Date de sortie 28/02/2024 Au cinéma
Durée(02h46)
Titre original Dune: Part Two
Réalisé par Denis Villeneuve
Avec Timothée Chalamet , Zendaya , Rebecca Ferguson , Josh Brolin , Austin Butler , Florence Pugh , Dave Bautista , Christopher Walken , Stephen McKinley Henderson , Léa Seydoux , Stellan Skarsgård , Charlotte Rampling , Javier Bardem , Tim Blake Nelson , Molly Mcowan , Rex Adams , Ana Cilas , Rand Faris , Laura Mizere , Cecile Sinclair , Tracy Coogan , Anton Saunders , Tony Cook , Alan Mehdizadeh , Souheila Yacoub , Sebastian Faure , Imola Gáspár , Tara Breathnach , Fouad Humaidan , Hassan Najib , Omar Elbooz , Tim Hilborne , Italo Amerighi
Genre Science-fiction
Nationalité États-Unis, Canada
Musique Hans Zimmer

 

Synopsis

Paul Atréides se rallie à Chani et aux Fremen tout en préparant sa revanche contre ceux qui ont détruit sa famille. Alors qu’il doit faire un choix entre l’amour de sa vie et le destin de la galaxie, il devra néanmoins tout faire pour empêcher un terrible futur que lui seul peut prédire.

Probablement l’un des films les plus attendus cette année, alors que le film devait sortir en novembre dernier la sortie fut repoussée en mars 2024, puis avancé finalement fin février. Un film attendu parce que Dune première partie promettait de belles choses, mais aussi parce que Denis Villeneuve est de retour derrière la caméra pour cette suite. Le réalisateur n’en a pas fini avec Dune puisqu’il réalisera la suite, mais ça ne sera pour tout de suite il faudra donc être patient. Le casting de la deuxième partie accueille des nouveaux comme Florence Pugh ou Christopher Walken mais pas que … Visuellement le film est encore somptueux disposant d’un scénario encore plus riche, la première partie de Dune avait posé les bases et maintenant que c’est chose faite la guerre peut commencer.

Paul Atréides et sa mère ont rejoint les Fremen, l’amour que Paul porte pour Chani ne fait que grandir. La mère de Paul quant à elle est enceinte et c’est une fille, et cette dernière aura un grand rôle à jouer dans le futur. Si le peuple Fremen se méfie de Paul et sa mère, pour Stilgar Paul est l’élu est il a un rôle important a jouer. La mère de Paul est choisie pour être la nouvelle révérende mère, mais pour le devenir elle doit boire le poison des vers des sables. Si cette dernière est hésitante au début, elle finit par accepter c’est après l’avoir ingéré qu’elle devient une autre femme dont il faut se méfier. Le bébé qu’elle porte évolue très vite, et a travers le ventre de sa mère elle tente de guider Paul dans sa destinée. De leur côté les Harkonnen sont loin d’en avoir fini avec les Fremen, ces derniers tentent de nouvelles attaques sur le territoire, des attaques qui se soldent par des échecs ce qui attise la colère du Baron Harkonnen.

De son côté l’empereur Shaddam et sa fille la princesse Irulan Corrino, sont au courant que Paul Atréides est en vie et cela complique un peu leurs plans. Malgré l’amour que Paul porte pour Chani, Paul doit faire des choix qui auront des conséquences sur le futur et pourrait mettre en péril sa relation avec celle qu’il aime. Il y a tant de mots pour qualifié ce que représente Dune : Deuxième partie, une réalisation qui est encore plus riche grâce a la maîtrise que détient Denis Villeneuve. Sa mise en scène somptueuse offre des plans de toute beauté d’Arrakis, avec des scènes contemplatives dont il a le secret. Il y a certaines séquences aussi en noir et blanc elles sont justifiées , et très bien mise en valeur et cela renforce la beauté du long-métrage.

Tandis que la première partie de Dune avait posé le premier édifice, la suite tellement attendue promettait du spectacle et nous sommes servis. La première partie nous présenté Paul Atréides qui ignorait encore qui il allait devenir. Dans cette deuxième partie au scénario : Denis Villeneuve, Jon Spaihts et Craig Mazin où Paul a rejoint cette fois-ci les Fremen et doit livrer plusieurs batailles contre les Harkonnen, c’est aussi pour lui une quête de vengeance pour venger la mort de son père. L’amour est aussi un symbole important du film, tout d’abord par la relation entre Chani et Paul, une romance qui sera mise en péril par les choix de Paul. Mais il y a aussi la haine, qui est une évidence, cette haine se ressent surtout par le personnage de Paul, les choix qu’il fait sont souvent guidés par la haine. Paul est aussi perçu comme un élu, celui qui apportera la paix, Silgard croit beaucoup en lui. Si Paul évolue de manière importante, sa mère aussi car elle devient la révérende Mère, elle a le pouvoir de manipulé qui elle veut a sa guise, ce qui est sûr c’est qu’elle n’est plus la même femme. Sa future progéniture lui parle, et elle tente de guider son frère. Les Harkonnen représentent très bien la puissance qu’ils sont, malgré tout les Fremen savent se battre aussi même mieux que ces derniers.

On ne pourra qu’être surpris, par des révélations concernant Paul et sa mère, et cela renforcera encore plus la haine que porte Paul envers les Harkonnen. Les vers des sables sont encore plus présents, car désormais Paul sait les chevaucher, après un apprentissage compliqué. Les scènes avec les vers sont donc encore plus impressionnantes, car ils sont plus nombreux et impliqué dans la bataille. Timothée Chalamet est toujours aussi brillant, dans le rôle de Paul Atréides, Zendaya joue Chani peu présente dans la première partie, ici les scénaristes la développent parfaitement bien, même s’il reste de nombreuses choses a aborder sur elle. Rebecca Ferguson joue Lady Jessica, la mère de Paul qui évolue de manière vraiment importante. Josh Brolin, reprend son rôle Gurney ayant un temps de présence plus important. Christopher Walken rejoint le casting, il interprète l’empereur Shaddam lié avec les Harkonnen. Florence Pugh joue la fille de l’empereur, Austin Butler joue Feyd-Rautha Harkonnen et Léa Seydoux peu présente joue Lady Margot. On ne peut oublier le Baron que joue Stellan Skarsgard ou encore Javier Bardem qui interprète Stilgar. Hans Zimmer signe toujours la musique, on l’on retrouve des thèmes de la première partie mais aussi des nouveaux tout aussi épiques. Dune : Deuxième partie est en tout cas bien parti, pour être le film de l’année et pour pouvoir découvrir la suite, il faudra s’armer de patience.

 

Bande annonce


Article précédentPauvres Créatures, de Yórgos Lánthimos
Article suivantMustang de Deniz Gamze Ergüven
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici