CRITIQUE : NON-STOP

Non-Stop de Jaume Collet-Serra

zzz

Synopsis : Au cours d’un vol sans escale New-York pour Londres, un marshal (Liam Neeson) chargé de la sécurité du vol reçoit des SMS d’un inconnu réclamant 150 millions de dollars sur son compte en banque. Tant que ce ne sera pas réalisé, une personne de l’avion sera assassinée toutes les 20 minutes.

Non-Stop est le cinquième film du réalisateur Jaume Collet-Serra et la seconde collaboration avec Liam Neeson après Sans Identité (avant Night Run) dans un film entre action et thriller aérien.
Mise en scène fluide, tension psychologique, Non-Stop, doté de quasi aucun temps mort, se révèle très efficace,
Avec un héritage des films d’action des années 80 et 90, Non-Stop n’arrive cependant pas à transcender ni le genre du film catastrophe aérien, ni celui du pur thriller. Pour cause : des codes visuels et narratifs extrêmement usés et revisités bien que maniés efficacement ici, ainsi qu’un final raté.

zzzzzzAprès plusieurs rôles forts comme dans Rob Roy, La Liste de Schindler, Michael Collins, Star Wars : La Menace Fantôme ou encore Batman Begins, Liam Neeson est devenu avec Taken, Sans Identité, L’agence tous risques et autres, une figure de papy old-school du film mi-action, mi-thriller de ces dernières années. Appréciable, mais bien loin de ces grandes interprétations auquel ici nous avait habituées.
Ici, Liam Neeson calque Taken : de nouveau malheureux en famille, alcoolique, solitaire, le visage victimisé inexpressif, mais également homme viril, justicier en toute situation, et, accessoirement Marshall du 7e ciel pour ce film.

Pour parler du film en lui même : La réalisation est efficace, sans trop d’effets spectaculaires block busterisés, s’appuyant sur un montage précis et bien rythmé.
Cependant les choses se gâtent vers le milieu du film, quand le drame se complique artificiellement, là ou le final tant attendu se crashe en beauté. (dans les 2 sens du terme)

zzzzzzzzzzzzz
En effet, le film réussit globalement là où on l’attend, c’est à dire dans la série B d’action. Efficace, la chasse à l’homme dans un lieu aussi claustrophobique qu’un avion en plein vol se révèle la majeure partie du film réussie. Le suspense est bien amené, et les divers twists animant l’intrigue font oublier la plupart du temps l’invraisemblance notoire d’une grande partie du scénario.
Non-stop s’amuse sans cesse à prendre de vitesse le spectateur, à déjouer toute spéculation sur l’identité du méchant, touchant jusqu’a la schizophrénie, mais la seconde partie du film devient vite improbable, et décevant.

Julianne Moore, quand a elle, cachetonne dans un rôle inexistant qu’il aurait pu être jouer par une inconnue, tout comme le reste du casting, en passagers beaucoup trop caricaturaux ou peu structuré pour marquer.
Au final, (si on est indulgent) on passe sur les multiples invraisemblances et on se laisse embarquer dans ce huis-clos tout a fait regardable.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzBilan : Non-Stop est un divertissement honnête. Rythmé et haletant pour attirer l’intérêt du spectateur. Toutefois, sa seconde partie (et surtout sa fin) décrédibilise énormément l’attente du twist final et le travail fait globalement et en résulte un résultat en demi teinte. A vous de vous faire votre avis. 

3/5 

alex gallon

Je me présente, Alexandre, 20 ans, Normand pur souche, Électricien et avant tout cinéphile, cinévore, bref, un amoureux du septième art. Passionné depuis ma plus tendre enfance a travers l’univers Disney, ma passion n’a fait que s’accroître. Très curieux, de Meliès a nos jours, ma culture cinématographique se peaufine d’années en années. Je ne passe pas une seule journée sans voir un film. Je suis ouvert a tout les genres, a tout horizon. Je voue un culte a mon idole Al Pacino. Mon film préféré est Heat, ma trilogie est Le Parrain, et ma saga Harry Potter qui est toute mon enfance. Sur Le coin des Critiques ciné je vous apporterais mes news, mes critiques et avis personnels et j’espère pouvoir en débattre avec ceux qui me liront. Longue vie au cinéma !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :