Halloween Ends de David Gordon Green

Date de sortie 12/10/2022 Au cinéma
Durée (01h51)
Titre original Halloween Ends
Réalisé par David Gordon Green
Avec Jamie Lee Curtis , Andi Matichak , Will Patton , Kyle Richards , James Jude Courtney , Rohan Campbell …
Genre Horreur, Slasher
Nationalité États-Unis
Musique John Carpenter

 

Clap de fin pour Myers

 

Synopsis

Quatre ans après les événements d’Halloween en 2018, Laurie a décidé de se libérer de la peur et de la rage et d’embrasser la vie. Mais quand un jeune homme est accusé d’avoir tué un garçon qu’il gardait, cela déclenche une cascade de violence et de terreur qui forcera Laurie à enfin affronter le mal qu’elle ne peut pas contrôler, une fois pour toutes.

En a-t-on vraiment fini avec Michael Myers ? On l’espère, en tout cas au vu du final, c’est bien terminer, sauf que Hollywood aime faire des reboots et remixé les vieilles franchises, donc ce n’est pas sûr. Sauf que Laurie Strode cette fois-ci ne reviendra pas, car la comédienne a dit qu’elle en avait fini. L’actrice a des projets bien plus intéressants, et cet Halloween est un adieu à la franchise définitivement pour elle, mais ce n’est pas dit qu’une autre comédienne reprendra son rôle, mais qui peut mieux faire qu’elle ? David Gordon Green a fait renaître cette franchise en 2018, suite directe du film de Carpenter et c’est une réussite et ce n’était pas forcément gagner. Une trilogie est donc en chantier, avec ensuite Halloween Kills, sortie en 2021 avec un an de retard à cause du COVID, un volet qui a fait parler de lui, dont Laurie Strode est en retrait et ne sert à rien, mais néanmoins le film reste intéressant. Puis cette année, c’est enfin le grand final, avec Halloween Ends ou le réalisateur David Gordon Green prend une direction inattendue, pour le coup les critiques ne sont pas tendre avec le long-métrage, on peut le comprendre. Le film fait un bond, dans le temps de quatre ans et cela fait quatre années que Michael Myers ne s’est pas manifesté, son dernier meurtre étant la fille de Laurie. Son retour se fera grâce à un jeune homme, a qui il transmet sa soif de meurtre. Halloween Ends dans sa direction, est loin d’avoir de mauvaises idées cependant, il reste maladroit dans certaines choses qu’il entreprend.

Corey Cunningham est un jeune homme, qui afin de pouvoir payer ses études a la garde d’un jeune garçon, un soir, car les parents s’absentent pour une soirée d’halloween. Alors que Corey et le jeune garçon regardent un film d’horreur, pour la soirée d’halloween, le garçon décide de faire une blague à Corey qu’il n’apprécie pas. Il se cache dans la maison, et Corey en panique le recherche, car les parents ne vont plus tarder à revenir. Il monte à l’étage et entre dans le grenier, et le garçon l’enferme à l’intérieur. Corey panique et tente d’enfoncer la porte, et quand il y parvient, il percute violemment le jeune garçon derrière qui est projeté brusquement et fait une chute en tombant tout en bas, au même moment les parents reviennent. Il s’agit d’un accident, Corey n’a jamais voulu du mal au jeune garçon, et il sera libéré de prison et il travaille désormais dans le garage de son père. Mais des jeunes de la ville, lui font la misère, car il est connu comme le meurtrier d’un petit garçon. Alors qu’il est persécuté, Laurie Strode lui vient en aide et plus tard, il fait la connaissance d’Allyson, la petite fille de Laurie qui l’invite à une soirée d’halloween. Après avoir quitté la soirée précipitamment, après un incident Allyson tente de le retenir, mais il s’en va malgré tout et tombe plus loin sur le groupe de jeune.

Une bagarre éclate, et le meneur du groupe jette Corey par-dessus le pont et ils fuient tous les lieux. Corey se réveille alors dans une bouche d’égout, ou l’a entraîner Michael Myers qui y hiberne et va transmettre son mal au jeune homme. Dans ce dernier opus, de la trilogie, il y a deux tueurs Corey et Michael, mais ils sont différents, le film aborde la fascination pour la violence, que ressent Corey un jeune homme perdu et blessé par le passé. Une direction inattendue que livre David Gordon Green, il prend son temps avant de lancer l’intrigue, Michael Myers mettra bien du temps à se montrer, peut être trop de temps. Il se concentre principalement sur le personnage de Corey, qui va réveiller Michael et en quelque sorte et prendre la relève. La mise en scène de David Gordon Green, est différente car elle empreinte une tout autre direction, la menace plane, car l’ombre de Michael est toujours présente il n’est pas mort, il se cache. Les habitants d’Haddonfield redoutent son retour, sauf qu’il n’a plus de force et seul le meurtre lui donne la force.

Alors que le film précédent s’était terminé sur le meurtre de la fille de Laurie par Michael, on pensait que le film reprendrait là, mais non ! Le film reprend quatre années plus tard, Allyson vit avec sa grand-mère qui elle écrit un mémoire sur ce qu’elle a vécu ces nombreuses années. Quatre ans sans Michael Myers, ou le récit ne revient que très peu sur la mort de la fille a Laurie. Un développement sur sa mort, n’aurait pas été de trop, l’impact qu’a eu sa mort sur sa fille et sa mère est un choc certes, mais on ne voit pas le vrai choc directement après sa mort. Au lieu de ça, on passe quatre années plus tard et c’est dommage. Au final, le film précédent, n’a pas servi à grand chose et le personnage que tenait Judith Greer, semble avoir peu d’intérêt. David Gordon Green, Danny McBride, Chris Bernier et Paul Brad Logan sont à l’écriture du long-métrage, finalement Michael Myers n’est que très peu présent puisque Corey est celui qui va commettre le plus de meurtre. Le traitement du personnage de Corey, est maîtrisé, c’est un jeune homme qui se voit transmettre le mal de Myers, et c’est une occasion pour lui de se venger de ceux qu’il déteste. Cependant, il commence une relation avec Allyson, ce qui ne plaît guère a Laurie qui voit dans son regard celui du mal.

Toujours dans le traitement de Corey, sa rencontre avec Michael va éveiller en lui, une fascination pour la violence, cette violence qui l’habite qu’il va mettre en exécution en faisant équipe parfois avec Michael Myers. En ce qui concerne Laurie et Allyson elles tentent, de se remettre de leur trauma du passé, le mal fera à nouveau surface pour une toute dernière fois. Bien évidemment, Haddonfield, est toujours au centre de tout, cette ville traumatisée par le mal, et ce côté-là est toujours bien exploité surtout avec le personnage de Corey désormais. Jamie Lee Curtis joue Laurie Strode, pour la dernière fois, Andi Matichak interprète Allyson. Rohan Campbell est Corey Cunningham, un jeune homme accusé de meurtre sur un jeune garçon alors qu’il s’agissait d’un accident. Il deviendra la nouvelle menace d’Haddonfield, mal transmis par Michael Myers. Les scènes gores, reste marquante dans cet opus, mais il y en a trop peu pour un Halloween surtout que là, il s’agit d’une conclusion. L’écriture dispose de bonnes idées, mais c’est souvent maladroit, car certaines choses sont bâclées. On saluera tout de même, la réalisation soignée et ce final qui conclut plutôt bien la trilogie.

 

Bande annonce 

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :