x_men_apocalypse_affiche-e2ccc

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale. De: Bryan Singer Avec: James Mc Avoy, Peter Evans, Jennifer Lawrence, Michael Fassbender, Sophie Turner, Oscar Isaac Durée: 2h22 Genre: Action, fantastique.

téléchargement

Pour la fox et les Xmens Bryan Singer est un peu comme le patron, , son Usual Suspect interessa la fox qui lui fit confiance pour prendre les rennes de cette saga,après son tout premier Xmen en 2000 et le succès qu’il eut, il réalisa 2 ans plus tard Xmen 2 et revint 10 ans plus tard avec Xmen Days of future past et ce dernier Xmen Apocalypse. Même si Xmen days of future past fut une vraie claque dans le genre fin du monde et dramaturgie pour moi, car l’émotion était là à chaque instant,  je trouve toujours que l’épisode le plus innovant fut celui réalisé par Matthew Vaughn (Kick Ass, Kingsman service secrets) qui apportait beaucoup de fraîcheur dans cet univers déjà bien propre à lui et qui réalisa Xmen First Class ou le commencement en vf.. Dans sa narration et son action Bryan Singer est plus classique, plus attendu ce qui ne l’empêche cependant pas de pondre des épisodes d’une qualité qui n’est pas à discuter et de maîtriser ce qu’il fait d’un bout à l’autre.

462-film-page-large Pour cet épisode Apocalypse est le méchant du film, une sorte de Dieu, le premier mutant qui peut vivre éternellement en s’appropriant un nouveau corps au moment ou il se sent presque mort et donc également cumuler les pouvoirs du corps dont il prend possession. Nous avons donc le brillant Oscar Isaac dans le rôle de cet ennemi, acteur que j’admire et qui m’a toujours beaucoup impressionné rien que par ses petites apparitions même en roi tyrannique dans le Robin des bois de Ridley Scott il montrait déja de sa puissance, il y eut également Inside Llewyn Davis ou le formidable A most violent year ou il campait un premier rôle de choix et il y a peu il était le meilleur pilote de la résistance pour la saga Star Wars.

Pour réussir toute bonne saga de ce nom il faut un ennemi charismatique et des enjeux solides, Apocalypse souffre quelques peu de cette écriture même s’il en reste un très bon ennemi. Car voilà, il faut revenir sur le passé d’Apocalypse et pour se faire on passe à la vitesse éclair, certes les toutes premières scènes nous le montrant sont impressionnantes mais vont bien trop vite et jamais on ne reviendra sur tout ce qu’il a vécut on a énormément de bons passages avec lui par la suite, l’interprétation d’Oscar Isaac est indéniable et donne du charisme a un méchant qu’il a été bon de s’acharner pendant des mois avant sa sortie, aux vues des premières images qui tombaient et qui étaient signe pour beaucoup déja d’un mauvais épisode et qui en repoussera certains à voir le film. Pour moi le résultat final a de la gueule, Apocalypse n’est pas ridicule, il aurait pu l’être mais pour moi il ne l’a été a aucun moment.

Le film s’attache à mettre en avant sa force et ses pouvoirs, s’il ressent un mutant qu’il sent capable de grandes choses il peut lui décupler ses pouvoirs, ce qui incite la personne à le rejoindre pour l’avènement dans son nouveau monde. J’ai trouvé bien également la bulle qui leur permet de se téléporter je trouvais que ça avait beaucoup de classe. Certaines scènes d’actions déjà montré dans la bande annonce ou Apocalypse y a une taille démesurée sont bluffantes je les attendais avec impatience et elles m’ont mit K.O c’est très bien recherché et c’est épique comme jamais, je n’aurai certainement pas pu espérer mieux.

oscar-isaac-suits-gq-0116-4

men-apocalypse_cover

xmen0002

Les nouveaux acteurs s’en sortent très bien mention spécial à notre actrice de Game of thrones Sophie Turner, notre Sansa Stark incarne ici Jean Grey, l’an dernier Peter Dinklage l’interprète de Tyrion Lannister toujours pour la même série incarnait le méchant pour Xmen Days of future past. Nous revenons également sur la jeunesse de Scott alias Cyclope et là aussi c’est très bien amené, à côté d’eux l’acteur jouant Diablo m’a semblé un poil trop fragile. Le dernier acte en leur présence est d’une réussite totale.

5_1_2_men-apocalypse-image5_1_4_men-apocalypse-image

James Mc Avoy et Michael fassbender avec notre Jennifer Lawrence reste les piliers du renouveau de cette saga est ils incarnent avec perfection leurs personnages même si j’ai trouvé trop en retrait le personnage de Mystique, ou Raven c’est comme vous préferez. Le nouveau casque de Charles Xavier en envoie et je suis toujours très impressionné par les scènes qui se passent dans son casque. Il m’aura manqué cependant une musique trop en retrait qui au contraire du précédent faisait exploser l’émotion et j’y ai retrouvé le thème permettant de l’a laisser nous submerger bien trop peu de fois. Je pensais également qu’Apocalypse dans son ton serait plus dramatique que son précédent ce qui n’est pas le cas mais je ne peux pas en blamer le film il ne l’a jamais annoncé ainsi mais c’est moi qui l’avait espéré, un tel titre ne pouvait que nous annoncer le pire et le plus sombre des épisodes et ce n’est pas ce à quoi vous devez vous attendre.

x-men-apocalypse-photo-illustration-3-955116C’est dans sa dramaturgie qui m’avait autant plu dans son précédent que le film m’a quelque peu décu car je l’a recherchais tout au long du film et il y en a clairement de très bonnes mais certaines passent en un éclair et l’émotion ne prend pas, cependant elle n’est pas inexistante bien heureusement sinon elle m’aurait totalement fait décrocher. Pour ce qui est des effets spéciaux il est là le plus gros point noir du film, il y en a beaucoup et il y a de nombreux moments ou on voit clairement que ce ne sont pas de vrais décors mais des fonds verts et ça pour un film on ne devrait pas le ressentir, de nombreux effets font taches et je n’arrive pas à me l’expliquer comment est ce possible ?. Ce sont notamment toutes les scènes de destruction massives qui posent problème. Ce sont des défauts mais des défauts qui n’ont pas freiner mon amour du film peut être que j’aime trop les Xmen pour être vraiment objectif,  ce n’est clairement pas un échec. Les intention de notre ennemi sont juste tellement lambda que d’un coup tout le côté divin mit en avant dans sa première partie retombe un temps soit peu c’est le défaut de Bryan Singer il reprend toujours les mêmes thématiques dans chacun de ses films si bien qu’on a souvent l’impression d’y revoir les mêmes scènes, là ou Vaughn aurait pu insuffler tant de nouveautés..

x-men-apocalypse-photo-illustration-2-955115La jeunesse Xmen apporte la fraicheur qu’on attendait à cet épisode et nous promet donc des suites à venir et on les espère à la hauteur, là ou les vieux étaient les maîtres de la saga cela risque fort à présent de changer mention spécial à Vif d’argent qui revient comme dans le précédent épisode et vole une nouvelle fois la vedette à tous les autres, c’est son humour et sa nonchalance qui fait tout le personnage comparé à ce que Marvel en a fait et ou il a à peine exister,  La fox l’a révolutionnée.

Espérons que par la suite l’évolution de Mystique soit plus importante, pour ce film elle est vue comme un modèle mais elle ne prend jamais vraiment d’ampleur, cela se confirme avec le combat final. Cependant ce qu’il en advient après laisse présager du bon, je lui souhaite Jennifer Lawrence est divine à regarder et divine actrice elle mérite d’être amplement mise en avant.

photo3-6-b1fb2

Vous l’aurez donc comprit ce nouvel opus des Xmen a tout du bon et du moins bon mais ne mérite pas un bashage, il a certes des défauts surtout niveau visuel qui sont à déplorés et quelques peu au niveau de l’histoire qui avec un ennemi pareil aurait du être innovante, majestueuse mais reste dans les classiques. Avec des acteurs qui ont de la gueule et qui refont le point avec l’ancienne trilogie on ne peut que savourer tous ses détails, tous les nouveaux venus sont très bons et ce qui a déjà été vu précédement n’en est pas pour autant moins intéressant. Le film se permet même une blague « Alors que les jeunes mutants sortent d’une séance de Retour Vers le Jedi, Jean Grey (Sophie Turner) balance à Cyclope (Scott Summers) que de toute façon, « c’est toujours le 3 le plus mauvais ».
il revient ainsi sur Xmen l’affrontement final de Brett Ratner critiqué autant pour le presse que pour les spectateurs et qu’il ne prend jamais en considération dans la suite des films en modifiant la ligne chronologique ou les personnages ou intrigues que le réalisateur de ce carnage avait pu semé notamment avec les voyages temporels et montre encore qu’il n’a pas digéré de ne pas avoir pu le réaliser, il en vient aussi à dire de ce nouvel épisode qu’il ne faut pas nous attendre à plus fort qu’Xmen days of future past mais qu’il pose ainsi les bases pour les futurs films à venir. Pour moi le pari est réussi j’ai vraiment passé un très bon moment, vive les Xmen, allez le voir les défauts sont la mais les qualités bien plus nombreuses lui permettent de ne pas sombrer et on est que plus ravi.


Article précédentBande annonce : Assassin’s Creed
Article suivantTransformers 5 l’affiche dévoilée
Une passion depuis tout petit, qui a grandi avec les films de De Funès et Bourvil que ma grand-mère me faisait découvrir. J’ai toujours aimé cet univers... Leonardo Dicaprio ou Tom Hanks ont contribué à me faire rêver année après année. J’ai écrit au lycée un court-métrage dans le cadre de l'option "audio-visuel", puis on s’est attelé à le réaliser. Je suis passé par la caméra - devant ou derrière, du casque-son à la perche. Toutes les étapes étaient plaisantes à faire et cela a confirmé que je voulais continuer dans cet univers car c’est le mien tout simplement, c’est la ou je me sens bien. Le futur je ne le vois que dans le cinéma. J’ai toujours voulu être acteur, quand je vois un film, il y a toujours un rôle ou je me dis : "tiens, j’aurais aimé être ce personnage !" Ce sont bizarrement rarement les 1er rôles que je trouve les plus intéressants. J’ai écris un scénario pour un jour, si je perce, pouvoir le réaliser... après avoir passé quelques années à apprendre avant bien évidement ! J'ai tourné dans un court métrage du réalisateur Florian Hessique qui avait pour titre "je ne dirai plus jamais je t'aime" dont la photo est d'ailleurs tirée. J'ai figuré dans la web série"Germains germaines" dont les réalisateurs sont maintenant des amis... Et je suis preneur de tous projets ! Le cinéma, il n’y a pas une journée sans que j’en parle ; ça fait tout simplement partie de moi ! une citation de Marin Scorcese m'aide à avancer chaque jour "Je faisais mon chemin mais le cinéma était une obsession".

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici