’ai aimé, il avait tout d’un thriller à la Jason Bourne un film qui se regarde sans plus, mais non avec M.Wolff ou The accountant dans sa version originale titre bien meilleur selon moi, avec M. Wolff Gavin O Connor a qui l’on doit des films comme Jane got a gun ou l’excellent Warrior. M.Wolff se pose là sans que l’on en attendent quelque chose le film captive dès son début, traité de manière sérieuse et ne fait pas de scènes d’actions invraissemblables, l’action est froide, dure, posée, brutale et c’est un excellent point. Dans son côté thriller espionnage je ne pouvais par moment regretter que nous n’ayons jamais eu de cela dans les films Hitman, s’ils avaient reprit les codes que prend Gavin O Connor avec ce film ils s’en seraient tirés avec succès mais c’était visiblement trop demandé. On le sait je n’aime pas les films d’actions pour l’action, si elle complète une bonne histoire je l’accepte mais si l’histoire n’est qu’un prétexte à l’action alors je décroche totalement. Je fus rassuré de voir qu’avec ce film ce n’est absolument pas le cas et il fait curieusement parti des meilleurs films que j’ai vu cette année comme quoi on ne peut pas se fier toujours à une bande annonce et que de belles surprises peuvent aussi arriver.

ben-affleck-anna-kendrick-dazzle-at-the-accountant-premiereLe film est particulièrement réussi surtout parce qu’il se base sur un personnage et n’en décroche pas de ce personnage il revient sur son enfance, son syndrome d’asperger, qui ait une forme d’autisme prononcé et qui fait de créer des liens sociaux avec les gens lui aient compliqués, ainsi que de comprendre les émotions, les réactions des gens ce qui donnent des scènes parfois décalées et qui amènent une touche d’humour. Son point fort est d’analyser des chiffres et de les comprendre sur le coup, c’est un génie des maths et du coup son traitement qui est très bien développé a été attribué à Ben Affleck acteur charismatique que j’ai toujours apprécié mais que les gens détestaient en ne gardant que comme référence son personnage Daredevil, et qui n’a réellement commencé qu’à être apprécié quand il a commencé à réaliser The Town ou Argo. Depuis les gens l’ont finalement redécouvert et il a été longtemps bashé quand on apprenait qu’il deviendrait le futur Batman, je l’ai pour ma part toujours défendu et trouvé qu’il serait brillant. Il l’a été. Pour moi il est devenu le Batman et pour ce film, avec un personnage aussi froid Ben Affleck montre qu’il est un immense comédien, son interprétation est forte, digne du monsieur et force l’admiration, c’est à ce jour l’un de ses meilleurs rôles. Il joue à la perfection tous les tics du personnage et a apprit depuis l’enfance à s’adapter au monde dur dans lequel nous vivons tous par un entrainement poussé de son père militaire qui voulait que son fils ne soit pas utilisé à la moquerie moi soit capable de se défendre et de ne jamais se sentir inférieur, ce qui donne l’homme qu’il est dans le film. Le scénario est juste parfait, très travaillé, revient sur 3 ou 4 personnages à l’aide de flashbacks afin de faire avancer l’histoire. Tous sont très bien amené mais j’y reviendrai sur les acteurs et leurs personnages.

 

 

ben_affleck_batman

Pour revenir à Ben Affleck et ses meilleurs rôles je parlais de son interprétation du Batman qui surclasse à mon gout toutes les autres et souvent on me reproche la qualité des films, alors je voulais faire une parenthèse la dessus.

Je défendrai toujours Batman V Superman car je trouve que son scénario et d’une grande richesse comparé à bien des films de super héros, film qui a amené de la dramaturgie, qui traite tous ses sujets au sérieux et doit en plus parler des personnages à venir dans son univers, c’était un pari risqué auquel ils ont pour moi fait un quasi sans faute.

Et je trouve que ce nouveau Batman plus violent, qui n’a plus rien à se raccrocher au monde auquel il vit, cette vision du personnage est pour moi celle qui correspond le plus à l’image que je me fais de lui. Et j’adore les multiples costumes qu’il a donc celui dans le désert que je trouve sublime preuve à l’appui.

Les scènes d’action ou il est mit en avant sont pour moi dingue voir vers la fin du film au moment de sauver la mère de Superman ce passage est fou pour moi.

Bruce Wayne est moins traité dans le film, mais le riche playboy fait quand meme parlé de lui lors d’une soirée venu en sublime voiture et montre un physique imposant et une répartie sans fin. D’ailleurs tout le début du film revenant sur son passé est pour moi majestueux.

K72A3699.dng

D’ailleurs le personnage que vous voyez au dessus interprété par l’acteur JK Simmons n’est autre qu’un des personnages que l’on suit dans M.Wolff de manière secondaire mais qui est tout aussi intéréssant. Cet acteur sera le commissaire Jim Gordon pour le futur Justice League ou le batman solo qui devrait sortir en 2018 et qui aurait pour scénariste et réalisateur que notre Ben Affleck international qui jouera la sur toutes les cartes. On lui souhaite toute notre chance et quand on sait sa filmographie et son prochain film à venir: Ils vivent la nuit qui est une énorme attente pour moi. Je n’ai pas de doute qu’il fera un excellent travail. accountant-header

Anna Kendrick qui joue la petite amie à défendre est un rôle auquel cette actrice est habitué car on ne lui propose presque que ça des personnages un peu niais qui vont être embarqué dans de sales histoires contre leur gré vous avez pu la voir dans The Voices ou Twilight..

cynthia-addai-robinson-at-david-roth-photoshoot_1

Nous avons ensuite Cynthia Addai Robinson, divine actrice et quand le film commença et qu’elle apparut dans ma tête en plus de me mettre un film qui se déroulait au mieux on me met une actrice noire sublime et on sait que je suis très attiré par les filles de couleurs mais la en plus d’être sublime à regarder elle joue très bien donc rien à en redire, pour conclure il est indispensable avec une année ben triste qui se termine en cinéma et un été pauvre de retrouver des films d’une qualité aussi grande, M. Wolff n’a pas de défaut tout est magnifiquement éxécuté, musique, photographie, montage, jeux d’acteurs..  on ne peut que savourer le moment présent. Foncez !.

 

 

 

1

xavier dc

Une passion depuis tout petit, qui a grandi avec les films de De Funès et Bourvil que ma grand-mère me faisait découvrir. J’ai toujours aimé cet univers... Leonardo Dicaprio ou Tom Hanks ont contribué à me faire rêver année après année. J’ai écrit au lycée un court-métrage dans le cadre de l'option "audio-visuel", puis on s’est attelé à le réaliser. Je suis passé par la caméra - devant ou derrière, du casque-son à la perche. Toutes les étapes étaient plaisantes à faire et cela a confirmé que je voulais continuer dans cet univers car c’est le mien tout simplement, c’est la ou je me sens bien. Le futur je ne le vois que dans le cinéma. J’ai toujours voulu être acteur, quand je vois un film, il y a toujours un rôle ou je me dis : "tiens, j’aurais aimé être ce personnage !" Ce sont bizarrement rarement les 1er rôles que je trouve les plus intéressants. J’ai écris un scénario pour un jour, si je perce, pouvoir le réaliser... après avoir passé quelques années à apprendre avant bien évidement ! J'ai tourné dans un court métrage du réalisateur Florian Hessique qui avait pour titre "je ne dirai plus jamais je t'aime" dont la photo est d'ailleurs tirée. J'ai figuré dans la web série"Germains germaines" dont les réalisateurs sont maintenant des amis... Et je suis preneur de tous projets ! Le cinéma, il n’y a pas une journée sans que j’en parle ; ça fait tout simplement partie de moi ! une citation de Marin Scorcese m'aide à avancer chaque jour "Je faisais mon chemin mais le cinéma était une obsession".

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :