Résumé du film

Will est un orphelin vivant dans le quartier de South Boston. Le jeune homme a arrêté très tôt ses études alors que c’est un authentique génie. Vivant désormais entouré de sa bande de copains avec qui il passe son temps à écumer les bars, chercher les conflits et commettre des petits délits risquant de l’envoyer en prison, Will cache un passé sombre qu’il cherche à fuir. En se réfugiant dans les livres de mathématiques qu’ils lui permettent d’oublier son passé, Will est autodidacte qui s’intéresse aussi à la physique, chimie et médecine. Ce dernier refuse le brillant avenir qu’il pourrait avoir. C’est alors qu’un jour, son don en mathématique attire l’attention du professeur Lambeau, du Massachusetts Institue of Technology dans lequel Will travaille en tant qu’homme à tout faire.

Infos sur le film

Réalisé par Gus Van Sant
Avec Matt Damon, Ben Affleck, Minnie Driver, Casey Affleck
Genre : Drame
Nationalité : Américain
Durée du film : 2h05 environ

debut-will Un drame signé Gus Van Sant

Will Hunting est un projet qui a fait un bon bout de chemin avant d’être enfin finalisé. C’est l’acteur Matt Damon lui-même qui avait commencé à écrire le scénario pour un projet scolaire alors qu’il était encore étudiant à l’université d’Harvard. Le jeune homme décida d’arrêter ses études et partit à Los Angeles pour devenir acteur. Il y contacta son ami d’enfance, Ben Affleck afin de finir d’écrire le scénario du futur film. Le scénario fini, il fut acheté par la société de production Castle Rock. Le scénario resta dans leur tiroir pendant 3 ans. Pour voir si les dirigeants avaient lu leur script, Ben Affleck et Matt Damon s’amusaient à réinsérer dans leur script des inepties, convaincus que Castle Rock ne l’avait même pas lu. Ce sera finalement le réalisateur Kevin Smith, qui avait tourné avec Ben Affleck dans la comédie Chasing Amy, qui montra à la société Miramax le script. Le film pu alors se faire et fut un vrai succès commercial avec d’excellentes critiques qualifiant ce dernier de beau film intelligent et unique. C’est d’ailleurs grâce à Will Hunting que Matt Damon devint une véritable star mais aussi son ami Ben Affleck qui enchaina un gros film l’année suivante : Armageddon.

Anecdotes

-Le film a été tourné à Boston

-Le personnage de Sean Maguire est un mélange de la mère de Matt Damon et du père de Ben Affleck.

-Matt Damon était un étudiant de l’université d’Harvard.

-Matt Damon et Minnie Driver ont vraiment été en couple sur le tournage du film mais ce sont séparés quelques mois après.

-Le personnage de Skylar est basé sur l’ancienne petite amie de Matt Damon lorsqu’il était à Harvard.

-Le premier problème mathématique résolut par Will est en fait un exercice d’algèbre.

-Casey Affleck a improvisé la plupart des dialogues de son personnage. D’ailleurs, Robin Williams aussi a improvisé certaines de ses scènes notamment sa scène finale.

-Après la mort de l’acteur Robin Williams, plusieurs personnes ont rendu hommage à l’acteur en fleurissant le banc où fut tournée une des scènes du film.

bande Un jeune homme intelligent qui n’exploite pas son potentiel

Dès le début du film, nous avons une présentation de notre personnage principal. Will est un jeune orphelin vivant dans une maison délabrée dans les quartiers Sud de Boston. Agé de 20 ans, Will passe la plupart de son temps avec ses amis d’enfance à se battre, écumer les bars et à regarder la télévision. Hormis ses amis, Will rejette tout le monde. C’est un jeune homme très susceptible qui prend toutes les critiques à son égard comme des insultes. Derrière cet air arrogant et culotté se cache un jeune homme fragile qui a peur que l’on découvre ce qu’il cache. Il ne voit que l’aspect négatif des choses. Will travaille au Massachusetts Institue of technology , un institue de recherche universitaire spécialisé dans la science et la technologie. Will y est l’homme à tout faire. Il se fait un jour remarquer par le professeur de mathématiques Monsieur Lambeau en démontrant de manière anonyme les théorèmes que le professeur avait affiché sur un tableau. Après une bagarre où Will avait été impliqué et où il frappa un membre des forces de l’ordre, le jeune homme risque la prison. Le professeur Lambeau arrive à empêcher Will d’aller en prison à condition que ce dernier travaille pour lui à l’université et accepte d’être suivi par un psychologue. Des débuts agités. Après avoir vu 5 psychologues, tous plus compétents les uns que les autres mais provoqués par Will, le jeune homme fini par tomber sur un adversaire de taille, Sean Maguire. En parallèle Will fait la connaissance de Skylar, une étudiante de l’université d’Harvard qu’il rencontra dans un bar où il l’impressionna en débattant avec un autre élève sur l’évolution de l’économie de marché dans les colonies du sud des Etats Unis.

robin-lac Unique en son genre

Dans le genre poignant et plein de vie, on peut dire que Will Hunting à fait son travail. Un film aussi touchant qu’émouvant. Un vrai condensé d’émotions « du rire, des larmes, de la joie ». Brillant, intelligent, des personnages très intéressant, un film rempli de justesse, on en prend plein la figure. Un film où l’ennui ne montrera pas une seule fois le bout de son nez. Dès le début, on est prit dans cette histoire avec ce personnage aussi intelligent que mystérieux. Mais ce n’est pas qu’un drame axé sur le passé sombre d’un jeune homme. Nous nous focalisons aussi sur les relations humaines qu’il peut avoir avec les autres et tout particulièrement ses relations sentimentales. Un jeune homme intelligent mais qui ne sait pas ce qu’il veut faire professionnellement parlant. Il a quelque chose de plus que les autres. Il n’est pas limité à un seul travail. Il peut faire n’importe quoi. Il perd son temps à trainer avec ses amis, engager des bagarres, avoir des problèmes avec la justice, faire le ménage à l’université. Pourquoi se cache t il ? Pourquoi ne fait-il confiance à personne ? Tout ne sera expliqué pendant le film. Le tout prendra du temps. Solitaire depuis 20 ans, d’où est venu cela ? Que lui est il arrivé ? Très belle façon de filmer la solitude du personnage notamment certaine scènes où il est dans le train, rentrant chez lui. Seul dans le wagon, regardant dehors, le soleil se couchant, le dernier rayon de lumière s’éteignant devant lui. Nous ressentons sa solitude, nous voyons le mal enfoui en lui mais qu’il refuse d’extérioriser. A coté de ca nous avons aussi le professeur Lambeau qui voit en Will ce qu’il n’a pas pu être. Il fera tout pour que Will fasse ce que lui aurait voulu faire.

solitude Fort en émotions

On peut dire que  »’tous les acteurs s’en sont donné à cœur joie pour ce film. Entre Robin Williams qui, comme à son habitude arrive à nous émouvoir autant qu’à nous faire rire « un grand bravo pour certaines de ses improvisations », Matt Damon qui ouvre son cœur, Ben Affleck qui nous montre ce que signifie vraiment l’amitié et Minnie Driver qui nous donne une excellente leçon sur ce qu’est l’amour, Will Hunting est une hymne à la vie »’. Encore un film qui nous donne une vraie leçon de vie. La prise de risque du coté professionnel mais aussi sentimental. La réalisation est magnifique. Gus Van Sant à cette manière si intime de filmer ses personnages. Les échanges entre Will et Sean sont tout bonnement les meilleurs passages du film. Des débuts agités, puis, chose plus ou moins originale, le psychologue trouve l’idée d’instaurer un climat de confiance entre lui et Will en parlant de son intimité. Sean est un personnage qui a vécu beaucoup de choses, très ouvert d’esprit mais surtout rempli de bonté. Des échanges drôles, nous passerons à des échanges plus intenses et très intéressants par la suite. Autant c’est intéressant, autant ca donne surtout matière à réfléchir sur tout cela et sur notre vision des choses. En même temps que Will, nous subissons nous aussi notre propre thérapie. Du coté des musiques, elle reste très fidèle à l’atmosphère du film. Mélodieuse, mystérieuse comme l’est son personnage, à des moments une petite touche très Irlandaise. C’est une musique très apaisante. En écoutant cette musique, on passe par plusieurs émotions : l’amour, la joie et la solitude. Très instructif sur les rapports humains, Will Hunting est loin d’être un film rempli de clichés. C’est simplement la réalité des choses. Des discours pensifs et philosophiques, d’autres très intellectuels mais qui ne vous ferons pas décrocher pour autant. Très peu de films arrivent à nous faire scotcher devant l’écran, Will Hunting y arrive haut la main. Un film qui répond à plusieurs questions. Comment être quelqu’un ? Comment devenir quelqu’un ? Que faire de son passé quand celui-ci nous a presque réussit à détruire notre âme ?


Article précédentBande Annonce : The Martian
Article suivantLast action hero de John McTiernan
Jérémie Ziza (Rédacteur le coin des critiques ciné) Salut à tous, moi c’est Jérémie. Ayant terminé récemment mes études de littérature, je suis actuellement en recherche d’emploi. Je vais innover moi aussi : je suis passionné par le cinéma. Et cette passion, je l’a doit aussi à mon père qui m’a fait découvrir beaucoup de petits bijoux à l’âge d’à peine 7 ans. J’ai commencé par les films avec Arnold Schwarzenegger , Jackie Chan, Sylvester Stallone et puis ca c’est étendu en allant en direction des films du genre fantastique et de science fiction. Tout y est passé : E.T, Jurassic Park, Indiana Jones et aussi mais surtout Star Wars. Les années ont passées, j’ai étendu mon registre en regardant des films de tout genre « films indépendant, comédie, horreur, romance, thriller, biopic, animation » . Tout y est passé. On peut dire que j’ai des gouts diverses et variés, du moment que ca m’émeut. Quand je suis face à un film où les personnages sont attachants, où l’histoire est bien travaillée et aussi mais surtout que la musique me fait vibrer, le film a déjà gagné mon cœur. Du Coté des réalisateurs que j’aime le plus, je citerais déjà trois réalisateurs qui ont enchantés mon enfance : Steven Spielberg, James Cameron et George Lucas. Coté Français, Luc Besson a lui aussi réussi à me faire ressentir des tonnes d’émotions, que ce soit avec « Léon ou bien Le cinquième élément » . Du coté des mes acteurs préférés, j’en ai beaucoup mais celui qui est plus ou moins la pièce maitresse de ma pyramide des acteurs que j’affectionne, c’est Arnold Schwarzenegger. J’ai grandi avec ses films, je continue encore à les regarder même si en toute objectivité et en ayant l’œil critique, certains ne volent pas haut du coté scénario. Pour les autres, je suis un très grand fan de Sylvester Stallone, Jackie Chan, Tom Cruise, Jean Reno, Mel Gibson, Harrison Ford, Johnny Depp, Jim Carrey, Ben Stiller, Robert Downey Jr et bien d’autres. Du coté actrice, j’ai un très grand penchant pour Sandra Bullock, Charlize Theron, Nathalie Portman, Shailene Woodley, Keira Knightley, Ellen Page. Pour terminer j’ai aussi des films que j’appelle « mes films de chevets et dont je ne pourrai jamais me séparer » : Terminator 2, Les Indiana Jones, Les Star Wars, la trilogie de Retour vers le futur, Gremlins, Edward aux mains d’argent, Forrest Gump, Dark Knight « j’ai oublié de vous dire, j’adore les films de super héros », The Crow, Hook, la saga des Rocky. Je préfère m’arrêter là, on y passerait la journée. En attendant de peut être un jour devenir critique de films, je me joins à l’équipe de Le Coin des Critiques Ciné et en vous donnant une analyse des films que j’ai pu voir, mais aussi mon témoignage, mon ressentit et en parsemant tout cela de photos. Salut à tous et n’oubliez pas d’aller au ciné !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici