Date de sortie 29/05/2013 Au cinéma
Durée (01h40)
Titre original The Hangover Part III
Réalisé par Todd Phillips
Avec Bradley Cooper , Ed Helms , Zach Galifianakis , Justin Bartha , Ken Jeong , John Goodman , Mike Epps , Jeffrey Tambor , Melissa McCarthy , Heather Graham , Sasha Barrese , Jamie Chung , Sondra Currie , Gillian Vigman , Oliver Cooper , Mike Vallely , Grant Holmquist , Oscar Torre , Jonny Coyne , Silvia Curiel , Jim Lau , Lela Loren , Harrison Forsyth , Roger Schueller , Jenny Ladner , Scott Anthony Leet , Tim Sitarz , Betty Murphy , Danny Le Boyer , Damion Poitier , Tiffany Tynes
Genre Comédie
Nationalité États-Unis
Musique Christopher Beck

 

Synopsis

Deux ans ont passé. Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Doug (Justin Bartha) mènent des existences tranquilles et heureuses. Ils ont fait disparaître leurs tatouages et se sont rachetés une conduite. Aux dernières nouvelles, Leslie Chow (Ken Jeong), qui attirait les catastrophes, a échoué dans une prison en Thaïlande : depuis qu’il n’est plus dans le secteur, nos trois lascars ont – presque – oublié leurs folles virées nocturnes à travers les quartiers sordides de Las Vegas, à moitié shootés, et le jour où ils se sont fait kidnapper, tirer dessus et prendre en chasse par une bande de dangereux dealers à Bangkok…

Le seul de la Meute à ne pas avoir trouvé son équilibre est Alan (Zach Galifianakis). Se cherchant toujours, la brebis galeuse du groupe a arrêté les médocs et donné libre cours à ses impulsions, ce qui, dans son cas, revient à ne reculer devant rien et à ne se fixer aucune limite… Jusqu’à ce qu’il traverse une crise douloureuse et qu’il se mette en quête du soutien dont il a besoin.

Et qui mieux que ses trois meilleurs copains pourraient l’aider à s’engager dans la bonne voie ? Cette fois, il n’y a pas de mariage, ni de fête d’enterrement de vie de garçon. Qu’est-ce-qui pourrait donc bien dégénérer ? Mais quand la Meute s’en mêle, il faut être prêt à tout ! Et pour boucler la boucle, la petite bande doit retourner là où tout a commencé : à Las Vegas…

Si Todd Phillipps veut faire bien en changeant la recette, de ce qui a fait le succès de Very Bad Trip on ne lui en voudra pas, car cette suite possède de bonnes choses mais hélas n’arrive pas à se hisser à ce qui faisait le succès des deux premiers films. En 2009 le succès de Very Bad Trip avait engendré une suite, c’était inévitable et pas mauvais où l’intrigue se dérouler à Bangkok. A l’annonce d’un troisième on pouvait vraiment craindre le pire, avec du recyclage et bien non ! En effet personne ne se marie … Enfin presque ! Dans l’intrigue principale comme personne ne se passe la bague au doigt, et bien donc pas d’enterrement de vie de garçon. Phil, Stu et Doug sont chargés de conduire Alan dans un centre pour soigner ses problèmes mentaux mais sur la route ils sont agressés par un certain Marshall qui souhaite retrouver Chow. Il charge donc la bande de le retrouver, et il enlève Doug qui leur sera rendu quand ils auront retrouvé Chow qui s’est échappé d’une prison en Thailande. En changeant la recette de ce qui a fait le succès des deux premiers films, Todd Phillips ne semble pas vraiment savoir vraiment où il va. Certaines situations fonctionnent, mais d’autres moins.

Chow s’est échappé d’une prison en Thailande, et il est temps pour lui de retrouver une vie normale et de retourner aux Etats-Unis. Quant à Alan son cas s’aggrave ce dernier a décapité une girafe qu’il transporter, dans une remorque avec sa voiture. Cet accident a produit un énorme carambolage sur une autoroute, le père d’Alan n’a plus la force de gérer les erreurs de son fils et il meurt d’une crise cardiaque. La famille et les amis d’Alan organisent une réunion et annoncent à Alan, qu’il va être conduit dans un centre afin de se faire soigner, évidemment il n’est pas d’accord mais il n’a pas le choix. Phil, Stu, Doug et Alan prennent donc la route, mais très vite les choses dégénèrent quand une voiture les pousse violemment, ils n’ont d’autre choix que d’arrêter le véhicule et un homme du nom de Marshall descend il n’est pas seul il est accompagné de l’autre Doug le noir celui du premier film.

Ce Marshall souhaite retrouver Chow, car ce dernier lui a volé son or que lui-même avait volé et il charge la meute de retrouvé Chow et il kidnappe Doug, mais là c’est le pote de la meute. Doug sera libéré quand ils auront l’or et Chow, mais comment retrouvé Chow qu’ils n’ont pas revu depuis bien longtemps. Ils arrivent à retrouver Chow grâce aux mails que ce dernier échange avec Alan, ils tentent de le droguer mais l’escroc à renifler la supercherie, alors la meute lui explique tout. Seulement Chow est toujours aussi vicieux et les choses, vont vite déraper. Very Bad Trip 3 est surtout un long-métrage, fait pour clôturer la trilogie mais en changeant la recette, hélas ce n’est pas forcément ce qu’il fallait car le scénario reste assez simple et manque de travail. Il y a des scènes drôles oui ! Ce sont surtout les séquences avec Alan les plus drôles, surtout quand il rencontre Cassie dans son magasin.

Pour l’écriture du film on retrouve Todd Phlipps et Craig Mazin, qui changent la recette pour clôturer tout ça, mais ça fonctionne moins et on s’en rend rapidement compte. C’est plaisant de revoir Phil, Stu et Alan cependant, l’histoire est peu inspirée trop simple ce qui ressemble a juste un prétexte pour dire « on change la recette pour finir » au final il aurait mieux en finir avec le deuxième film. Alors oui quelques scènes sont drôles, mais ça ne suffit et puis le personnage de Chow est insupportable alors qu’il était plutôt drôle dans les films précédents. Les nouveaux personnages restent peu développer comme Marshall, il y a des idées intéressantes même en matière de mise en scène ça reste peu inspiré. Bradley Cooper, Ed Helms et Zach Galifianakis livrent tout de même de bonnes prestations, également à l’affiche John Goodman, Ken Jeong, Melissa McCarthy et Heather Graham revient car le film revient là où tout a commencé c’est-à-dire à Las-Vegas. La scène post-générique, reste quant à elle drôle et rend hommage à la saga, pour finir avec le lendemain du mariage d’Alan. Pas totalement raté, mais convenu et fainéant Very Bad Trip 3 ne parvient jamais à se hisser au niveau des deux premiers films.

 

Bande annonce


Article précédentLes massacreurs de Brooklyn de John Flynt édition Blu Ray
Article suivantEn avril sur Netflix
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici