Pee-Wee’s big adventure, le 1er film de Tim Burton

 

Date de sortie : 9 août 1985 (États-Unis), 3 juin 1987 (France)
Réalisateur : Tim Burton
Acteurs principaux : Paul Reubens, Elizabeth Daily, Mark Holton, Diane Salinger
Genre : Comédie
Nationalité : Américain
Compositeur : Danny Elfman

Premier film de Tim Burton après des courts métrages comme Doctor of Doom, Vincent et Frankenwinnie, Pee-Wee’s big adventure raconte une nouvelle histoire du célèbre personnage que Paul Reubens interprétait dans ses spectacles. Adulte d’apparence mais très enfant dans sa tête, il va vivre des mésaventures en voulant absolument récupérer sa bicyclette rouge, volée par un méchant voisin de quartier. Complètement barré, le film nous emmène dans des situations de plus en plus burlesques avec des gags qui arrivent de très loin : un accident au ralenti suite à des panneaux indiquant des virages au fléchage impossible, Pee-Wee qui se sort d’une mauvaise situation avec des motards en dansant dans un bar sur la musique « Tequila de The Champs », des courses-poursuites ridicules avec un Bud Spencer du pauvre parce qu’il avait passé du temps avec sa fiancée Simone qui rêve de voyager à Paris, tout y passe !

L’humour très à l’ancienne est axé sur des bruitages, une VF très drôle et aiguë pour le personnage principal et des situations cartoonesques comme le coup du panneau qui fait croire que la route continue, ou encore les yeux seuls qui restent visibles dans le noir. Si cet humour très cru reviendra plus tard chez Burton dans des films comme Mars Attacks !, on trouve quelques passages qui parviennent à provoquer une certaine peur avec cet acharnement de l’entourage sur l’individu. Danny Elfman imprègne brillamment le film d’une bande originale comique avec des pistes rappelant des musiques de cirque. À noter que Paul Reubens et Diane Salinger se retrouveront au tout début du futur Batman Returns pour interpréter les parents d’un personnage torturé qui deviendra un des antagonistes les plus marquants de l’histoire. Un bon film dont le succès aura permis à Tim Burton de se lancer dans le cinéma !

Emmanuel Delextrat
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire