Jessica Forever de Caroline Poggi et Jonathan Vinel

Date de sortie 1 mai 2019 (1h 37min)
De Caroline Poggi, Jonathan Vinel
Avec Aomi Muyock, Sebastian Urzendowsky, Augustin Raguenet, Eddy Suiveng, Lukas Ionesco, Maya Colline, Paul Hamy…
Genres Drame, Fantastique
Nationalité Français
Musique Ulysse Klotz

 

Une femme et des hommes

Synopsis

Jessica est une reine mais elle pourrait aussi bien être un chevalier, une mère, une magicienne, une déesse ou une star. Jessica, c’est surtout celle qui a sauvé tous ces enfants perdus, ces garçons solitaires, orphelins et persécutés qui n’ont jamais connu l’amour et qui sont devenus des monstres. Ensemble, ils forment une famille et cherchent à créer un monde dans lequel ils auront le droit de rester vivants.

Caroline Poggi et Jonathan Vinel signe leur premier long-métrage, après n’avoir enchaîné que des courts-métrages un film français qui prouve que le cinéma dans notre paysage a de belles choses encore à offrir. Ces jeunes réalisateurs venus de Toulouse, livre un film fantastique mais dont la définition est assez difficile car il faut noté que ce film est particulier. Le film a été tourné dans la région Occitanie, qui regroupe 13 départements des Pyrénées. On reconnaît la région certaines fois, grâce au paysage. Le premier film de Caroline Poggi et Jonathan Vinel raconte l’histoire d’une jeune femme Jessica, qui est une sorte de guerrière qui protége des hommes qui sont des enfants perdus traqués par un ennemi qui veut les éliminer. Un film discret qui dévoile, peu de choses sur son univers mais rend l’ensemble intéressant.

Quand Jessica Forever commence, on se croirait dans un monde vide de toute civilisation mais il n’en est rien ou presque. Le film débute ou un jeune homme Kevin court, puis il traverse une baie vitrée d’une maison c’est alors que Jessica et ses hommes rejoignent Kevin, la jeune femme décide d’accueillir le jeune homme il est lui aussi un enfant perdu. Au début il a du mal à s’intégrer, mais au fur et à mesure il est de mieux en mieux. En revenant d’une balade, Kevin et ses amis sont pris dans une embuscade par l’ennemi et Kevin est tué d’un tir en pleine tête. Cet ennemi qu’ils appellent les « forces spéciales » sont des drones d’attaques, qui ne cesse de les traqués. Il est temps pour Jessica et son groupe de quitter les lieux, ils s’installent dans une villa sur une île espérant qu’ils seront tranquilles. Sur les lieux certains feront des rencontres, tandis que d’autres affronteront leurs démons. Quoi qu’il fasse, tous devront affronter leur destin. Les personnages qui peuples ce film, sont des hommes torturés ayant commis des crimes dans le passé, dont Lucas qui a tué sa propre soeur et qui la revoit dans une sorte de vision. Ces hommes torturés sont devenus des monstres, mais Jessica leur a montré le droit chemin. À présent ils essaient tant bien que mal de se racheter, mais il ne cesse d’être poursuivi. On sent que Jessica a quelque chose en elle, il y a évidemment cette volonté de faire de ces hommes, des hommes bons malgré leur passé mais elle autre chose mais rien ne sera dit.

Le film est très riche, dans ce qu’il aborde et en devient très touchant parfois. Finalement c’est le personnage de Jessica le plus mystérieux. Les scénaristes s’intéressent surtout, sur les hommes qui l’entourent. On y découvre des hommes, au passé douloureux des hommes qui ont mal agi et qui tentent de se repentir. La mort de Kevin, les remet beaucoup en question. Jessica Forever est un film qui mérite plusieurs lectures, car il est très riche dans ce qu’il raconte. Les réalisateurs Caroline Poggi et Jonathan Vinel, sont à l’écriture du scénario avec une collaboration de Mariette Désert. L’écriture aborde parfaitement bien le traitement de ses personnages, des personnages touchant aux forte personnalités qui ont vécu un passé par des plus heureux dont ils sont responsables. Dans tout ça Jessica est une sorte de gardienne qui tente à ce qu’il ne replonge pas, dans leur accès de violence. La rédemption est le thème d’ailleurs qu’aborde le film, car ces hommes la recherche. Les liens qui les unissent sont aussi très fort, ils sont comme des frères et surmontent leurs épreuves, tous ensemble. Un casting qui s’en sort sors très bien Jessica est interprété par Aomi Muyock, Sebastian Urzendowsky interprète Michael. Lukas Ionaesko joue Julien et Augustin Raguenet joue Lucas. D’excellentes prestations, pour l’ensemble du casting. Un film qui fait du bien, dans le paysage du cinéma français. Un film qu’il est difficile de mettre, dans une catégorie spécifique, mais c’est un film bien plus complexe, qu’il n’y paraît. Une expérience cinématographique, qui est certes particulière mais tellement intéressante, qu’on ne peut rester insensible face a ce genre de cinéma.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire