Le vampire et le sang des vierges – Harald Reinl

Date de sortie : 1967 (1h25)
Réalisateur : Harald Reinl
Casting : Lex Barker,Karin Dor,Christopher Lee, …
Genre : Épouvante, horreur
Nationalité : Allemagne

Synopsis : En 1801, pour avoir assassiné douze jeunes femmes, la treizième, Béatrice de Brabant s’étant échappée, le comte Regula est condamné à être écartelé en place publique. Avant son supplice, il promet de revenir se venger. 35 ans plus tard, l’avocat Roger de Mont-Elise reçoit une invitation au château d’Andomai, demeure de la famille Regula. En chemin, il sauve une jeune femme d’une attaque de bandits : Lilian de Brabant, elle aussi invitée au château.

Critique : Les récits gothiques ont certains codes narratifs qui, à forcent de se répéter, peuvent sembler clichés à force pour une certaine audience. Pourtant, si « Le vampire et le sang des vierges » fait craindre de prendre des chemins trop connus, son itinéraire préférera finalement se diriger vers des contours forestiers bien plus surprenants, à l’instar d’un long trajet en calèche au cœur du film. Harald Reinl parvient à gérer un équilibre entre une forme plutôt classique et quelques instants de pur effroi gothique, avec une ironie lointaine qui point par instants sans dénuer le récit.

Visuellement, on sent le travail pour offrir des moments d’éclat, notamment dans certains plans ou la reprise du « Puits et de la pendule », récit d’Edgar Allan Poe qui se voit repris dans le climax. La présence rare mais toujours emplie de charisme de Christopher Lee installe une certaine menace en la personne du comte Regula. Le tout se suit donc plutôt bien dans son traitement gothique cherchant à esquiver le trop attendu tout en s’inscrivant dans une certaine tradition narrative.

Le travail d’édition d’Artus dans l’exemplaire fourni reste, comme d’habitude, des plus remarquables. Le master 2K proposé ici rend visuellement très bien tout en étant à l’image de son contenant, un joli et riche coffret Blu-Ray, DVD et livre. Ce dernier, long de 80 pages, décortique au mieux les conditions d’un film déjà hautement recommandable mais devenant grandement indispensable par pareil format.

Les amateurs de cinéma de genre cherchant à prendre la route sinueuse des films gothiques européens devraient en avoir pour leur argent avec « Le vampire et le sang des vierges ». L’édition qualitative présentée par Artus est à la même valeur qu’un film réussi dans son traitement et parvenant, dans ses meilleurs moments, à offrir de vrais instantanés d’effroi.

Liam Debruel

Amoureux du cinéma. À la recherche de films de qualités en tout genre,qu'importe la catégorie dans laquelle il faut le ranger. Le cinéma est selon moi un art qui peut changer notre vision du monde ou du moins nous faire voyager quelques heures. Fan notamment de JJ Abrams,Christopher Nolan, Edgar Wright,Fabrice Du Welz,Denis Villeneuve, Steven Spielberg,Alfred Hitchcock,Pascal Laugier, Brad Bird ,Guillermo Del Toro, Tim Burton,Quentin Tarantino et Alexandre Bustillo et julien Maury notamment.Écrit aussi pour les sites Church of nowhere et Le quotidien du cinéma. Je m'occupe également des Sinistres Purges où j'essaie d'aborder avec humour un film que je trouve personnellement mauvais tout en essayant de rester le plus objectif possible :)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :