Aller à la barre d’outils

The Good Criminal, de Mark Williams

 

Date de sortie : 14 octobre 2020 (1h 39min)
Réalisateur : Mark Williams
Acteurs principaux : Liam Neeson, Kate Walsh, Jeffrey Donovan, Jai Courtney
Genre : Thriller, action
Nationalité : Américain
Compositeur : Mark Isham

Une romance qui aurait mérité davantage de travail

Fidèle à lui-même quand il s’agit de casser la figure à tous ceux qui essaient de s’en prendre à ses proches, Liam Neeson (Les Veuves, Sang Froid, Men in Black International) tourne dans un énième thriller action dans lequel il campe le rôle de Tom, un cambrioleur de banques décidant de se ranger et de négocier une remise de peine avec le FBI, qui n’a jamais pu lui mettre la main dessus. Ayant rencontré Annie, sous les traits de Kate Walsh (Grey’s Anatomy, The Secret Man : Mark Felt), il souhaite mener une vie tranquille dépourvue de toute culpabilité par rapport à son passé. S’ensuit alors une véritable machination visant à l’inculper pour meurtre et récupérer les neuf millions de dollars qu’il comptait remettre aux autorités.

Comment se débrouille-t-il pour toujours se fourrer dans de pareilles situations…
Liam Neeson, le Chuck Norris des temps modernes !

Jai Courtney (Divergente, Terminator Genisys, Suicide Squad) et Anthony Ramos (A Star is Born, Godzilla 2 Roi des Monstres, Hamilton) constituent quant à eux un duo relativement convenu, avec le gentil qui accepte de magouiller mais pas trop, et le méchant prêt à tuer pour se faire une jolie retraite. Derrière cet amas de clichés se trouve néanmoins une critique intéressante d’un système dans lequel les fédéraux gagnent peu par rapport aux risques qu’ils prennent, tandis que les avocats s’engraissent en prenant la défense de malfrats. Le niveau remonte heureusement avec l’agent Meyers, interprété par le charismatique Jeffrey Donovan (Burn Notice, J. Edgar, Sicario), dont le background s’implante tellement bien à l’intrigue qu’il aurait mérité d’être approfondi.

Règle1 : toujours avoir un coup d’avance !
C’est qu’il a pris cher, le T-1000…

Même le personnage de Robert Patrick, revenu d’outre-tombe plus de vingt-cinq ans après Terminator 2 et sa chute de carrière due à son rôle nanardesque dans l’adaptation du jeu vidéo Double Dragon, arrive à imposer une certaine posture. S’il est loin d’être le meilleur film du genre dans lequel officie Liam Neeson, The Good Criminal tire son épingle du jeu grâce à des rebondissements qui peuvent surprendre. Des morts semblant prévisibles ne surviennent pas nécessairement et le scénario parvient à prendre une tournure intéressante, entre bombes fait maison et final relativement propre. Un film qui fait le job !

Emmanuel Delextrat

Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :