Date de sortie 24/01/2024 Au cinéma (01h43)
Titre original Anyone But You
Réalisé par Will Gluck
Avec Sydney Sweeney , Glen Powell , Alexandra Shipp , Michelle Hurd , I Bryan Brown , Darren Barnet , Hadley    Robinson , Dermot Mulroney , Rachel Griffiths , GaTa
Genre Romance, Comédie romantique
Nationalité États-Unis
Musique Christopher Stracey et Este Haim

 

Synopsis

Bea et Ben ont tout du couple parfait, mais après un premier rendez-vous idéal, un incident refroidit leur attirance réciproque jusqu’à leurs retrouvailles inattendues lors d’un mariage en Australie. Ils font alors ce que n’importe quel adulte mature ferait dans cette situation : prétendre être en couple.

.

Que pouvait-on espérer de cette énième comédie romantique ? Si le film de Will Gluck semble attirer les foules, il est pourtant peu ambitieux et peu intéressant car tout a déjà été fait. Surtout que ce sujet ou bien similaire a déjà été fait, donc c’est peu original. La présence de la charmante Sydney Sweeney relève un peu le niveau, mais c’est loin d’être la comédie de l’année. Will Gluck le réalisateur a qui l’on doit la comédie Sexe entre amis ou encore Pierre Lapin et Pierre Lapin 2 et Easy Girl livre son nouveau long-métrage cette année. C’est la rencontre entre Béa et Ben dans un Starbuck, une rencontre où ils se plaisent puis quand elle part en douce le matin après avoir passé la nuit ensemble elle le surprend à mal parlé sur elle et ils se détestent à présent. Pour le mariage de sa soeur où il est invité, ils doivent faire comme s’ils s’aimaient. A part quelques scènes drôles, c’est tellement peu original qu’on s’ennuie.

Béa se rend dans un Starbuck, et souhaite utiliser les toilettes, mais elle ne peut car elle doit consommer quelque chose mais il y a la queue et l’envie est pressante. C’est alors que Ben un bel homme, viens à son secours et fait mine de la connaître en lui commandant un café et ainsi elle peut accéder aux toilettes. Ben l’attend mais Béa est maladroite et mouille son pantalon qu’elle doit faire sécher avec le sèche main. Quand elle sort elle doit partir, mais ils se donnent rendez-vous, ils parlent longuement et Bea passe la soirée chez lui, sans avoir couché ensemble ils s’endorment l’un à côté de l’autre et Bea s’en va en douce et pour Ben c’est la déception. Alors qu’elle marche dans la rue, Bea regrette d’être partie et elle fait demi-tour elle surprend alors Ben qui parle en mal sur Bea, et elle part.

Quelques mois plus tard Ben se rend dans un bar, son amie va se marier avec la soeur de Bea et elle est aussi dans le bar. Leur rencontre se transforme en dispute, car désormais ils se détestent mais ils vont devoir prendre l’avion tous les deux pour se rendre au mariage qui a lieu en Australie. Une fois là-bas leurs disputent agacent tout le monde, ils décident alors de faire croire qu’ils sont ensemble mais il est parfois difficile d’être convaincant malgré le fait qu’ils ne s’aiment pas. Pourtant au fil des jours, ils commencent à se rapprocher, ils découvrent qu’ils ont de réels sentiments l’un pour l’autre. Tout sauf toi, est le genre de film typique ou l’on sait comment ça va se terminer, car c’est le schéma classique de la comédie romantique de base. Ce qui reste amusant ce sont les maladresses de Bea au début du film, alors on se dit que ça peut-être intéressant mais finalement le film laisse tomber ce côté-là, pour devenir ennuyeux.

C’est Will Gluck et Ilana Wolpert a l’écriture du scénario, mis à part quelques scènes amusantes on reste dans un scénario classique de comédie romantique, ils se détestent puis ils s’aimeront à la fin, donc rien de bien original. Ce schéma classique de la comédie romantique est pourtant, une recette qui fonctionne mais ça reste globalement ennuyeux. En effet le film ne tente jamais rien, il ne cesse de nous montrer ce qu’on a déjà pu voir dans le genre tant de fois, ça devient donc vite lassant. Sydney Sweeney et Glen Powell forment un duo parfois amusant, le casting est rejoint par GaTa, Alexandra Shipp, Hadley Robinson et Dermot Mulroney. Tout sauf toi, se regarde mais s’oublie aussi vite.

 

Bande annonce


Article précédentPolytechnique de Denis Villeneuve
Article suivantMillénium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de David Fincher
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici